La RD 914 à Nanterre, Puteaux et Courbevoie

Le boulevard de La Défense, ou RD914, fait aujourd’hui l’objet de travaux importants. Infrastructure aménagée pour la circulation routière, elle deviendra à terme un boulevard urbain plus vert où cyclistes et piétons auront toute leur place.

Le projet et ses objectifs

La RD 914, dite boulevard de La Défense, se situe entre l'avenue François-Arago à Nanterre et le boulevard circulaire de La Défense. L'opération d'aménagement de cette route départementale, conduite par le Département et Paris La Défense, accompagne les projets urbains environnants. Dans le sillage de la salle de spectacles et de loisirs Paris La Défense Arena, c’est tout le secteur, situé au pied du quartier d'affaire qui se transforme. L’arrivée d'Eole (prolongement du RER E) et de la ligne 15 ouest du Grand paris express, à plus long terme, la construction de bureaux parmi lesquels le siège de la société Vinci, la création du 11e quartier de la ville de Nanterre, les Groues, ont conduit à la transformation de la route départementale.

Ce réaménagement vise à :

  • Adapter le boulevard avec une mise à double sens de circulation pour délester la voirie locale,
  • Accompagner le développement du futur quartier des Groues,
  • Accompagner la mise en service de la future gare de Nanterre la Folie qui accueillera Eole et le Grand paris express,
  • Apaiser la circulation automobile tout en assurant la fluidité du trafic,
  • Favoriser le partage de l'espace public entre les différents usagers et création de pistes cyclables,
  • Sécuriser les déplacements de tous les usagers : automobilistes, cyclistes et piétons,
  • Procéder à des aménagements qualitatifs, en particulier sur le plan paysager.

Un boulevard accessible aux vélos

 

Conformément à sa volonté d’accompagner le développement des mobilités douces et notamment du vélo, le Département adapte sa voirie lors des opérations de rénovation ou de requalification. Sur la RD 914, des itinéraires cyclables continus ont été intégrés le long du boulevard. Quand ce n’est pas possible, pour des raisons de contraintes d’espace par exemple, des parcours alternatifs sont proposés.

 

Des aménagements de l'espace public intègrent ainsi des cheminements cyclables, créant un itinéraire parallèle au boulevard de La Défense, comme :

  • sur les terrasses de l’Université avec la création d'une piste cyclable  sur le boulevard du 17 octobre 1961 en prolongement de la piste existante sur le boulevard de Pesaro.
  • au niveau des Jardins de l'Arche où une continuité piétonne accessible aux vélos a été aménagée depuis le boulevard de Pesaro jusqu'à la dalle de La Défense.

Le projet en vidéo


Un projet, trois tronçons

La requalification de la RD 914 est divisée en trois tronçons distincts. 

  1. entre le boulevard circulaire et le boulevard Aimé-Césaire :  650 m à aménager, 9 phases de travaux réalisées entre mars 2019 et 2023
  2. entre le boulevard Aimé-Césaire et la rue Célestin-Hébert : 345 m à aménager, 6 phases de travaux livrés en décembre 2021
  3. entre la rue Célestin-Hébert et le carrefour François-Arago : 430 m à aménager, 5 phases réalisées entre fin 2022 et début 2025

Consultez le plan général du projet

Le calendrier du projet 

Les partenaires du projet

Le projet d'aménagement a été mené par le Département pour la RD914 (1000 m) et Paris La Défense pour la RN314 (400 m), devenue depuis une voie départementale. La phase préalable de viabilisation des terrains est menée par Paris La Défense. Le département est quant à lui le maître d'ouvrage global pendant les phases études opérationnelles et de travaux. En effet, en tant que gestionnaire du réseau routier départemental, le Département  a pour mission de réaliser les études et travaux relatifs à ses grands projets comme celui de la requalification de la RD914.

Zoom sur les travaux

L'actualité des travaux

En vue de l'arrivée des salariés de Vinci, société dont le nouveau siège se situe le long du boulevard, les trottoirs et pistes cyclables ont été mis en service dès la fin de l'année sur la partie comprise entre le carrefour Aimé-Césaire et le pont Célestin-Hébert. Sur ce même tronçon, les automibilistes peuvent circuler sur une double voie et dans les deux sens. 

Pendant toute la durée des travaux :

Depuis le boulevard circulaire, deux voies de circulations seront maintenues avec une voie sur la rue des Sorins ppermettant d'accéder à l'A14 et au boulevard Aimé-Césaire ; et une voie sur la RD914 permettant d'accéder à l'A86 et au carrefour Célestin-Hébert. Des panneaux directionnels sont mis en place

L'accès à l'A14 est ouvert pendant toute la durée des travaux.

La rue des Sorins, jusqu'à Paris La Défense Arena, demeure en double sens.

L'accès au cimetière est maintenu depuis la rue de Vimy. À noter que le cimetière dispose de cinq places de stationnement dédiées.

Un nouveau cheminement piéton est mis en place pour rejoindre le pôle Léonard-de-Vinci depuis l'hôtel du département et inversement. 

Focus

bassins de rétention des eaux pluviales ont été construits sous la RD 914.  Répartis sur toute sa longueur, ils permettront de récupérer et stocker provisoirement les eaux de pluie lors d'épisodes de fortes précipatations. L'engorgement  du réseau d'assinissement sera ainsi évité.
Leur volume a été calaculé de façon à contenir une pluie décennale !

Les riverains et usagers consultés

En raison de l'importance des travaux, le Département et Paris La Défense ont souhaité des temps d'échange et de dialogue avec le public.

Concertation et enquête publique

Tous les acteurs concernés par le projet (habitants, associations, acteurs économiques...) ont pu donner leur avis grâce à deux procédures successives :

  1. La concertation préalable (incluant une réunion publique) qui s'est déroulée à l’automne 2014. La concertation préalable a pour objectif d'informer et de recueillir, sur la base des études préalables, leurs avis et observations sur les grandes orientations du projet.
  2. L'enquête publique qui a eu lieu du 5 décembre 2016 au 13 janvier 2017 sur la base d'un avant-projet.

Le préfet des Hauts-de-Seine a ensuite prononcé l'utilité publique du projet le 13 novembre 2017.

La bibliothèque de documents

Pour toute information complémentaire

tél : 0 806 00 00 92 (service gratuit + prix appel)

ou en ligne sur http://contact.hauts-de-seine.fr