Les Grandes Heures de Sceaux

Depuis le mois d’octobre 2021, « Les Grandes Heures de Sceaux » s’inscrivent dans le paysage culturel du Domaine départemental de Sceaux et de ses alentours.
Trois à quatre week-ends par an au fil des saisons, chacun étant consacré à une thématique liée à l’époque de l’un des propriétaires du domaine, proposent diverses activités et animations pour découvrir un pan de la culture française. Les Grandes Heures de Sceaux ont été conçues pour faire revivre le savoir-vivre à la française. Le programme s’adresse à tous les publics. Les conférences intéresseront les amateurs d’art, d’histoire et les curieux. Spectacles, concerts, divertissements, visites et ateliers, dans le parc ou dans le musée, composeront une offre diversifiée, tour à tour sérieuse, poétique, ludique, gaie ou festive. Chaque dimanche sera le moment privilégié des familles avec des ateliers de pratique et des spectacles qui raviront les plus jeunes.

En leur temps, ces rendez-vous constituèrent une alternative aux soirées compassées de Versailles – Voltaire en témoigne qui écrivit : « on s’amuse autant à Sceaux qu’on s’ennuie à Versailles » – et constituèrent un laboratoire artistique de première importance. Littérature, théâtre, musique, danse s’y développèrent dans un constant souci d’émulation et dans une ambiance festive mêlant les pratiques professionnelles aux interventions des courtisans qui, conformément aux usages du temps, ne rechignaient pas à prendre le risque d’une interprétation. L’humour et le sens de l’autodérision, traités avec une réelle exigence intellectuelle, régnaient en maîtres à la cour de Sceaux que Nicolas de Malézieu, grand ordonnateur des soirées de la duchesse, avait surnommées « les galères du bel esprit ».

À travers l'organisation de cet événement  le musée vise à renouveler son offre culturelle et élargir ses publics. Le musée entend maintenir l’exigence d’une offre de qualité et la diversification des formes artistiques tout en permettant davantage d’interactions entre les artistes et le public pour une approche plus pédagogique. Des activités ciblant différents profils (adultes, enfants, adolescents, etc.) sont proposées et les interventions étendues à différents moments de la journée pour toucher tous les publics. Tous les espaces du musée sont investis pour valoriser les différents bâtiments, ainsi que les jardins à proximité du musée. 
En outre, les Grandes heures de Sceaux donnent lieu à des partenariats de plus en plus étendus et deviennent un lieu particulièrement fédérateur de la vie culturelle du sud du Département .
Enfin, ce rendez-vous culturel sensibilise les jeunes à leur patrimoine local et à la culture. Dans la continuité des représentations pour les scolaires et les familles des Grandes heures de Sceaux, les activités proposées s’adressent systématiquement aux familles avec enfants (principalement le dimanche) et peuvent être adaptées au public scolaire le vendredi après-midi. En effet, le musée souhaite renforcer les actions pédagogiques autour du travail des artistes en favorisant des intervenants soucieux de transmission : ateliers, conférences, formations. Ces activités attendues du public et des enseignants s’inscrivent dans les missions de sensibilisation au patrimoine et de transmission des savoirs auprès des jeunes générations. 

La programmation démarre à l'automne. Chaque week-end est pensé autour de quatre temps forts qui s'organisent tous sur le même principe :

  • vendredi soir : château ouvert en nocturne / conférences et projections dans l’Orangerie ou au théâtre du Trianon
  • samedi journée : spectacles / animations gratuits en extérieur et/ou intérieur
  • samedi soir : spectacle dans l’Orangerie
  • dimanche journée : activités pour le public familial / pique-nique animé…

 

Le programme du week-end rappelle qu’au XVIIIe siècle le Domaine a vécu par deux fois à l’heure espagnole. C’est là qu’en décembre 1700, Philippe de France, duc d’Anjou, deuxième petit-fils de Louis XIV, fait ses adieux à sa famille avant de partir pour Madrid, où il accède au trône d’Espagne sous le nom de Philippe V. Nom qui, bien plus tard, est mêlé au complot instigué par la duchesse du Maine contre le Régent, Philippe d’Orléans. Elle rencontre à plusieurs reprises le prince de Cellamare, ambassadeur d’Espagne en France, pour convaincre Philippe V de faire valoir les prétentions de son époux au trône de France. Philippe d'Orléans eut vent de ce complot et fit arrêter le couple princier en 1718. 

♦ Soirée au cinéma Le Trianon « Royaumes de France et d’Espagne : deux couronnes pour une dynastie »
3 bis rue Marguerite-Renaudin à Sceaux Conférence. 
Le duc d’Anjou, petit-fils de Louis XIV, devenu roi d’Espagne en 1700 
Lucien Bély, historien moderniste, membre titulaire de l’Académie des Sciences morales et politiques, Institut de France
Vendredi 22 mars à 18h30 (1h30)
Collation offerte à l’issue de la conférence

Projection. L'Échange des princesses de Marc Dugain
Film historique de 2017, adapté du roman éponyme de Chantal Thomas publié en 2013.
En 1721, pour consolider la paix avec l’Espagne, Philippe d’Orléans unit sa fille de 12 ans à l’héritier du trône d’Espagne, tandis que le futur Louis XV, 11 ans, est promis à l’Infante d’Espagne, âgée de 4 ans.
Vendredi 22 mars à 20h30 (1h40) 
À partir de 11 ans

Flamenco à l’Orangerie
Spectacle « Nuit flamenco. Acte II »
Le danseur et chorégraphe andalou Rubén Molina revisite les grands classiques et des créations plus rarement interprétées, à la lumière d'une dramaturgie intense qui en exacerbe le langage chorégraphique. Il invite les spectateurs à s’immerger dans une nuit andalouse, avec ses passions envoûtantes, les tourments de l'âme et le goût de la fête.
Samedi 23 mars à 20h30 (1h10)
Tarif : 16 € - Tarif réduit : 12 € - 6 € pour les moins de 18 ans - Réservation conseillée 

Atelier de collage
« Infante d'Espagne »
Cet atelier de collage en relief propose une variation sur le thème des infantes Marie-Thérèse, future épouse de Louis XIV, et Marguerite d’Espagne, à partir des portraits de Diego Velasquez, devenus iconiques. 
Dimanche 24 mars à 10h (2h)
À partir de 7 ans - Tarif : 5 € - Tarif réduit : 3 € Sur réservation

Concerts au château
Voyage musical au fil des siècles avec les compositeurs espagnols Enrique Granados, Joaquín Turina, Isaac Albéniz, Manuel de Falla, Frederico Mompou et Fernando Obradors.
Arts et muses
- Récital chant et piano
Emmanuelle Monier, mezzo-soprano I Isabelle Poulain, pianiste
Dimanche 24 mars à 11h (1h) 
Tarif : 10 € - Tarif réduit : 7 € - 6 € pour les moins de 18 ans - Réservation conseillée Collation offerte à l'issue du concert
- Concerts pour flûte traversière  et guitare
Franck Masquelier, flûtiste I Pascal Pascaly, guitariste 
Dimanche 24 mars à 14h, 15h, 16h (15 mn) 
Inclus dans le billet d'entrée du musée 

Programme complet, infos pratiques et tarifs sur domaine-de-sceaux.hauts-de-seine.fr
Réservations : 01 41 87 29 71 ou resa.museedomainesceaux@hauts-de-seine.fr 

Un article du Guide vallée-culture mars-avril  

À l’approche de Noël, les Grandes Heures de Sceaux s’intéressent aux jeux de société et aux jouets.

nullPour leur 8e édition, les Grandes Heures proposent au public de se laisser « prendre au jeu » dans l’Orangerie, transformée pour l’occasion en un immense terrain de jeux pour tous les âges, révéler son âme d’enfant en visitant le Châteaudécoré aux couleurs des fêtes de fin d’année, et redécouvrir les chefs-d’œuvre de la musique classique grâce au conte symphonique spécialement conçu pour les enfants ! Le jeu passionne la société de l’Ancien Régime, des rois aux domestiques. Aux XVIe et XVIIe siècles, les jeux de stratégie, de réflexion, de hasard, de cartes et de plateaux s’imposent. On se presse pour jouer dans les grandes réceptions, les foires, les cabarets et jusque dans les rues envahies de petites loteries ambulantes. En jouant, princes et enfants de la haute société apprennent des règles de vie, des valeurs morales, la géographie... Avec la révolution industrielle arrivent les petits trains à vapeur ou à alcool, les poupées de bois font place à celles de porcelaine ou de cire, et au XXe siècle la tradition d’offrir des jouets aux enfants à Noël se répand.

Au programme 

Noël au Château

♦ Du mardi 5 décembre 2023 au mardi 2 janvier 2024
Le Château est joyeusement décoré pour la saison ! Venez-vous prendre en photo, confortablement installés devant la cheminée, au pied du sapin. Les plus jeunes pourront écrire ou dessiner leur lettre au Père Noël, avant de suivre la piste de Marlamain, le chat chéri de la duchesse du Maine qui vivait au Château il y a 300 ans. Au gré de ses pérégrinations dans les salles, il vous mettra au défi, entre devinettes, casse-têtes et jeux d'observation... Donnerez-vous votre langue au chat ?
Sans réservation – Inclus dans le billet d’entrée du musée
Château du Domaine départemental de Sceaux

Conférence sur l’histoire des jouets

♦ Vendredi 8 décembre
De 
18h30 à 20h
 Les Grandes Heures de Sceaux s’ouvrent traditionnellement par une conférence. Cette édition n’y échappe pas avec une soirée consacrée à « l’histoire des jouets de fin d'année, des étrennes à Noël » de l'Antiquité jusqu'au début du XXe siècle par l’historien Michel Manson. 
► Réservation conseillée – Tarif plein : 6€ - Tarif réduit : 4€ (ce billet donne aussi accès, le même jour, au Château, à l’exposition temporaire Allegoria et au pavillon de l’Aurore).
Grand Salon du Château de Sceaux

Soirée jeux

♦ Samedi 9 décembre 
En continu de 17h à 22h – Avec Jeux t’M Paname
Vous avez entre 5 et 99 ans ? Venez jouer sur une vingtaine de grands jeux en bois dans un cadre exceptionnel. Une expérience ludique et divertissante à partager en famille ou entre amis ! 
► Réservation conseillée – Tarif plein : 5€ - Tarif réduit : 3€ (ce billet donne aussi accès, le même jour, au Château, à l’exposition temporaire Allegoria et au pavillon de l’Aurore).
Orangerie du Domaine départemental de Sceaux

La Magie des Jouets, conte symphonique pour toute la famille

♦ Dimanche 10 décembre 
De 17h à 18h – Avec l’ensemble musical Ondes plurielles et la comédienne Carmen Brown
Quarante musiciens et une conteuse transporteront petits et grands dans un univers magique au son des plus grandes compositions symphoniques. Accompagnés par une armée de figurines et de poupées d'un temps ancien, les jeunes héros suivent les traces de tristes brigands qui veulent priver Noël d'une part de sa magie... Plein de surprises, ce conte musical s’adresse aux enfants et aux adultes qui n'ont rien perdu au goût du jeu. Pendant le concert, seront interprétés :
• Léopold Mozart - La Symphonie des Jouets
• Georges Bizet - Jeux d’enfants
• Claude Debussy - La Boîte à joujoux 
• Piotr Ilitch Tchaïkovski - Casse-noisette
• Sergueï Prokofiev - L’amour des trois oranges
• Maurice Ravel - L’enfant et les sortilèges »
► Réservation conseillée – Tarif plein : 10 € - Tarif réduit : 7 € - moins de 18 ans : 6 € (ce billet donne aussi accès, le même jour, au Château, à l’exposition temporaire Allegoria et au pavillon de l’Aurore).
Orangerie du Domaine départemental de Sceaux

Symboles mystérieux, messages codés, les allégories sont un vrai langage pour les artistes. Que signifiaient l’éléphant, la tulipe, l’œuf d’autruche, le rameau de chêne ou encore le coquillage ? Ce langage codifié en 1593 par l’italien Cesare Ripa, était utilisé par les plus grands artistes européens, tels Rubens, Carrache, Velázquez, Vermeer ou Le Brun– le décorateur de la Galerie des glaces à Versailles – qui peignit pour Colbert, à Sceaux, la somptueuse coupole à sujet allégorique du pavillon de l’Aurore. 
 

null
Autour de l’exposition Allegoria, les clés de la symbolique baroque, dans les Anciennes Écuries du domaine, cette 7e édition des Grandes Heures de Sceaux sera spécialement consacrée à ce sujet captivant. Comme chaque vendredi d’ouverture, une conférence vous expliquera en image d’où viennent ces symboles, comment les interpréter et comment en ressentir la dimension poétique. Spectacle et concerts vous feront découvrir toutes les subtilités du dialogue allégorique dont les thèmes sont d’une actualité déconcertante. Ces énigmes vous feront jouer pour incarner l’allégorie de votre choix en atelier Time’s up pour les adultes ou pour les enfants, animés par les comédiens de l’ensemble La Française.
Le programme 

♦ Vendredi 6 octobre de 18h30 à 20h :  Hiéroglyphes, emblèmes et allégories : tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le sens caché des tableaux anciens…
Conférence donnée par le directeur du musée et commissaire de l’exposition, Dominique Brême
Mal connu de nos jours, le langage allégorique était considéré comme le plus noble des genres picturaux au XVIIe siècle. Par allégorie, il faut entendre représentation d’une figure portant des attributs en relation avec l’idée qu’elle incarne. Par exemple : la Justice (une balance et une épée), la Prudence (un miroir et un serpent) ou encore la Grammaire (une femme arrosant un pot de primevères). Un rendez-vous à ne pas manquer pour tous les curieux de sens caché !  
Tarif : 6€ - Tarif réduit : 4 € - Sur réservation – Rendez-vous à l’Orangerie

♦ Samedi 7 octobre à 20h30 : spectacle Dialogue par l’Ensemble La Française
Le dialogue est une forme reine au XVIIIsiècle. Cette matière littéraire et musicale du XVIIIe siècle est d’une actualité déconcertante : de l'émotion des sonates de Boismortier aux réflexions sur l'amour et le mariage, en passant par le règne des opinions faciles préférées à l'âpre vérité, ces dialogues s'adressent encore aujourd'hui à nos sens et notre esprit. La mise en scène de ce spectacle est résolument contemporaine : quatre interprètes incarnent tour à tour des allégories, dans un esprit de troupe qui efface la traditionnelle frontière entre musiciens et comédiens. Avec un goût partagé pour les formes originales et pluridisciplinaires, la flûtiste Aude Lestienne et la metteuse en scène Florence Beillacou bousculent nos idées reçues sur l'époque baroque et invitent à une réflexion joyeuse et sensible.
Durée : 1h sans entracte
Conception artistique : Aude Lestienne
Mise en scène : Florence Beillacou
Comédiens : Marceau Deschamps-Ségura et Jean-Christophe Frèche
Musiciennes : Aude Lestienne et Shiho ONO (flûte et violon)
Costumes : Julia Brochier
Musique : Sonates pour flûte et violon par accords op.51 de J.B. de Boismortier
Textes : L'Amour et l'Hymen, Le Cœur et la Beauté, La Prose et la Poésie, La Raison et la Rime, La Vérité et l'Opinion. Dialogues d'allégories extraits du Mercure Galant
Tarif : 16 € - Tarif réduit : 12 € - Tarif -18 ans : 6 € - Sur réservation – Rendez-vous à l’Orangerie

♦ Dimanche 8 octobre

  • Ateliers-jeu time’s up allégorique et baroque !
    En trois manches, à l'aide de mots, citations et accessoires, faîtes découvrir un maximum d'allégories à votre équipe pour gagner ! Avec des comédiens de l’Ensemble La Française - public familial, à partir de 12 ans.
    10h-11h et 16h30-17h30 : public familial à partir de 12 ans
    Tarif : 5 € - Tarif réduit : 3 € (- de 26 ans) - Sur réservation – Rendez-vous à l’Orangerie
    15h-16h : public adulte
    Tarif : 6 € - Tarif réduit : 4 € (- de 26 ans) - Sur réservation – Rendez-vous à l’Orangerie
  • Conte musical allégorique “Les Muses, la Nuit et l’Aurore”
    À 15h, 16h, 17h et 18h :  dans le pavillon de l’Aurore – tout public
    Muses, vous dormez encore ! Oubliez-vous que l'Aurore sur vous eût toujours des droits ? Éveillez-vous à ma voix.
    Concerts donnés par l’Ensemble La Française
    Avec : Marie Remandet, soprane - Aude Lestienne, traverso - Shiho Ono, violon - Jean-Baptiste Valfré, violoncelle - Kazuya Gunji, clavecin.
    Sur une musique de Nicolas Bernier.
    Gratuit, compris dans le billet d'entrée du musée à acheter au Château ou aux Anciennes Écuries – Sans réservation
  • Visite guidée de l’exposition Allegoria, les clés de la symbolique baroque
    16h30-17h45 : visite tout public
    À partir de tableaux, dessins, estampes et objets, cette exposition vous fera découvrir et comprendre les sources et l’usage du langage allégorique dont le xviie siècle fut l’âge d’or.
    Tarif : 6 € - Tarif réduit : 4 € - Sur réservation – Rendez-vous aux Anciennes Écuries
domaine-de-sceaux.hauts-de-seine.fr