RD 920 Nord

De la place de la Résistance à Bourg-la-Reine au boulevard Romain-Rolland à Montrouge, ce sont 3,8 km de voie départementale qui seront transformés en une nouvelle avenue sécurisée, végétalisée et adaptée aux nouveaux modes de déplacement.

Le projet et ses objectifs

Traversant les villes de Bagneux, Montrouge, Bourg-la-Reine, Arcueil et Cachan, le projet est porté par les départements des Hauts-de-Seine et du Val-de-Marne. Les Hauts-de-Seine, qui a la délégation du Val-de-Marne, en est le pilote. Le réaménagement, dont le montant est estimé à 63 millions d'euros supporté pour deux tiers par le département des Hauts-de-Seine, s'inscrit dans la continuité de celui réalisé sur la section sud de la route départementale. 

Les objectifs

Quatre objectifs principaux ont été définis  :

  • un meilleur partage des espaces : donner une place à tous les usagers (piétons, cyclistes, voitures et bus) en adaptant l’infrastructure routière,
  • des déplacements rendus plus sûrs : améliorer la circulation en repensant les aménagements aux carrefours, plus de traversées piétonnes,
  • l’environnement revalorisé : développer un véritable projet d’aménagement paysager agréable avec de nouveaux alignements d’arbres, un terre-plein central végétalisé et la création d'une continuité paysagère
  • accompagner transformations urbaines : prise en compte de la nouvelle offre de transport (ligne 4 prolongée jusque Bagneux et arrivée de la ligne 15)

 

 

Le calendrier du projet

L'actualité des travaux

Dans le cadre de l’entretien et de la rénovation de son patrimoine d’assainissement, le Département entreprend, à partir d'octobre 2022, des travaux de réhabilitation du réseau d’assainissement départemental (restauration de l’étanchéité et du renforcement structurel ), avenue du Général Leclerc (RD920) à Bourg-la-Reine. Ces travaux dureront 16 mois et concerneront le tronçon compris entre la rue du Port Galand et la rue du 8-mai-1945.

La phase préparatoire démarrera en octobre 2022 pour trois mois avec la réalisation du curage,la mise à sec du collecteur et l’installation de base vie du chantier avenue Victor-Hugo.

La concertation

L’ensemble des acteurs concernés (habitants, associations et interlocuteurs économiques) des cinq communes  ont pu se prononcer sur le projet en 2018 lors de la concertation préalable du projet Les grandes orientations leur ont été présentées pour échanger et enrichir le dossier avec le recueil des avis et observations avant l'enquête publique qui se tiendra fin 2022-début 2023.

La bibliothèque de documents