Choisir un chapitre en particulier

Aménagement de l'avenue de la Liberté à Clichy

Aménagement de l'avenue de la Liberté à Clichy

Une voie nouvelle va être créée par le département des Hauts-de-Seine sur les communes de Clichy (92) et Saint-Ouen-sur-Seine (93), entre le rond-point du Général Roguet à Clichy et le boulevard Victor Hugo à Saint-Ouen-sur-Seine. Cette voie structurante accompagnera le renouvellement urbain du secteur constitué en grande partie de friches industrielles.

L’aménagement de l’avenue de la Liberté a été soumis à concertation au titre de l’article L.103-2 du Code de l’urbanisme entre le 12 avril et le 21 mai 2021. 

Le projet

Ce projet qui s’étend sur un linéaire de 750 mètres environ, et dont les travaux se dérouleront sur 2 ans (de 2024 à 2026), vise à répondre aux besoins croissants de mobilité et de desserte de nouveaux quartiers tout en garantissant un développement harmonieux aux villes de Clichy et Saint-Ouen-sur-Seine et en favorisant des aménagements paysagers soignés pour améliorer le confort de vie des habitants.

Les objectifs

null

Créer l’avenue de la Liberté, c’est répondre à quatre objectifs :

nullAdapter la desserte routière aux projets urbains de demain

Le secteur entourant le projet de l'avenue de la Liberté prévoit des programmes de grande ampleur (Zac de l’écoquartier des Docks à Saint-Ouen-sur-Seine, projet urbain de la ville de Clichy, côté Seine), l’arrivée de nouvelles dessertes de transports en commun (prolongement de la ligne 14 du métro, création d’une correspondance avec le RER C en gare de Saint-Ouen), ou encore la création prochaine du Campus hospitalo-universitaire Grand Paris Nord.
 
nullAbsorber le trafic généré par les nouvelles infrastructures

Le développement des programmes du secteur génèrent des besoins accrus en termes de déplacements de transit comme de desserte de proximité. La création de l’avenue de la Liberté apportera une réponse adaptée en absorbant une partie des flux actuels et futurs. Elle permettra ainsi de limiter l’augmentation du trafic routier sur la voirie locale existante et entre les quartiers des centres-villes de Clichy et Saint-Ouen-sur-Seine.
 
nullGarantir un développement harmonieux aux villes de Clichy et Saint-Ouen-sur-Seine

L’aménagement de la future avenue garantit une optimisation des usages pour tous grâce à l’aménagement d’une voie à double sens de circulation (1 file par sens), 65 places de stationnement réparties de part et d’autre du projet, essentiellement côté ville de Clichy, 7 intersections sécurisées, une voie de site propre pour les bus, une piste cyclable bidirectionnelle et des cheminements piétons sécurisés par des traversées et de larges trottoirs, accessibles aux personnes à mobilité réduite.
 

 

nullAméliorer la qualité de vie avec des aménagements paysagers soignés

L’implantation d’arbres d’alignement est prévue de part et d’autre de la future avenue sur le linéaire du projet. Une surface végétalisée humide sera également implantée, permettant d’infiltrer une partie des eaux de ruissellement tout en ayant un effet bénéfique sur la biodiversité.
 

Une voie nouvelle cohérente avec le projet urbain de Clichy 

Étroitement articulée avec le projet urbain de la ville de Clichy, la nouvelle avenue se raccorde sur la place carrée envisagée dans le cadre du projet communal.

Dès l’origine, les projets de l’avenue de la Liberté et de reprise de la voie publique côté Seine ont été pensés dans un souci de cohérence et d’adaptation aux usages qui se développeront avec l’arrivée de nouveaux bureaux et logements. Ainsi, la nouvelle géométrie de la place du Général Roguet contribue à un meilleur écoulement du trafic automobile en provenance et en direction du pont de Gennevilliers, depuis les quais de Seine, ainsi que vers les autres rues débouchant sur la place. En ce qui concerne les piétons, le changement est notable : des trottoirs confortables, de nouvelles traversées protégées munies d’ilots refuges, sécurisent et simplifient les cheminements.

null

Place du Général Roguet (ville de Clichy)

Le tracé

null

La création de l'avenue de la Liberté prend place sur un linéaire aujourd'hui inoccupé, qui s'étend du carrefour giratoire en sortie du pont de Gennevilliers, côté ville de Clichy, jusqu'à la gare de Saint-Ouen (RER C et ligne 14 du métro) située le long du boulevard Victor Hugo, côté ville de Saint-Ouen-sur-Seine.

C’est un aménagement essentiel, pensé pour accompagner l’actuel développement urbain du territoire et répondre aux besoins croissants de mobilité et de desserte de nouveaux quartiers.
 

Les acteurs

Le projet étant situé sur deux départements et deux villes distincts, il concerne une multiplicité de partenaires. La Région Île-de-France participe à la mise en œuvre du projet dans le cadre du plan régional « anti-bouchon et pour la route ».
Le Département des Hauts-de-Seine assure la maîtrise d’ouvrage unique des études opérationnelles et des travaux de l’avenue de la Liberté. 

Le projet est financé par le Département des Hauts-de-Seine et la Région Île-de-France avec la participation du FS2i. 
 

Créer un cadre de vie plus agréable

Des aménagements paysagers viendront agrémenter le paysage urbain, souligner le tracé de la voie et délimiter les cheminements piétons tout en favorisant la préservation de la biodiversité.

null

Les aménagements côté ville de Clichy

null

Les aménagements côté ville de Saint-Ouen-sur-Seine

null

Vue depuis l’avenue de la Liberté sur les aménagements envisagés du pôle bus Saint-Ouen RER C – Ligne 14 et de la rue Dora Maar

Le calendrier prévisionnel

La concertation

L’aménagement de l’avenue de la Liberté est soumis à concertation au titre de l’article L.103-2 du Code de l’urbanisme. Le département des Hauts-de-Seine a élaboré, en accord avec les partenaires du projet, un dispositif d’information et de participation pour recueillir l’avis de tous les acteurs locaux (habitants, associations et interlocuteurs économiques) de Clichy et Saint-Ouen-sur-Seine. Ils ont été invités à se prononcer entre le 12 avril et le 21 mai 2021. 

Le bilan de cette concertation est en cours de rédaction. Il s’appuie sur les avis et propositions du public qui portent principalement sur les aspects cyclables et paysagers. Il sera public et fera l’objet d’une approbation par l’exécutif départemental avant la fin de l’année.

Le Département le fera évoluer et précisera ensuite son nouveau projet. Il constituera la base des dernières discussions avant la mise au point du projet final et le lancement des aménagements retenus.

La concertation préalable sera suivie :

  • de sondages géotechniques préalables sur site (nature du sous-sol, diagnostic de pollution et de perméabilité des sols),
  • d’études opérationnelles et de l’établissement d’un dossier loi sur l’eau,
  • d’un appel d’offres pour les travaux.

Par décision du préfet de Région, le 12 août 2021, le projet a été exempté d’évaluation environnementale et de l’enquête associée. Toutefois, au cours de sa mise au point, les études suffisantes avant réalisation (reconnaissance du sous-sol, évaluation de la possibilité d’infiltrer les eaux pluviales etc…) seront opérées.

Copyright - © Studiography