La Défense Jazz Festival

La Défense Jazz Festival : le festival qui clôture la saison d’été sur le parvis

Organisé et produit par le Département des Hauts-de-Seine au cœur du quartier de la Défense, La Défense Jazz Festival a lieu en plein air, en soirée le week-end, à midi et en afterwork en semaine. Le festival propose une approche généreuse du jazz ouverte à tous les styles : blues, électro-jazz, soul, hip hop, jazz rock, afro-beat, musiques du monde, folk etc. À la fois des découvertes, des valeurs montantes du jazz d’aujourd’hui et de grands noms voire des légendes du jazz et des musiques urbaines. Dans le cadre du festival a lieu le Concours national de jazz de la Défense qui récompense le meilleur groupe et le meilleur instrumentiste de jazz en leur attribuant respectivement
5 000 € et 1 500 € en aides professionnelles.

La programmation

Une direction artistique centrée sur le jazz, mais ouverte à d’autres styles musicaux, eux-mêmes très inspirés du jazz, plusieurs familles étant souvent représentées : le jazz sous différentes formes donc, mais aussi le rock, hip-hop, musique du monde, etc.

Les midis et afterworks en semaine

Travailleurs de la Défense désirant passer un agréable moment, mélomane avertis, amateurs des artistes se produisant, ou simple passants apprécient chaque année plusieurs concerts entre 12h à 14h et en fin de journée, de 18h à 20h.

Les Soirées en week end

Deux à trois soirées sont proposées réunissant des plateaux de trois à quatre artistes à travers des esthétiques musicales différentes. Des artistes de légendes vivantes et de grands noms du jazz drainent un public de plus en plus important chaque année.

Les actions artistiques de la Défense Jazz Festival


Les actions culturelles de la Défense Jazz festival visent le soutien à la création et à l’émergence artistique, ainsi que la formation des publics, sous forme de temps forts menés conjointement avec des acteurs culturels du territoire. Elles ont vocation à décrypter les courants musicaux et à appuyer la démarche de programmation du festival. Il en résulte également la mise en place d’une école du spectateur, adossée à chacun des projets, afin de proposer des actions d’éducation artistique et culturelle à tous les publics, en lien avec les acteurs culturels, éducatifs et des champs sociaux et médico-sociaux du territoire des Hauts-de-Seine. Ces actions s’organisent en trois volets : les projets sur le territoire - en lien avec les villes ; l’école du spectateur et l’accompagnement des groupes du département.

Les actions d’éducation artistique et culturelle de la Défense Jazz Festival s’intensifient : ateliers, master classes, conférences, concerts hors les murs… Près de vingt rendez-vous sont organisés sur tout le territoire avec des collégiens, des personnes en situation de handicap ou d’exclusion mais aussi des musiciens amateurs et toutes personnes curieuses d’aller à la rencontre d’artistes. À l’occasion des 40 ans du Concours National de Jazz de la Défense, une carte blanche en particulier avait été proposée au pianiste Gauthier Toux, lauréat 2016.

 

Le concours National de Jazz de la Défense


Depuis plus de 40 ans, le Concours National de Jazz de la Défense Festival permet de repérer les nouveaux talents du jazz et a déjà récompensé un grand nombre de leaders de la scène française, parmi lesquels Laurent Cugny, Julien Lourau, Pierre de Bethmann, Le Collectif Mu, Erik Truffaz, Antoine Hervé, Le Sacre du Tympan, et plus récemment Laurent Coulondre ou EYM Trio en 2015, Gauthier Toux Trio en 2016, Monolithes en 2017, en 2018 Matthis Pascaud Square One et 2019 Obradovic-Tixier Duo.