Cyclotourisme

Si la plupart des aménagements cyclables réalisés dans les Hauts-de-Seine ont une vocation utilitaire, ce réseau facilite également l’utilisation du vélo pour les loisirs, qu’il s’agisse d’une pratique locale, mais aussi touristique vers des destinations mythiques. C’est à ce titre que certains aménagements cyclables sont empruntés par deux itinéraires inscrits au Schéma National des Véloroutes et Voies Vertes : l’Avenue Verte (entre Paris et Londres) et la Véloscénie (entre Paris et le Mont-Saint-Michel).

L’Avenue Verte London-Paris a été mise en service en 2012, année olympique à Londres. Son tracé dans les Hauts-de-Seine conduit les cyclistes de Villeneuve-la-Garenne jusqu’à Rueil-Malmaison (Pont de Chatou), en empruntant principalement la Promenade Bleue le long des berges de Seine.

Consulter le site de l’Avenue Verte London-Paris.

La Véloscénie a pour sa part été mise en service en 2013. Son tracé dans les Hauts-de-Seine s’appuie sur une infrastructure de grande renommée dans le Sud du département : la Coulée Verte, également appelée Promenade des Vallons de la Bièvre. 

Consulter le site de la Véloscénie.

Un troisième itinéraire inscrit au Schéma National des Véloroutes et Voies Vertes traversera prochainement le département : la Seine à Vélo, qui reliera Paris au Havre et à Deauville à l'horizon 2020. Son tracé dans les Hauts-de-Seine s'appuiera majoritairement sur celui de l'Avenue Verte London Paris tout en cherchant à longer le plus possible le fleuve.