La restauration scolaire

La restauration scolaire est assurée par le département des Hauts-de-Seine dans 88 collèges publics sur les 98 gérés par la collectivité. Environ 23 000 repas sont servis quotidiennement dans les cantines, soit 3 000 000 sur une année scolaire
Parce qu’une alimentation saine, équilibrée et adaptée aux besoins des jeunes participe aussi à leur réussite éducative, le département veille à la qualité des repas servis dans les 88 établissements tout en garantissant des tarifs accessibles aux familles notamment les plus modestes.

En chiffre : 

  • 62,6 % des collégiens sont inscrits à la cantine,
  • 22,6 % des familles bénéficient de l’aide à la demi-pension,
  • 23 000 repas préparés chaque jour,
  • 67 collèges bénéficient du système d’inscription et de facturation en ligne, à la rentrée scolaire 2021-2022. Ils seront 88 à la rentrée 2022-2023.

Les nouveautés de la rentrée 2022-2023

Afin d’harmoniser les prestations et services rendus aux familles et de lutter contre le gaspillage alimentaire, la restauration scolaire de 21 collèges passera de la régie en contrat de concession (ex délégation de service public). Concrètement cela signifie que la gestion des repas sera désormais opérée par une entreprise extérieure comme c’est déjà le cas pour 67 établissements du territoire. Quatre composantes au lieu de cinq actuellement constitueront les repas de tous les élèves. Les familles ne seront plus facturées au trimestre mais mensuellement avec la possibilité d emodifier les réservations. Chaque repas réservé ou annulé moins d etrois jours ouvrés avant le jour de consommation, sera facturé. Ce mode de fonctionnement perrmet d’estimer au plus juste le nombre de repas quotidiens et par conséquent de lutter efficacement contre le gaspillage alimentaire et d’éviter les ruptures de repas.

Pour les 67 collèges actuellement en contrat de concession, les barquettes plastiques contenant les plats chauds seront progressivement supprimées et remplacées par des bacs inox.

Un choix végétarien quotidien, moins émetteur de CO2, sera proposé. Les entrées, fromages et desserts passeront quant à eux de trois à deux choix pour limiter le gaspillage alimentaire et éviter de proposer trop souvent les mêmes produits.


Le tri et la valorisation des biodéchets, actuellement réalisés sur 32 établissements, seront étendues aux 88 collèges dès 2022.


En plus des trois existants, huit ouveaux établissements, dont les locaux le permettent, passeront en production sur place dès la rentrée 2022.


Enfin, 54 collèges bénéficieront de la labellisation Ecocert de niveau 1 qui garantit l'utilisation de produits biologiques et locaux dans les menus, la qualité des repas servis (saisonnalité des produits...), la gestion écologique des sites (lutte contre le gaspillage alimentaire, utilisation d'éco détergents...) et une information claire sur les démarches engagées et le niveau de labellisation.

Equilibre, qualité et sécurité alimentaire

Le département des Hauts-de-Seine est engagé pour une restauration scolaire de qualité dans les collèges.

Les menus sont adoptés avec des parents d’élèves, les collèges et des diététiciens qui veillent au bon respect de leur équilibre. Le département veille particulièrement à : 
•    la qualité des produits : locaux, bio et issus de labels de qualité (label rouge, AOP, IGP, RUP, HVE, etc.),
•    la programmation d’animations à thème dans les restaurants scolaires,
•    la sensibilisation à l’équilibre nutritionnel avec un travail en collaboration avec des diététiciens,
•    la lutte contre le gaspillage alimentaire par la sensibilisation des élèves qui rtrient les biodéchets,
•    l’évaluation des repas au travers d’enquêtes et de tests culinaires,
•    la concertation avec les parents et les collèges pour l’élaboration des menus.

POUR ALLER PLUS LOIN 

Le coût, la tarification et la facturation

Malgré l’augmentation générale du prix des denrées alimentaires en 2021, le Département a décidé de ne pas augmenter le coût des repas supportés par les familles pour l’année scolaire 2022/2023. La collectivité financera la totalité de cette augmentation estimée à 5 millions d’euros annuels.
Chaque repas servi dans les cantines des collèges altoséquanais coûte environ 10 euros. Il est facturé entre 0,64 euros et 4,28 euros aux familles (demi-pension). Cette politique tarifaire, basée sur les revenus des familles, représente une charge financière annuelle de 19 millions d’euros pour le département qui a effectivement fait le choix d’une aide à la demi-pension et à l’internat qui repose sur le principe du quotient familial (QF).
 

QF : revenu de référence sur la base du dernier avis d’imposition sur les revenus ou de non- imposition/ nombre de parts fiscales / 12

Quotient familial mensuel

en euros

Tarif appliqué

par repas

Tarif journalier

internat

Tarif journalier internat 

Collège Auguste-Renoir 

à Asnières-sur-seine

0 à 2200,64 euros1,44 euros0,80 euros
221 à 3701,50 euros3,36 euros1,86 euros
371 à 5202,35 euros5,29 euros2,93 euros
521 à 6703,10 euros6,97 euros3,86 euros
671 à 820 3,96 euros8,89 euros4,93 euros
supérieur à 8204,28 euros9,61 euros5,33 euros

Tarif passager (collégien non-inscrit) : 6,73 euros

Comment s'inscrire ?

L’inscription d’un élève au service de restauration scolaire est à renouveler chaque année.

Les familles des élèves entrant en 6e doivent se rendre sur Pass+  et créer un compte pour leur enfant avant de s’inscrire à la restauration scolaire.

Les autres élèves doivent directement se connecter à leur compte pour commencer leur inscription.

Une carte jeunes multiservices destinée aux 150 000 jeunes des Hauts-de-Seine de la 6e à la majorité ainsi qu'aux de 11-18 ans accueillis dans des établissements spécialisés comme les IME ou IMPro. Elle offre un bouquet de services qui facilitent leur quotidien  :
•    une aide financière pour les activités extrascolaires, culturelles et sportives de 80€ (pour les non-boursiers) ou de 100€ (pour les boursiers),
•    une carte d’accès à la restauration scolaire avec une inscription en ligne
•    un service gratuit de soutien scolaire en ligne 
•    des bons plans (invitations, réductions pour des matchs, concerts, etc.) pour les jeunes et leurs familles
•    une aide financière pour le paiement de la carte de transport imagine R (sous conditions de ressources des familles)
•    le don d'un ordinateur (sous conditions de ressources des familles)


null

Les modes de gestion et de production de la restauration

Plusieurs modes de gestion coexistent

  •  Les contrats de concession  :  88 établissements sont concernés. Il s'agit de ceux dont la restauration, gérée par le Département, est concédée à un exploitant : Elior pour 34 collèges et Sodexo pour 54 autres. 
  • Deux exceptions : le collège François-Truffaut (Asnières-sur-Seine) dont la restauration, partagée avec l’institut Gustave-Baguer, est gérée par un groupement de commande et le collège Bartholdi (Boulogne-Billancourt), dont la restauration est assurée par la commune de Boulogne-Billancourt en l’absence de locaux dédiés.
  • La restauration gérée par la région Ile-de-France (paiement au tarif de la Région et prise en charge de l'aide à la demi-pension par le Département) : les collèges Auguste-Renoir (Asnières-sur-Seine), sauf l’internat, du Moulin Joly (Colombes),  Maurice-Genevoix (Montrouge), Jules-Verne (Rueil-Malmaison), Rabelais (Meudon), Louis-Pasteur (Neuilly-sur-Seine), Lakanal (Sceaux), Marie-Curie (Sceaux),  Michelet (Vanves).

Deux modes de production sont présents

  • La liaison froide : les repas, produits en amont dans une cuisine centrale, sont livrés aux établissements puis remis en température et servis aux convives. 77 restaurations seront concernée fin 2022.
  • La production sur place : les repas sont produits sur site, le jour même, ce qui permet de s’adapter aux variations d’effectifs et de imiter le gaspillage alimentaire et les ruptures de repas. 11 restaurations seront concernés fin 2022.
     

Les menus des cantines

Les menus des collèges gérés par Elior

Septembre et octobre 2022

Les menus des collèges gérés par Sodexo

Septembre et octobre 2022
La gestion des cantines par Elior concerne
  • Antony, les collèges Anne-Frank, François-Furet, Henri-Georges-Adam, La Fontaine René-Descartes
  • Asnières-sur-Seine, les collèges André-Malraux, Auguste-Renoir (internat uniquement), Voltaire
  • Bagneux, les collèges Henri-Barbusse, Joliot-Curie, Romain-Rolland
  • Bourg-la-Reine, les collèges Evariste-Galois (dont internat)
  • Châtenay-Malabry, les collèges Léonard-de-Vinci, Pierre-Brossolette, Thomas-Masaryk
  • Châtillon, les collègesGeorge-Sand, Paul-Éluard
  • Clichy-la-Garenne, les collèges Jean-Jaurès, jean-Macé, Vincent-Van Gogh
  • Courbevoie, les collèges Alfred-de Vigny, Georges-Pompidou, Georges-Seurat, Les Bruyères, Les Renardières/UE
  • Fontenay-aux-Roses, le collège Les Ormeaux
  • Gennevilliers, les collèges Guy-Môquet, Louis-Pasteur
  • Levallois-Perret, les collèges Danton, Jean-Jaurès, Louis-Blériot
  • Villeneuve-la-Garenne, le collège Georges-Pompidou
La gestion des cantines par Sodexo concerne
  • Bois-Colombes, les collèges Albert-Camus, Jean-Mermoz
  • Boulogne-Billancourt, les collèges Jean-Renoir, Paul-Landowski
  • Chaville, le collège Jean-Moulin
  • Clamart, les collèges Alain-Fournier, Les petits ponts, Maison Blanche
  • Colombes,les collèges Gay-Lussac, Jean-Baptiste-clément, Lakanal, Marguerite-Duras, Robert-Paparemborde
  • La Garenne-Colombes,les collèges Les Champs-Philippe (dont internat), Les Vallées
  • Issy-les-Moulineaux, les collèges Georges-Mandel, Henri-Matisse, La Paix, Victor-Hugo
  • Le Plessis-Robinson, les collèges Claude-Nicolas-Ledoux, Romain-Rolland
  • Malakoff, les collèges Henri-Wallon, Paul-Bert
  • Meudon, les collèges Armande-Béjart, Bel Air
  • Montrouge, les collèges du Haut-Mesnil, Robert-Doisneau
  • Nanterre,les collèges André-Doucet, Evariste-Galois, Jena-Perrin (dont internat), Les Chenevreux, Paul-Éluard, république
  • Neuilly-sur-Seine, les collèges André-Maurois, Théophile-Gautier
  • Puteaux, les collèges du Maréchal-Leclerc, Les Bouvets,
  • Rueil-Malmaison,les collèges Henri-Dunant, La Malmaison, Les Bons Raisins, Les Martinets, Marcel-Pagnol,
  • Saint-Cloud, les collèges Charles-Gounod, Emile-Verhaeren
  • Sèvres, le Collège de Sèvres
  • Suresnes,les collèges Emile-Zola, Henri-Sellier, Jean-Macé
  • Vanves, le collège Saint-Exupéry
  • Vaucresson, le collège Yves-du-Manoir
  • Ville d’Avray, le collège de La Fontaine du Roy