Des médiateurs dans les collèges

Créé en 1996, par le département des Hauts-de-Seine, le dispositif de la médiation éducative se poursuit depuis. À la rentrée 2021/2022, 73 médiateurs éducatifs officient dans 64 collèges volontaires du Département.


Ces professionnels accompagnent les adolescents vulnérables ou en situation d'échec scolaire, identifient et gérent les conflits, soutiennent les parents et la communauté éducative sur les questions de harcèlement scolaire et conduisent des projets de prévention.

Les médiateurs ont pour principales missions de :

  • Contribuer à la qualité du climat scolaire par la mobilisation d’une expertise associant repérage des élèves en difficulté, écoute active, diagnostic, médiation centrée sur la personne, communication non violente, méthode de préoccupation partagée dite méthode Pikas,
  • Développer chez l’adolescentla confiance et l’estime de soi au travers du déploiement des compétences psychosociales, de la remobilisation, de la remédiation et à la création d’espaces propices à l’expression des talents des jeunes,
  • Prévenir les conduites à risques (harcèlement, addiction numérique, exposition sur les réseaux sociaux) en favorisant l’acquisition des repères de vie sociale, de savoir-être,
  • Promouvoir les comportements citoyens par la diffusion des valeurs républicaines en soutenant la prise d’initiative et l’engagement des jeunes,
  • Contribuer à donner sens à la scolarité et aux apprentissages pour nourrir la motivation et faire reculer le risque de décrochage scolaire,
  • Encourager le lien collège-parents et contribuer au repérage des familles en difficulté d’usage numérique,
  • Impulser et piloter des projets éducatifs et citoyens en lien avec les ressources du collège, du Département et les partenaires du territoire.

Celles-ci s'articulent autour de quatre axes : 

  • Il apporte une expertise auprès des collégiens, parents et communautés éducatives dans l’identification et le dépassement des situations de crise ;
  • Il développe un rôle de conseil et d’accompagnement des élèves, de leurs familles et de la communauté éducative ;
  • Il contribue à la dynamique de déploiement du projet jeunesse par un travail régulier en réseau avec les porteurs d’actions au sein des collèges (gestionnaires de projet, référents, coordonnateurs de territoire…),
  • À partir du diagnostic posé, le médiateur porte auprès des collégiens et de la communauté éducative la mise en œuvre des priorités départementales : le bien-être, le climat scolaire, la persévérance scolaire et la citoyenneté au travers de suivis individuels et de projets collectifs.


Les médiateurs éducatifs du département des Hauts-de-Seine bénéficient de formations régulières sur leur coeur de métier. Pour gérer les situations de harcèlement, ils sont formés à la méthode Pikas, une méthode qui amène les harceleurs à trouver eux-mêmes des solutions pour résoudre le problème qu’ils ont créé grâce à une série d’entretiens individuels qui cassent l’effet de groupe. Ils bénéficient  par ailleurs de formations régulières sur les réseaux sociaux et les conduites à risques des adolescents.