PROGR'ESS

Le programme d'économie sociale et solidaire

Le Département des Hauts-de-Seine engage une nouvelle politique d’économie sociale et solidaire, avec une stratégie et un plan d’action en 4 axes :  observer et échanger, former et accompagner, soutenir, valoriser.

Avec le dispositif PROGR'ESS, le Département agit et soutient les initiatives locales à fort impact social et à fort potentiel de développement. Cet engagement vise à encourager les initiatives citoyennes, à créer du lien social entre les habitants et les acteurs locaux et à faciliter le développement d’initiatives locales sociales et solidaires.

L'économie sociale

L'intérêt collectif à visée sociale

L’économie sociale désigne en général les activités économiques réalisées par des personnes privées mais poursuivant un intérêt collectif à visée sociale. C’est en ce sens qu’on parle souvent du “tiers-secteur”, car il se distingue du secteur public, mais également du secteur privé, qui recherche avant tout la maximisation du profit, c’est-à-dire une rentabilité aussi élevée que possible des fonds investis. Elle comprend donc les entreprises et organisations qui combinent des modes de création (production, commerce, finance) et de gestion privés mais collectifs (de type associatif), avec des finalités non centrées sur le profit. Ces modes particuliers de création et de gestion se sont traduits dans des formes juridiques spécifiques : les coopératives, les mutuelles et les associations. L’économie sociale est ainsi définie surtout par le statut juridique de ses acteurs.

L'économie solidaire

De nouvelles solidarités

L’économie solidaire désigne cette autre économie que l’on voudrait au service de la solidarité entre les hommes ou les territoires à diverses échelles. Cet intérêt collectif se décline à travers des objectifs bien plus variés que ceux visés par l’économie sociale. Ces objectifs vont être exprimés en termes de solidarités nouvelles : solidarité envers les générations futures, ce qui conduit à introduire la dimension environnementale dans les objectifs poursuivis ; solidarité entre personnes d’âge et de sexe différents ; solidarité entre territoires ; solidarité entre Nord et Sud ; solidarité entre proches et vis-à-vis des plus démunis. Ces solidarités multiples vont se traduire par des pratiques dans des domaines très différents : la production, la consommation, la finance, le commerce international, les services à la personne, l’insertion sociale, le développement local, le secteur culturel. 

L'économie collaborative

Un mode novateur de consommation

L’économie collaborative, également appelée économie du partage, ou de pair à pair, s’avère être aujourd’hui un mode novateur de consommation en matière d’échanges sur des plateformes d’offres de biens et de services entre particuliers. Le développement du numérique ouvre à ce modèle économique des perspectives importantes en écho à l’intérêt grandissant des consommateurs.
Les pratiques liées à l’économie collaborative recouvrent aujourd’hui tous les domaines de la vie quotidienne : équipement, maison, travail, électronique, activités pour les enfants, mode, financement, loisirs, transport, etc. Il s’agit du recours à des plateformes en ligne (sites internet, applications mobiles) alternatives privilégiant les transactions entre particuliers.

L'appel à projets Progr'ESS

Vos solutions pour améliorer le quotidien des Alto-séquanais

Progr’ESS est un appel à projets, porté par le Département, pour soutenir des initiatives locales à fort impact social et à fort potentiel de développement.

La première édition de cet appel à projet s'articule autour de la vie quotidienne. Ce programme dispose d’un budget total de 100 000 € et est ouvert aux structures associatives ou agrées ESUS (entreprises solidaires d’utilité sociale). Les projets sélectionnés pourront recevoir jusqu’à 15 000 € de subventions.

Les projets doivent présenter une initiative innovante autour d'un produit, d'un service, d'un événement etc, pouvant répondre aux besoins fondamentaux du quotidien, notamment pour les publics les plus fragiles.

Encourager les initiatives citoyennes

Cet appel à projets s'inscrit dans la stratégie départementale de soutien à l’économie sociale et solidaire. Celle-ci se fonde sur un plan d’action décliné en quatre axes :  

  • observer/échanger,
  • former/accompagner,
  • soutenir,
  • valoriser.

Cette stratégie, qui cible principalement les initiatives et projets à fort impact social sur le territoire,  vise à encourager les initiatives citoyennes, à créer du lien social entre les habitants et les acteurs locaux et à faciliter le développement d’initiatives locales sociales et solidaires pour entreprendre autrement.

Consultez le Cahier des charges PROGR'ESS 2022

Candidatez à l'Appel à projets PROGR'ESS 2022

Créer une passerelle entre les jeunes et l'entreprise

Le Département agit pour mettre en relation les jeunes des Hauts-de-Seine âgés de 14 à 25 ans et le monde de l’entreprise en s’appuyant sur des acteurs locaux. Dans ce but, il a développé un programme à destination des établissements scolaires et structures jeunesses (CIO, missions locales) pour faire découvrir aux jeunes alto-séquanais le monde de l’entreprise. Cette démarche s’appuie sur trois axes : 

  • promouvoir l’alternance,
  • sensibiliser aux métiers en tension comme ceux de la petite enfance, de l’informatique, métiers de bouche...,
  • faire découvrir l’économie sociale et solidaire.