Paris 2024 dans les Hauts-de-Seine

2 sites sportifs des Hauts-de-seine "sites officiels"

Le stade départemental Yves-du-Manoir à Colombes et Paris La Défense Arena à Nanterre/ Paris-La Défense, 2 équipements sportifs du département, retenus comme « sites » de Paris 2024, accueilleront des épreuves .

PARIS 2024 - Jeux Olympiques et Paralympiques d’été 2024

Deux équipements sportifs du département sont retenus comme « sites officiels » de Paris 2024.
Il s’agit du stade départemental Yves-du-Manoir à Colombes, propriété du Département, sélectionné pour accueillir les compétitions de hockey sur gazon et de l’Arena 92 à Nanterre, rebaptisé depuis Paris La Défense Arena , sélectionnée pour accueillir les épreuves de gymnastique et de trampoline.

Le Département des Hauts-de-Seine, territoire d’entrainement et de compétition des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024

 

« Cent ans après les Jeux Olympiques de 1924, le Département s'est mobilisé pour accueillir à nouveau le monde sportif de haut niveau dans des équipements de grande qualité qu’offre notre territoire. » souligne Patrick Devedjian, Président du Département des Hauts-de-Seine. 

Le stade départemental Yves-du-Manoir à Colombes sélectionné pour accueillir les épreuves olympiques de hockey sur gazon

​​​​​​Stade des Jeux de Paris en 1924 et emblème de l’héritage olympique, le Stade départemental Yves-du-Manoir, propriété du Département des Hauts-de-Seine est aujourd’hui une enceinte fonctionnelle ouverte à tous les publics associatifs et scolaires, avec environ 7 000 utilisateurs par semaine.
Sur 18 hectares, il dispose notamment d’un terrain Olympique mixte d’une capacité de 15 340 spectateurs repartis en deux tribunes et deux zones de pesage, de 8 terrains de football et de 3 terrains de rugby. Le Stade départemental Yves-du-Manoir est situé à Colombes, à 9 km à l’ouest du Village olympique. 

Haut lieu du sport mondial, le football, le rugby et l’athlétisme ont pérennisé sa gloire au cours du XXe siècle. Près de 250 rencontres internationales ont ponctué la carrière d’un stade qui a accueilli les Jeux Olympiques de 1924, la finale de la Coupe du Monde de football et les Championnats d’Europe d’athlétisme en 1938, de nombreuses rencontres des équipes de France de rugby et de football, une quarantaine de finales de la Coupe de France de football et du championnat de France de rugby à XV.

null             null

Le Département des Hauts-de-Seine investit 67 M€, dont 58 M€ sur ses fonds propres, pour la modernisation des infrastructures de ce stade qui fût le principal site des Jeux de Paris en 1924 et demeure un emblème de l’héritage olympique. Ces travaux visent également à construire des équipements pour l’accueil du siège de la Fédération Française de Hockey et de son centre national d’entraînement, ainsi que des associations sportives, et des publics scolaires et universitaires.
En savoir plus

Les autres sites olympiques

Plusieurs autres équipements des Hauts-de-Seine participeront également aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024.

Paris la Défense Arena  a été choisi comme site Olympique de Paris 2024 pour les épreuves de gymnastique et de trampoline. Complexe sans équivalent, c' est l’enceinte la plus grande, la plus moderne et la plus modulable d’Europe, parfaitement adaptée à l’accueil des compétitions olympiques. 

+ Tous les sites sportifs à découvrir sur www.paris2024.org