Sport et handicap

Développer des politiques dans l’intérêt des habitants les plus fragiles est une priorité du Département, une nécessité en termes d’inclusion, en particulier pour les plus jeunes.

 

Le sport contribue au bien-être et à la santé de ses pratiquants, au développement de la confiance en  soi et à l’amélioration des fonctions cognitives et des capacités motrices. 
L’axe prioritaire, poursuivi par le Département, est de privilégier l’inclusion au sein même de dispositifs existants, notamment ceux consacrés aux jeunes tout au long de l’année.

Plutôt que la mise en œuvre d’actions spécifiques et ciblées, priorité est donnée à l’inclusion à des programmes existants. Deux axes complémentaires ont été développés depuis l’adoption, en 2003, de la Charte Département Handicap :

  •  Intégration à des programmes existants où valides et handicapés partagent le même plaisir sportif
  •  Soutien au milieu associatif et aux communes

Le Département soutient par ailleurs les actions des comités départementaux de handisport et sport adapté.

L’étroite collaboration instaurée avec les établissements spécialisés, les établissements d’enseignement adapté et, dans les collèges, les Unités Localisées pour l’Inclusion Scolaire (ULIS), permet d’adapter un grand nombre d’activités physiques et sportives au potentiel physique et intellectuel de chacun.
En plus de cette intégration systématique aux dispositifs sportifs s’adressant aux jeunes, notamment aux collégiens, des dispositifs spécifiques sont organisés par le Département sur le temps scolaire et extrascolaire.

En 2018, 550 jeunes en situation de handicap ont participé aux différents trophées et rassemblements organisés durant le temps scolaire.

Deux dispositifs de soutien au parasport de haut niveau

Dans la perspective des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, le département des Hauts-de-Seine renforce sa politique de soutien au sport et parasport de haut niveau à travers des dispositifs d’aides directes aux clubs et aux sportifs. Deux dispositifs permettant de soutenir le parasport de haut niveau, ont été décidés par le département : 
-    un dispositif de subvention d’investissement pour les clubs parasportifs de haut niveau
-    un dispositif de subvention de fonctionnement pour les clubs parasportifs de haut niveau

En savoir plus 
 

Focus sur " Plein Air Handicap "

Le Département propose aux établissements spécialisés, établissements d'enseignement adapté et Unités Localisées pour l'Inclusion Scolaire (ULIS) des Hauts-de-Seine de participer aux dispositifs « Plein air handicap et Activités équestres adaptées » .

Les activités sont dispensées sur les installations de différents parcs et domaines départementaux dont le Domaine départemental du Haras de Jardy à Marnes-la-Coquette et le parc départemental des Chanteraines à Villeneuve-la-Garenne.
Tout au long de l'année, les jeunes participent à plusieurs activités, réparties en cycles :

  • escalade ;
  • tir à l'arc ;
  • sarbacane ;
  • VTT ;
  • activités équestres adaptées ;
  • tennis ;
  • golf ;
  • course d'orientation.

Un travail important est mené en collaboration avec les enseignants, les éducateurs spécialisés et les éducateurs sportifs afin d'adapter, au cas par cas, la prise en charge des jeunes en fonction de leur potentiel physique et intellectuel. Les projets pédagogiques sont élaborés par les établissements, avec l'appui technique des responsables d'activités.

La prise en charge personnalisée de ces jeunes dans le cadre des activités proposées apporte des résultats significatifs dans la vie quotidienne au sein des établissements. Enseignants et éducateurs spécialisés constatent des effets positifs : amélioration de la concentration, meilleure maitrise des troubles comportementaux, prise d'autonomie, amélioration de la motricité...
2 216 jeunes ont également pu pratiquer des activités sportives de pleine nature dans le cadre des dispositifs « Plein Air Handicap » et « Activités équestres adaptées »