Choisir un chapitre en particulier

Les berges de Seine à Asnières

Les berges de Seine à Asnières

Le Département des Hauts-de-Seine souhaite aménager une promenade le long de la Seine entre les ponts d’Asnières et de Clichy. Une nouvelle étape dans la reconquête des berges de Seine au profit des habitants.

Situé en bordure du parc Robinson à Asnières-sur-Seine et longeant les berges sur 800 mètres, le nouvel aménagement offrira aux promeneurs un lieu de balade végétalisé. Ils pourront ainsi se réapproprier le site et redécouvrir de nouveaux espaces de biodiversité.

Le projet et ses objectifs

Le Département souhaite rendre le fleuve aux Altoséquanais à l’instar des aménagements réalisés sur d’autres secteurs. Inscrit dans le schéma départemental d’aménagement et de gestion durables de la Seine et de ses berges, il participe à une réflexion plus globale lancée par la Ville qui envisage de réaménager le parc Robinson, dynamiser la berge et offrir de nouveaux usages.

Les objectifs

Cette nouvelle promenade correspondra aux souhaits des habitants qui attendent plus de vert, plus d'espaces de détente et la prise en compte du changement climatique. Ainsi, le projet a pour ambition de répondre à quatre objectifs :

  1. Aménager une promenade continue et conviviale ouvertes aux piétons et aux personnes à mobilité réduite, 
  2. Redonner une place pleine et entière à la nature avec la démolition partielle des berges artificielles, 
  3. Créer et préserver des espaces de biodiversité en déportant le cheminement piéton sur le fleuve, 
  4. Sensibiliser le public sur la nouvelle végétation.
     
Le coût et les financeurs

La maîtrise d’ouvrage est assurée par le Département en partenariat avec la ville d’Asnières-sur-Seine et Voies navigables de France. Le coût estimé s’échelonne entre 14 et 16 millions d’euros en fonction des secnarii proposés. En effet, à l’issue de l’enquête publique menée début 2022, l’option d’aménagement retenue consiste à s’éloigner de la berge et aménager une promenade sur l’eau entièrement flottante. Au regard des conclusions du commissaire enquêteur, le département des Hauts-de-Seine a ré-estimé son projet pour proposer deux scenarii complémentaires. Une demande de subventions est en cours auprès de la région Île-de-France et de l'Agence de l'eau Seine Normandie.
 

Le calendrier

L'actualité du projet

Une concertation en cours

Suite aux conclusions du commissaire enquêteur rendues en mars 2022, le Département a complété son dossier pour proposer deux scenarii supplémentaires pour lesquels les Altoséquanais, en particulier les Asniérois, sont invités à exprimer leurs avis. Une concertation publique, accessible en ligne, se tiendra du 14 novembre au 18 décembre. 

Pour que le public puisse s’approprier le projet, des débats mobiles, un atelier participatif et une réunion publique sont organisés. 
Les débats mobiles

  • Dimanche 20 novembre de 10h30 à 12h, sur le marché des Victoires
  • Mardi 29 novembre de 17h à 18h30, à la gare d’Asnières
  • Jeudi 8 décembre, de 9h à 10h30, sur le marché des Victoires

    La réunion publique

    • Mardi 22 novembre, de 19h à 21h au Château d'Asnières

    L’atelier participatif 

    • Vendredi 2 décembre de 14h à 17h, au Château d'Asnières autour de la thématique usages et activités sur les bords de Seine.Sur inscriptions uniquement, di 21 au 30 novembre. Jauge limitée.

     

    Le public peut également déposer ses observations, avis et remarques sur le registre de concertation disponible :

    La bibliothèque de documents