Lettre ouverte des sept Présidents des Départements franciliens pour la préservation du commerce de proximité

Les Présidents des sept Départements franciliens adressent au Premier Ministre, Jean Castex, un courrier concernant les mesures prises en raison de la crise sanitaire.

Tout en réaffirmant le rôle majeur des Départements dans cette crise, ils demandent au Premier Ministre d’assouplir la décision de fermeture des commerces de proximité. Par ailleurs, les Présidents demandent à ce que l’État accorde aux Départements la possibilité, dans ce contexte particulier, d’intervenir dans le domaine économique pour relancer l’économie et plus particulièrement l’économie locale.

Un coup de tonnerre pour les petites et moyennes entreprises

Suite aux annonces du Président de la République et du Gourvernement, les 28 et 29 octobre dernier, l’ensemble des commerces et établissements recevant du public considérés comme « non essentiels » doivent fermer leurs portes. Cette mesure considérée comme un "coup de tonnerre" provoque des conséquences graves pour le tissu économique de proximité.

Pour la réouverture des commerces de proximité

Ces entreprises maillent le territoire et participent de la qualité du lien social. Leur disparition ferait des centres villes des champs de ruine. 

Les 7 départements franciliens demandent au Premier ministre, de bien vouloir revoir les termes des articles du chapitre 4 du décret 2020-1310 du 29 octobre 2020, et rouvrir les commerces de proximité dans le respect des règles sanitaires et pouvoir ainsi intervenir en soutien du secteur économique durement touché par la crise.