Les archives départementales comme terrain de jeu

L'histoire de Gustave Eiffel et de sa tour sert de canevas à cette activité ouverte à tous dès huit ans. CD92/JULIA BRECHLER
Sur le site de Nanterre, un escape game permet de découvrir en s’amusant une mission de service public essentielle. Des jeunes de Rueil l’ont testé dans le cadre du « plan vacances été 2020 ».

Derrière la fameuse tour Eiffel, il n’y a pas que Gustave. Le projet aurait difficilement pu voir le jour en 1889 sans les fonds apportés par Théophile Seyrig, son associé. Mais les deux ingénieurs se brouilleront rapidement et seul le premier est passé à la postérité. Une anecdote dont s’est emparée Cécile Paquette pour élaborer le scénario de son escape game« Le fantôme de Seyrig, mécontent, a volé l’acte de fondation de la société Gustave Eiffel et compagnie. Votre rôle sera de retrouver ce document ainsi que la date de création de la société, lance la responsable du service éducatif des Archives départementales. Sans ce chiffre vous ne pourrez sortir de la salle. » Derrière elle, les six participants pénètrent dans un magasin où s’alignent les dossiers gris. « Vous avez trente minutes. J’espère que vous n’avez pas peur du noir et des souris (de faux rongeurs sont disposés un peu partout NDLR)

S’évader

Vingt-quatre kilomètres « de vieux papier » sont stockés dans les tours de Nanterre. Ayant elle-même participé à des escape game ( jeu consistant à s’évader d’une pièce en temps limité NDLR) Cécile Paquette a vite saisi le potentiel de ce « décor ».  « Les archives restent un lieu mystérieux. Quand nous ouvrons les collections pour les Journées du patrimoine, les gens sont touchés de voir des documents remontant à deux cents ou trois cents ans. » Après un premier jeu sur De Dion Bouton, l’archiviste a élaboré un parcours sur le thème des Expositions universelles, en lien avec les affiches et documents d’époque présentés jusqu’au 16 octobre dans le hall d’entrée. Dans le cadre du plan « vacances été jeunes 2020 », qui propose de nombreuses activités aux 11-25 ans, ces ados de Rueil découvrent sur un mode ludique les missions d’archivage et de conservation. Ils ont été recrutés par le réseau de solidarité départemental Veille active jeunes, en lien avec l'Apsis, une association de prévention spécialisée. « Les archives c’est concret, ça vous concerne aussi, ne serait-ce que par votre acte de naissance si vous êtes nés dans les Hauts-de-Seine. Vous en aurez besoin par exemple pour faire votre carte d’identité », leur a expliqué en amont Cécile Paquette.

En quête d'indices

Brosse à poussière, papier bulle, boîtes de rangement, poudre de gomme pour un nettoyage en douceur, bobine de microfilms « l’ancêtre de la numérisation »…Les indices dispersés dans les travées évoquent chacun une facette du métier d'archiviste. Ils forment bientôt un monticule devant lequel nos détectives s’interrogent. Pour reconstituer la cote du dossier convoité (combinaison de chiffres, de lettres et de signes NDLR) et retrouver la bonne étagère au milieu d’un kilomètre de dossiers, des rapprochements, déductions, opérations de calcul mental s’imposent. Mais certaines étapes sont plus difficiles à franchir et les minutes s'égrènent. « C’est pas possible ! » s’exaspère Adam, fébrile. Heureusement le fac-similé sera bien retrouvé et la porte dévérouillée. Qu’importe le léger retard sur le chronomètre, le plaisir du jeu est palpable. « C’est une activité qui les fait sortir du quartier, qui les instruit, qui leur apprend le collectif », apprécie leur accompagnatrice Siam Bentayeb. Alors finalement à quoi servent les archives ? « On garde des documents pour se souvenir, lance Adam. Et pour s’en servir plus tard », complète Aya. La maîtresse de cérémonie a, semble-t-il, elle aussi, réussi sa mission : leur faire découvrir une institution méconnue.

nullnull

nullnull

Inscrivez-vous !

Venez découvrir l’univers des archives en vous amusant. A partir d’octobre, l’escape game sera proposé gratuitement un vendredi après-midi par mois aux groupes de quatre à six personnes dès huit ans. Vous assisterez aussi à une présentation du site et de ses missions. Durée : 1 h dont 30 minutes de jeu.  Informations et inscriptions sur archivesdepartementales@remove-this.hauts-de-seine.fr