La revalorisation de Bébédom et le financement du forfait Imagine R pour les collégiens boursiers votés

Solidarité Éducation et jeunesse Mobilité

Solidarité Éducation et jeunesse Mobilité
Cette seconde séance de la mandature a aussi permis aux élus d'adopter leur règlement intérieur pour les sept ans à venir. CD92/WILLY LABRE
La revalorisation de l’allocation Bébédom pour la garde d’enfant et le financement du forfait Imagine R pour les collégiens boursiers ont été approuvés mardi 13 juillet.

Après la séance d’installation il y une dizaine de jours, les nouveaux élus se sont mis au travail sans attendre. Deux grandes mesures sociales ont été  adoptées à l’unanimité le 13 juillet en vue de la rentrée. Créée en 2005 par le Département pour aider les parents d’un enfant de moins de trois ans à concilier vie active et professionnelle, l’allocation Bébédom sera revalorisée de 10 % au mois de septembre. « Elle permet d’aider ceux qui ont recours à une assistante maternelle ou à une garde à domicile, notamment quand ils n’ont pas de place en crèche », rappelle Georges Siffredi, le président du Département. Pour les familles dont le quotient familial – établi par la Caf - est inférieur à 800 euros, le montant de l’allocation passe ainsi de 200 mensuels à 220 euros et pour celles dont le quotient est compris entre 800 et 2400 euros de 100 à 110 euros. Les parents d’un enfant handicapé de moins de trois ans recevront 220 euros. Autre changement, les familles qui optent pour la téléprocédure voient leurs démarches simplifiées avec moins de pièces à présenter tandis que le quotient familial s’affiche automatiquement sur le formulaire.

Mobilité des collégiens

Les élus ont aussi approuvé la prise en charge de tout ou partie du forfait Imagine R pour les collégiens boursiers. Le financement de ce pass annuel toutes zones délivré par Île-de-France Mobilités sera de 50, 75 ou 100 % en fonction de l’échelon de la bourse : « Pour la première  campagne, nous escomptons deux mille demandes environ, soit vingt pour cent des collégiens boursiers », précise Georges Siffredi. Il s’agit de ceux qui doivent emprunter les transports en commun pour se rendre en cours. Les demandes de remboursement pourront se faire directement sur le portail Aides et services du Département. Enfin dans la continuité des efforts consentis pendant la crise sanitaire, avec cinq mille équipements remis, l’une des priorités reste de « continuer à doter les collégiens d’ordinateurs et de tablettes » grâce à une politique de prêt tout au long de la scolarité au collège. Six mille portables devraient ainsi être remis aux jeunes non équipés à leur domicile d’ici à la fin de cette nouvelle année scolaire.