Vaccination COVID19 : le point dans les Hauts-de-Seine

2 min de lecture

Solidarité

-

2 min de lecture

Solidarité
Depuis le 12 avril, la vaccination s'ouvre aux personnes de plus de 55 ans avec ou sans comorbidités. Les pharmaciens, infirmier, sages-femmes, les chirurgiens-dentistes et les vétérinaires peuvent injecter le vaccin comme les médecins généralistes. Le Département collabore avec la préfecture des Hauts-de-Seine pour faciliter l'organisation de cette vaccination sur le territoire. Découvrez la liste des centres de vaccination et les publics prioritaires.

13 centres de vaccination

Du Nord au Sud, voici la liste des villes retenues pour proposer aux habitants des Hauts-de-Seine de plus de 70 ans la vaccination contre la COVID-19. 

  • Asnières-sur-Seine : à l’espace Concorde-Francis Delage 
  • Boulogne-Billancourt : Gymnase Denfert-Rochereau
  • Châtenay-Malabry :  Espace omnisports Pierre Bérégovoy
  • Clamart : Salle des Fetes Hunebelle 
  • Clichy-la-Garenne : dans les salles du marché du Centre
  • Courbevoie : Espace Jean-Pierre Rives 
  • Garches : Médiathèque 
  • Issy-les-Moulineaux/Vanves : Halle Christiane-Guillaume
  • La Garenne-Colombes : Médiathèque
  • Nanterre : le CASH (Centre d'Accueil et de Soins Hospitaliers) de Nanterre *
  • Neuilly-sur-Seine : Théâtre des Sablons
  • Rueil-Malmaison : Maison de l’Europe
  • Suresnes : salle des Fêtes

* Le CASH de Nanterre, déjà opérationnel pour la vaccination des personnels médicaux de plus de 50 ans ou présentant des comorbidités, est mobilisé dans cette étape de la campagne locale de vaccination pour l’accueil des personnes de plus de 70 ans.

Depuis le 15 mars, 5 nouveaux centres de vaccination sont ouverts à Châtillon-Malakoff, Antony-Sceaux-Bourg-la-Reine, Bagneux, Levallois-Perret et Gennevilliers.

Une vaccination élargie 

Les personnes âgées de 55 et plus ayant des comorbidités ou non, à savoir les personnes présentant des facteurs de risques tels que le diabète, l’obésité ou encore des maladies respiratoires, et les adultes à très haut risque sont ajoutés à la liste des publics prioritaires. Ils ont la possibilité de se faire vacciner par un médecin généraliste, un pharmacien, un infirmier, une sage-femme, un chirurgien-dentiste ou un vétérinaire. 

Comment se faire vacciner ? 

La vaccination est possible sur rendez-vous en réservant votre créneau sur le site officiel santé.fr, par téléphone en appelant le numéro vert  0800 009 110 ou sur l'une des trois plateformes de prise de rendez-vous médical en ligne sélectionnés par l'Etat pour cette phrase "grand public " de la campagne de vaccination contre le COVID-19. Il s'agit de : 

Une campagne de vaccination dans les résidences autonomie

Une trentaine de professionnels (médecins et infirmiers départementaux) sont mobilisés pour cette campagne auprès de plus de 1 350 personnes âgées, sans restriction d’âge, à compter du 2 mars et jusqu’à fin avril.

Les professionnels se rendront prioritairement dans les résidences autonomie situées dans les quartiers concernés par les opérations de politique de la ville et dans les établissements ayant connu des épisodes importants de Covid. 432 doses seront administrées chaque semaine.

La campagne de vaccination sera programmée semaine par semaine, afin d’être au plus près des besoins.

Le Département, partenaire des villes et de l'Etat pour la vaccination des seniors

Le Département des Hauts-de-Seine est pleinement mobilisé aux côtés des villes et de la Préfecture, pour organiser la campagne de vaccination des plus de 75 ans sur son territoire. 

Campagne de vaccination dans les résidences autonomie

Les agents du Département Hauts-de-Seine professionnels de santé (infirmières et médecins) se sont rendus dans les résidences autonomie du territoire qui en ont besoin, pour procéder à la vaccination des résidents et de leurs professionnels volontaires. Au total, jusqu'à 2 432 résidents et 305 professionnels, répartis dans 44 résidences autonomie, pourraient être vaccinés.
 
Elargissement du service de transport PAM aux personnes en perte d'autonomie
 
Après la prise de rendez-vous pour la vaccination, et en complément des dispositifs mis en place par les villes, le Département des Hauts-de-Seine met à disposition gratuitement le service PAM, pour transporter les personnes de plus de 75 ans bénéficiaires de l'Allocation personnalisée d'autonomie à domicile (GIR 1-4) et les détenteurs de la Carte Mobilité Inclusion (CMI), depuis leur domicile vers les 12 centres de vaccination ambulatoires, ainsi que leur retour.

Retrouvez ci-dessous le détail du protocole pour bénéficier de ce service.

 

Protocole d'accès au PAM 78-92 pour la campagne de vaccination

Dans le cadre de la campagne de vaccination, les Départements des Yvelines et des Hauts-de-Seine souhaitent apporter leur soutien aux personnes de plus de 75 ans bénéficiant de l’APA, et devant se faire vacciner, en leur proposant gratuitement les services du PAM 78-92 pour se rendre de leur domicile vers les centres de vaccination ainsi que le retour. Cette facilité sera également ouverte aux détenteurs de la Carte Mobilité Inclusion, mention Invalidité.

Avant de solliciter le PAM, que devez-vous faire ?

Au préalable, il est indispensable d’avoir pris rendez-vous avec le centre de vaccination (liste ci-dessus).

Qui peut bénéficier de ce transport?

Les personnes bénéficiant de l’APA (GIR 1 à 4) de plus de75 anset les bénéficiaires d’une carte mobilité inclusion invalidité (taux d’incapacité de 80% ou plus).

Comment réserver le PAM?

Par téléphone au 0806 00 78 92 (du lundi au dimanche et de 7h à 20h) ou par mail pam78-92@remove-this.transdev.com, dès connaissance du rendez-vous et au plus tard 48 heures avant. Les demandes avec un délai inférieur feront l’objet d’une étude mais sans garantie de pouvoir les satisfaire.

Comment s’organise le trajet?

Il est nécessaire de préciserau service PAM, l’heure et le lieu de prise en charge souhaitésainsi que le centre de vaccination de destination. Il conviendra de privilégier le créneau 10h30/15h30 pour ces réservations. Le trajet retour sera programmé 50 minutes après l’heure de rendez-vous de la vaccination.La confirmation des heures de prise en charge se fera par mail et/ou SMS en fonctiondu canal souhaité par l’usager.

Le Département est mobilisé depuis le début de la crise sanitaire auprès des personnes vulnérables en renforcant ces dispositifs et ces aides. 

En savoir plus : Covid 19, le Département se mobilise