Les grands projets

L’automatisation du déversoir d’orage dit du Maine

Dans le cadre du schéma département d’assainissement, adopté le 16 décembre 2005, le Département des Hauts-de-Seine s’est engagé dans une politique de réduction des déversements en Seine, grâce notamment à l’automatisation de déversoirs d’orage dont la fonction est de rejeter les trop-pleins d’effluents unitaires dans la Seine en cas de forte pluie.

L’automatisation consiste à remplcer les seuils fixes (type barrage à poutrelles) par des seuils asservis (le niveau s’ajuste automatiquement selon la quantitéd’eau dans le collecteur de quai et dans la Seine)
Dans ce contexte, il a été identifié sur le bassin versant dit de Courbevoie, regroupant les communes de Puteaux, Courbevoie et Asnières-sur-Seine, la nécessité d’automatiser plusieurs déversoirs d’orage.
En 2020 et 2021, le Département  a réalisé l’automatisation d’un premier déversoir d’orage, le déversoir d’orage du Maine (ou DO45)  situé face à la rue du Maine à Asnières-sur-Seine. 

Ces travaux ont été réalisé en plusieurs phases :

  • Mise en œuvre de palplanches pour le blindage des ouvrages de génie civil à créer et pour assurer la stabilité du quai ;
  • Réalisation d’un puits de mesure du niveau de Seine sur le perré ;
  • Dragage et mise en œuvre d’enrochements en Seine afin de conforter le perré et le pied de berge au droit des travaux ;
  • Reconstruction du perré sur l’ensemble de la zone de travaux ;
  • Réalisation des ouvrages de génie civil (local technique et chambre accueillant la vanne asservie) sur le quai ;
  • Mise en place des équipements.

Le Département des Hauts-de-Seine y a investi plus de 2,5 millions d’euros (HT). L’Agence de l’Eau Seine Normandie a subventionné ces travaux à hauteur de 1,1 millions d’euros. 


Le Département prévoit l’automatisation d’un second déversoir d’orage sur la commune de Puteaux en 2022 et 2023. 

Le bassin d'Issy-les-Moulineaux

Entre 2016 et 2019, le département des Hauts-de-Seine a réalisé un bassin de stockage des eaux d’une capacité de 23 400 m3 dimensionné pour limiter les inondations sous le stade Gabriel-Voisin à Issy-les-Moulineaux.

Le bassin de stockage des eaux pluviales participe à la limitation des inondations par débordement des réseaux d’assainissement et à la dépollution de la Seine par la réduction de 40% des volumes d’eaux usées déversés dans le fleuve, via les déversoirs d’orage, lors des pluies.
Cet ouvrage a été réalisé sous maîtrise d’ouvrage du Département. La collectivité a investi 31 M€ pour sa réalisation, dont 1 M€ pour la réfection du stade pris en charge par la ville d’Issy-les-Moulineaux. L’Agence de l’Eau Seine Normandie a subventionné ces travaux à hauteur de 8,8 M€.
Véritable prouesse technique, le bassin de stockage d’une capacité de 23 400 m3, d’un diamètre intérieur de 40 m et d’une profondeur de 25 m, est complètement enterré sous le stade Gabriel-Voisin, sans en gêner l’utilisation. L'ouvrage compte quatre composants principaux : le bassin de stockage, les locaux techniques, les déversoirs de la rue du Gouverneur Général Eboué et du boulevard des Frères Voisin, et les canalisations de liaison.