Les grands projets

Les travaux en cours

Issy-les-Moulineaux et Meudon 

D'octobre 2022 à  mai 2023, le  département des Hauts-de-Seine réalise des travaux de raccordement entre son réseau d’assainissement et celui du Siaap, le Syndicat interdépartemental pour l’assainissement de l’agglomération parisienne sur le réseau d’assainissement. Son concernées l’avenue de Verdun à Issy-les-Moulineaux et la route de Vaugirard à Meudon. Une partie de ces travaux pouvant se faire depuis les trottoirs, l’impact sur les circulations routières sera limité. Toutefois, lors de certaines phases de travaux, elles pourront être modifiées. Les circulations piétonnes et cyclistes seront elles modifiées pendant toute la durée des travaux. 

Bourg-la-Reine

Le département des Hauts-de-Seine réalise des travaux de réhabilitation du collecteur d'assinissement, ouvrage souterrain qui assure la collecte des eaux usées et des eaux de pluie, sur l'avenue du Général Leclerc, entre les rues du 8-mai-1945 et du port Galan. Ces travaux auront lieu de janvier 2023 à février 2024. Durant cette période, la circulation et le stationnement seront perturbés et certaines restrictions de circulation (piétonne et/ou automobile) pourront être mises en place ponctuellement.

Antony

Le département des Hauts-de-Seine lance les travaux de construction d’un bassin de stockage des eaux pluviales à Antony afin de réduire les risques d’inondation, notamment en aval de la voie du RER C. Il s'agit d'un bassin enterré situé à l’angle des rues du Chemin de fer et de l’Avenir à Antony. Ce projet permettra également de protéger les zones régulièrement impactées par les débordements de pluie décennale et diminuer les rejets en Seine et ainsi protéger la qualité des milieux naturels aquatiques. 
Profitant de ce chantier, le Département procèdera également au remplacement d’une partie du réseau d’eaux pluviales de la RD 920. 
D’une durée de 15 mois, les travaux débuteront le 2 janvier 2023.
 

Les grands projets réalisés

L’automatisation du déversoir d’orage dit du Maine

Dans le cadre du schéma département d’assainissement, adopté le 16 décembre 2005, le Département des Hauts-de-Seine s’est engagé dans une politique de réduction des déversements en Seine, grâce notamment à l’automatisation de déversoirs d’orage dont la fonction est de rejeter les trop-pleins d’effluents unitaires dans la Seine en cas de forte pluie.

L’automatisation consiste à remplcer les seuils fixes (type barrage à poutrelles) par des seuils asservis (le niveau s’ajuste automatiquement selon la quantitéd’eau dans le collecteur de quai et dans la Seine)
Dans ce contexte, il a été identifié sur le bassin versant dit de Courbevoie, regroupant les communes de Puteaux, Courbevoie et Asnières-sur-Seine, la nécessité d’automatiser plusieurs déversoirs d’orage.
En 2020 et 2021, le Département  a réalisé l’automatisation d’un premier déversoir d’orage, le déversoir d’orage du Maine (ou DO45)  situé face à la rue du Maine à Asnières-sur-Seine. 

Ces travaux ont été réalisé en plusieurs phases :

  • Mise en œuvre de palplanches pour le blindage des ouvrages de génie civil à créer et pour assurer la stabilité du quai ;
  • Réalisation d’un puits de mesure du niveau de Seine sur le perré ;
  • Dragage et mise en œuvre d’enrochements en Seine afin de conforter le perré et le pied de berge au droit des travaux ;
  • Reconstruction du perré sur l’ensemble de la zone de travaux ;
  • Réalisation des ouvrages de génie civil (local technique et chambre accueillant la vanne asservie) sur le quai ;
  • Mise en place des équipements.

Le Département des Hauts-de-Seine y a investi plus de 2,5 millions d’euros (HT). L’Agence de l’Eau Seine Normandie a subventionné ces travaux à hauteur de 1,1 millions d’euros. 


Le Département prévoit l’automatisation d’un second déversoir d’orage sur la commune de Puteaux en 2022 et 2023. 

Le bassin d'Issy-les-Moulineaux

Entre 2016 et 2019, le département des Hauts-de-Seine a réalisé un bassin de stockage des eaux d’une capacité de 23 400 m3 dimensionné pour limiter les inondations sous le stade Gabriel-Voisin à Issy-les-Moulineaux.

Le bassin de stockage des eaux pluviales participe à la limitation des inondations par débordement des réseaux d’assainissement et à la dépollution de la Seine par la réduction de 40% des volumes d’eaux usées déversés dans le fleuve, via les déversoirs d’orage, lors des pluies.
Cet ouvrage a été réalisé sous maîtrise d’ouvrage du Département. La collectivité a investi 31 M€ pour sa réalisation, dont 1 M€ pour la réfection du stade pris en charge par la ville d’Issy-les-Moulineaux. L’Agence de l’Eau Seine Normandie a subventionné ces travaux à hauteur de 8,8 M€.
Véritable prouesse technique, le bassin de stockage d’une capacité de 23 400 m3, d’un diamètre intérieur de 40 m et d’une profondeur de 25 m, est complètement enterré sous le stade Gabriel-Voisin, sans en gêner l’utilisation. L'ouvrage compte quatre composants principaux : le bassin de stockage, les locaux techniques, les déversoirs de la rue du Gouverneur Général Eboué et du boulevard des Frères Voisin, et les canalisations de liaison.