Choisir un chapitre en particulier

Le bois de la Solitude

Le bois de la Solitude

Avec son bassin végétalisé, son boisement ancien de chênes et de châtaigniers, le bois de la Solitude est un cadre idéal pour les espèces sauvages.

En raison de l’évolution de la situation sanitaire, afin de ne pas faire courir de risque aux usagers, les parcs départementaux des Hauts-de-Seine sont temporairement fermés au public. Nous vous remercions de votre compréhension et espérons vous accueillir très prochainement.

Plus d'information sur le plan de continuité des services du Département en cliquant ici.

Un peu d'histoire...

Dès 1613, ce site, comme le bois de la Garenne qui lui est contigu, appartient à l’ordre religieux des Feuillants issu d’une réforme de l’ordre cistercien. En 1881, Jean-Baptiste Toulet en achète une parcelle suite à la saisie des biens de l’église. Il y construit deux propriétés et aménage un jardin paysager « accidenté » orné de bassins, de grands arbres et de fabriques, deux chalets, une serre hollandaise et une maison de jardinier. Marie-Philiberte Marquis rachète la propriété en 1898. Elle y ajoute une nouvelle parcelle et construit une maison bourgeoise de style néogothique baptisée « Château de la Solitude » qui donne son nom au site. Après la mort de Mlle Marquis en 1912, le site change d’affectation mais pas d’aspect. La propriété est peu à peu délaissée, son état se détériore suite à deux incendies, en 1977 et en 1978, laissant le château en ruine. Le bois de la Solitude a été réaménagé et ouvert au public en 2002 par le Département des Hauts-de-Seine qui en est propriétaire depuis fin 2011.

Les points d'intérêts

D'une superficie de 2,3 hectares, le bois de la Solitude est constitué essentiellement d'un boisement ancien de chênes et de châtaigniers, que côtoie un alignement planté de marronniers et d'érables.

Bien que d'une faible superficie et situé en contexte fortement urbanisé, sa situation à proximité immédiate du bois de la Garenne, entre le parc Henri-Sellier et la forêt de Meudon, lui confère un potentiel écologique intéressant pour les espèces sauvages, qui devrait être encore enrichi par la végétalisation récente du bassin. Le parc a également été inscrit au Schéma départemental des Espaces Naturels Sensibles.

Infos pratiques

Bois de la solitude

Rue du chemin de la côte Sainte-Catherine
92350 Le Plessis-Robinson
Accès libre
Trois des quatre entrées sont accessibles aux personnes à mobilité réduite 

Téléphone :
Urgences : 01 41 87 28 60
Informations : 06 64 40 57 52 
Contact : parcsjardins@remove-this.hauts-de-seine.fr

Superficie :

2,3 ha

Horaires

Nov.-déc.-janv. : 8 h-17 h
Fév. : 8 h-18 h
Mars : 7 h 30-19 h (les horaire du mois suivant sont applicables dès le changement d'heure) 
Avril-août : 7 h - 20 h 30
Mai-juin-juil. : 7 h-21 h
Sept. : 7 h 30-20h
Oct. : 8 h-19 h (les horaire du mois suivant sont applicables dès le changement d'heure) 

Moyen d'accès

Voiture : voir plan
RER B : station Robinson
Bus : 179 - 195 - 390 - 395 - 198 abc (Henri-Sellier) 195-390-395 (Etang-Colbert) 195-390 (arrêt Moulin-de-la-Tour), Hibou (bus municipal) pour les bois

Qualité de l'air

Information générale sur la qualité de l’air en Ile-de-France : https://www.maqualitedelair-idf.fr/
Qualité de l’air au quotidien : http://www.airparif.asso.fr/