A quelques pas de la ville, le parc des Chanteraines est une invitation au dépaysement. Il offre une grande diversité d'activités de détente et de découverte des richesses de la nature.CD92/Jean-Luc Dolmaire

La stratégie départementale des espaces de nature

Depuis plus de 20 ans, le Départe­ment des Hauts-de-Seine œuvre à la préservation de ce patrimoine naturel. A travers cette nouvelle stratégie, il consolide et actualise sa Politique Nature pour le bien-être des Alto-Séquanais.

Le Département des Hauts-de-Seine est un territoire de transition, où l’intensité urbaine de la capitale commence déjà à se diluer dans des ambiances forestières, champêtres et fluviales. Un tiers de son territoire est ainsi végétalisé et la moitié de ces espaces de nature présente un intérêt patrimonial.
La crise du Covid-19 avec ses confinements a montré combien il était nécessaire d'avoir de tels espaces de récréation et de respiration à côté de chez soi.

Connecter les Alto-Séquanais à la Nature

 Le grand objectif de cette stratégie départementale est de mettre chaque habitant à moins de 15 minutes à pied d’un espace de nature et le connecter à une trame éco paysagère de plus de 3 300 hectares de parcs, jardins, promenades et forêts.

Principes d’actions de la stratégie départementale 

  • Créer de nouveaux espaces et liaisons. Acquérir, aménager, accueillir, entretenir, rénover, valoriser sont les verbes forts de la stratégie du Département
  • Développer des ilots de verdure et de fraicheur, notamment au sein des collèges publics ; et en valorisant les délaissés et autres interstices urbains
  • Générer des partenariats pour étendre son action et créer de nouvelles opportunités
  • Valoriser les espaces de nature pour leur contribution positive aux enjeux de bien-être en ville, de santé humaine, de protection de la biodiversité et d’adaptation au changement climatique.