Sempervirens, la nouvelle exposition du JAD

Culture Exposition - Conférence

Culture Exposition - Conférence
Vernissage de l'exposition "Sempervirens, objets désirables, pour un monde durable" au JAD, à Sèvres, en présence de Jeanne Bécart, vice-présidente du Département chargée de la Culture. Le 17 janvier 2023. CD92/Stéphanie Gutierrez Ortega
Face à l’urgence environnementale, les pièces et les recherches présentées expriment, illustrent et témoignent de ce rôle singulier qui revient aujourd’hui aux artisans d’art et aux designers : concevoir des objets sensibles pour un monde durable. Du 18 janvier au 14 mai au Jardin des Métiers d'Art et du Design à Sèvres.

Le Jardin des métiers d’art et du design (JAD), à Sèvres, a intégré dans son programme un volet d’exposition à destination du grand public afin de mettre en valeur les échanges permanents entre les artisans d’art et les designers travaillant conjointement dans les ateliers. 

L’exposition intitulée Sempervirens : objets désirables pour un monde durable propose un panorama de projets éco-conçus, traités sous l'angle de l'ennoblissement des matériaux de recyclage et de la valorisation des ressources locales. Elle rassemblera par ailleurs une sélection d'échantillons dont le potentiel écologique est avéré et dont le potentiel esthétique reste à affiner, comme une invitation à les réinterpréter. Pour Grégoire Talon, designer et directeur du JAD, « l’écologie est inhérente à la pratique des métiers d’art et les évolutions de toute la société sont plus rapides dans notre domaine parce que nous avons affaire à des passionnés de la matière et du vivant."  Relever les défis de la transition écologique nécessite d'inventer des processus de fabrication plus propres, de créer ou de retrouver des matériaux plus respectueux de l’environnement, de déprogrammer l'obsolescence des objets, en somme de repenser des modes de vie plus vertueux. Mais un objet de plus dans un monde saturé par la consommation de masse devrait systématiquement être porteur de sens, d’usage et d’émotions et cette vigilance-là est au cœur du dialogue entre les designers et les artisans d’art. 

La scénographie de l’exposition

Créée et élaborée par Martin Blanchard, designer installé au JAD depuis septembre 2022, la scénographie de l’exposition fait écho à la démarche de sobriété inhérente au travail du créateur. Soucieux d’accorder le choix des matières, des modes de production, du langage formel et des usages avec les fondamentaux du développement durable, Martin Blanchard a opté pour une scénographie en brique de terre compressée, issu des chantiers du grand paris dans le cadre d’un partenariat avec la société Cycle Terre. Une fois l’exposition terminée, les matériaux reprendront le chemin des chantiers de construction ou seront broyés pour repartir en production. Dans cette lutte contre le réchauffement climatique qui nous animes, Scénographie aussi “tu es poussière et tu retourneras à la poussière !” 

Commissariat d’exposition :  Grégoire Talon, directeur du Projet Jardin des Métiers d’Art et du Design 

En images

À travers une sélection d'objets et de matériaux choisis pour les qualités environnementales, esthétiques et techniques, l'exposition Sempervirens, objets désirables, pour un monde durable aborde l'éco-conception sous l'angle du design et des métiers d'art.

null
© CD92/Stéphanie Gutierrez Ortega
null
© CD92/Stéphanie Gutierrez Ortega
null
© CD92/Stéphanie Gutierrez Ortega
null
© CD92/Stéphanie Gutierrez Ortega
null
© CD92/Stéphanie Gutierrez Ortega

 

 


​​​​​​​ Les rencontres du JAD 

Tous les troisièmes jeudis du mois, le JAD vous invite à rencontrer un designer et/ou un artisan d’art. Un moment d’échange autour du dialogue entre artisanat d’art et design et des travaux de collaboration. ( À noter : la conférence prévue au JAD le 19 janvier a été reportée au 13 mai).

Votre prochain rendez-vous jeudi 16 février à 19h
À l’occasion de l’évènement “La Sciences se livre”, venez rencontrer Samuel Tomatis et Anaïs Jarnoux

 

N'oubliez pas vous inscrire ICI

 

null

Véritables ambassadeurs d’un travail sur les algues dans le monde du design contemporain, Samuel Tomatis et Anaïs Jarnoux, obtiennent le prestigieux prix Liliane Bettencourt pour l’Intelligence de la Main – Dialogues pour leur sac en algue MS.86.Ulva. Le fruit de leur collaboration incarne leur recherche autour de nouveaux matériaux à destination de la tapisserie d’ameublement, de la maroquinerie et de la sellerie à partir d’algues invasives. Entièrement réalisé à partir de matériaux éco-conçus, MS.86.Ulva est exposé dans la toute nouvelle exposition du JAD : Sempervirens, objets désirables pour un monde durable.
Le Jardin des métiers d’Art et du Design, vous invite à ce nouveau rendez-vous exceptionnel pour découvrir toutes les subtilités de ce dialogue entre artisanat d’art et design.

Samuel Tomatis est diplômé de l’ENSCI-Les Ateliers. Son travail est salué de nombreux prix : lauréat de la bourse Agora pour le design, bourse Déclic Jeune de la Fondation de France, Grand Prix de la Création de la Ville de Paris ou encore prix international Dezeen Awards dans la catégorie "Emerging design studio of the year". Son activité de studio se décline dans les champs du design industriel, de la recherche, du développement de nouveaux matériaux, de conseils et expertises en éco-conception ou design fiction.
Spécialisée en tapisserie et gainerie textile, après l’obtention de ses diplômes, Anaïs Jarnoux  travaille quatorze années au sein de la prestigieuse Maison Brazet. De la couture d’ameublement au gainage en passant par le mobilier, elle développe sa pratique de manière traditionnelle. C’est à travers des collaborations liées à différents métiers d’art et du design qu’elle dépasse les champs classiques de la tapisserie et décloisonne les applications d’ameublement et du gainage.

Sempervirens : objets désirables, pour un monde durable
Du 18 janvier au  14 mai 2023

null
6, Grande Rue
92310 Sèvres

le-jad.fr