Choisir un chapitre en particulier

Les Rencontres photographiques des Amis du Musée départemental Albert-Kahn

Les Rencontres photographiques des Amis du Musée départemental Albert-Kahn

Les Rencontres Photographiques organisées chaque année depuis 2017 par l’Association des Amis du Musée départemental Albert-Kahn (AMDAK) ont pour objectif de soutenir financièrement (grâce à l’attribution de bourses d’un montant de 6 000 euros) et de promouvoir les auteurs photographes qui mettent leur talent au service de la connaissance du monde et de la découverte des territoires, dans la filiation du projet d’Albert Kahn. L’exposition des lauréats est l’occasion de faire connaître des photographes contemporains, notamment des jeunes talents. Elle permet en outre de maintenir le dialogue entre images du présent et collections patrimoniales. Il s’agit, conformément au projet scientifique et culturel de l’établissement, de « réactualiser « le projet d’Albert Kahn en soulignant sa pertinence face aux enjeux du monde contemporain.
L’exposition présente dans le jardin trente-six tirages en grand format des quatre lauréats des bourses des Rencontres photographiques 2022, désignés par un jury regroupant cinquante  experts et présidé par Florence Drouhet, directrice artistique du festival photo La Gacilly. Leur travail a pour point commun une inspiration documentaire et engagée, empreinte d’humanisme.

Photographes du monde 

Karine Pierre - Les terres déchiquetées

À Beyrouth Ouest, « Gaza Hospital » est le résultat de l’histoire mouvementée du versant oriental de la Méditerranée. Construit en 1978 par l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP), il est abandonné, pillé et démantelé dix ans plus tard suite aux massacres de Sabra et Chatila. Aujourd’hui, différentes nationalités - ennemis d’hier pour certains - se partagent l’ossature d’une même architecture délabrée aux strates poreuses.

null
© Karine Pierre

Diplômée du Conservatoire Nationale Supérieur d'Art Dramatique de Genève, Karine Pierre a d’abord travaillé au théâtre jusqu'en 2018. Parallèlement à son activité de comédienne, mais également en tant que monteuse et réalisatrice de films expérimentaux. Elle commence la photographie en autodidacte lors des attentats de novembre 2015. À l'été 2018, elle décide de se consacrer exclusivement à la photo et entreprend une formation tout en continuant de couvrir l'actualité sociale et politique. En 2019, la photographe décide de concentrer son travail en dehors de l'hexagone et se rend à Tripoli en Libye. En août 2021, elle part au Liban pour couvrir les conséquences de l'explosion du port de Beyrouth. Depuis lors, elle continue d'aller régulièrement au Moyen-Orient pour ses reportages.

 

 

Morgane Delfosse - Réparer

« Réparer » est un documentaire photographique sur les femmes souffrant de fistules obstétricales, iatrogènes ou traumatiques en République démocratique du Congo. La série raconte le quotidien de certaines d’entre elles au sein de la maison de la Rose de Jéricho à Kinshasa. À quelques encablures de l’hôpital, ce lieu tenu par des religieuses les accueille en convalescence ou dans l’attente de soins.

null
© Morgane Delfosse 

 

Morgane Delfosse (1991, France) crée du lien avec ses sujets par l’expérience de l’immersion et de la rencontre, dans une approche documentaire toujours sensible et engagée. Diplômée de l’École supérieure des arts le Septantecinq à Bruxelles, Morgane vit et travaille dans la capitale belge durant près de dix ans comme portraitiste et photographe de commande. Elle s’installe à Paris en septembre 2018 afin de poursuivre sa carrière et de revenir à une pratique personnelle de son médium. Ses recherches l’amènent aujourd’hui à traiter de l’intime et de la résilience, ou encore à soulever des questions sociales et politiques, plaçant toujours l’humain au centre de sa photographie.

 

Tim Franco - Unperson

Les défecteurs nord-coréens que Tim Franco a photographiés ont décidé de disparaître, fuyant parfois pour des raisons idéologiques et souvent par désespoir. Leurs périples et leurs récits sont marqués par la peur d’être arrêtés et renvoyés dans des camps de travail. Une fois arrivés en Corée du Sud, ils luttent pour trouver une nouvelle identité, perdus entre leur passé nord-coréen et leur avenir sud-coréen.

null

Tim Franco est un photographe franco-polonais né à Paris en 1982. En 2005, il s’est installé en Chine où il a commencé à documenter l’incroyable urbanisation du pays et son impact social tout en collaborant avec des journaux tels que Le Monde, le Wall Street Journal et leNew York Times. En 2015, il a publié sa première monographie – Metamorpolis – conclusion de cinq années de travail sur les migrations rurales dans la ville qui s’urbanise le plus rapidement du monde : Chongqing. C’est à cette époque que Tim a développé son style en utlisant principalement la photographie argentique avec une esthétique minimaliste. Tout en appliquant ces principes, Tim a commencé à axer son travail sur le portrait. Expérimentant différents procédés analogiques, il souhaite donner une voix aux communautés sous-représentées. En 2016, Tim Franco s’est installé en Corée du Sud où il a commencé à travailler sur un projet à long terme concernant les défecteurs nord-coréens.

 

Rubén Salgado Escudero - Solar Portraits

759 millions de personnes n’ont pas accès à l’électricité. Dans cette série engagée, Ruben Salgado critique cette pauvreté énergétique tout en présentant les bénéfices d’une énergie solaire d’appoint. Ce projet, débuté en 2014 et mené à travers une dizaine de pays des cinq continents, a permis au photographe d’oeuvrer en faveur de populations, de participer à leur développement et leur garantir plus d’autonomie.

null

© Rubén Salgado Escudero

Rubén Salgado Escudero est né à Madrid, puis a vécu aux États-unis pendant son adolescence avant d’être diplômé du Savannah College of Art and Design. En 2014, après avoir travaillé plus de dix années dans l’animation, il décide de se reconvertir comme photographe et s’installe au Myanmar pour y documenter la récente ouverture du pays aux étrangers. Il est aujourd’hui basé à Mexico.

 

Exposition des lauréats 2022 des Rencontres Photographiques de l’association des Amis du Musée départemental Albert-Kahn 
 Du 25 juin au 25 septembre 
Compris dans le billet d’entrée
♦ Association des Amis du Musée départemental Albert-kahn : informations et adhésions sur amisdumuseealbertkahn.com