Chocho Cannelle et Delphine Joussein lauréats du 45e concours national de jazz à La Défense

1 min 54 s de lecture

Culture Jazz Festival - Événement

-

1 min 54 s de lecture

Culture Jazz Festival - Événement
Chocho Cannelle, prix du groupe du 45e concours national de jazz de La Défense qui s'est déroulé les 22 et 23 juin sur le parvis. CD 92 Julia Brechler
Les concerts de la sélection 2022 du Concours national de jazz à La Défense se sont déroulés mercredi 22 et jeudi 23 juin sur le parvis de Paris La Défense. Le jury a choisi de décerner le Prix de groupe, doté de 5 000 € en aide professionnelle, à Chocho Cannelle et Delphine Joussein, flûtiste de Nout, a reçu le prix d’instrumentiste, d’une valeur de 1 500 € en aide professionnelle.

Par ailleurs, Ornicar se produira samedi 2 juillet à 17h à Sceaux Jazz Festival, organisé au Domaine départemental de Sceaux par le théâtre des Gémeaux. Ce groupe bénéficiera également d’une résidence scénique dans le cadre du Labo du festival et ses dispositifs de soutien à la création. Il participera à des parcours d’éducation artistique et culturelle dans les Hauts-de-Seine sur la saison 2022-2023

CHOCHO CANNELLE 

Chocho Cannelle est le fruit de la collaboration artistique entre Camille Heim et Léo Danais, entamée il y a cinq ans. Camille est de formation classique, Léo de formation jazz, et les deux portent une affection particulière aux musiques traditionnelles d’ici et d’ailleurs. C’est là leur point de rencontre. À l’automne 2020, ils font appel à deux musiciens talentueux d’Occitanie : Arthur Guyard au clavier et synthé bass, et Timothé Renard à la clarinette. Leur souhait est d’aller se faire rencontrer les univers des musiques traditionnelles, jazz et électroniques autour d’un axe commun, celui de la transe et du mouvement.


DELPHINE JOUSSEIN

 

Delphine Joussein est la flûtiste de Nout. Dans « Nout », on peut entendre le nom de la déesse du ciel qui, dans la mythologie égyptienne, absorbe chaque soir le soleil avant de le délivrer le matin suivant. Mais on peut aussi entendre « nous », la première personne du pluriel, ou quand l’individu se (re)trouve dans le collectif. Chainon manquant entre Nirvana et Sun Ra, l’alliance Delphine Joussein, Rafaëlle Rinaudo et Blanche Lafuente s’applique à pousser leurs instruments dans leurs derniers retranchements, avec l’enthousiasme du savant fou devant ses fioles. Flûte, harpe, batterie : un  mélange rare que le trio met sens dessus dessous. Dans le sillage des expériences de John Zorn aux confins du jazz et du noise, Nout imagine ses morceaux comme de véritables scénarios à rebondissements.




Le Concours national de Jazz à La Défense
Organisé dans le cadre de La Défense Jazz Festival, ce concours de référence est ouvert à tous les courants du jazz. Il permet de soutenir le développement de carrière avec l’attribution d’un prix de 5 000 € pour le « Prix de groupe » et de 1 500 € pour le « Prix d’instrumentiste ». Les lauréats sont choisis par un jury composé de journalistes, diffuseurs, programmateurs, attachés de presse ou tourneur, spécialisés dans le jazz.