09/11/2018
 | Tourisme - Patrimoine

Les premiers « artisans du tourisme » labellisés

Ce label a pour objectifde promouvoir l’artisanat alto-séquanais auprès de la clientèle touristique. Il a été délivré jeudi 8 novembre à trente-neuf artisans pour un an.

700labelartisantstourisme
L'ensemble des artisans labellisés, jeudi 8 novembre à la Cité de la Céramique à Sèvres.CD92/OLIVIER RAVOIRE

Richesse culturelle, dynamisme économique et désormais, savoir-faire artisanal. À travers le label « Artisans du Tourisme », créé conjointement par le Département et la Chambre de Métiers et de l’Artisanat, c’est un nouvel atout des Hauts-de-Seine qui est ainsi mis en valeur. « Ce label fait la promotion de l’artisanat dans le département et j’en suis heureux car ces métiers sont pointus et demandent un apprentissage précieux. Les artisans font une production unique à une époque où tout est fabriqué en série », estime Patrick Devedjian.

C’est dans un lieu tout trouvé – celui de la Cité de la Céramique à Sèvres – que ces premiers labels ont été décernés jeudi 8 novembre. Trente-neuf artisans en tout, choisis parmi une soixantaine de candidatures et exerçant leurs talents dans les domaines des métiers de bouche ou ceux de l’art et de la création. Ils se sont vus remettre cette distinction pour une durée d’un an et ont été sélectionnés sur des critères précis tels que la créativité de l’artisan, leur originalité, leur production privilégiant le local et la qualité de leur accueil. Ainsi, la plupart d’entre eux peuvent recevoir les visiteurs chez eux pour partager leur savoir-faire. « Notre métier est un métier de goût mais aussi de rencontres, explique Christian Vautier, chocolatier à Chaville. Ce label reconnait que le fait de goûter quelque chose fait aussi partie d’un voyage et permet de partager de belles expériences. »

Objectif du label : « faire connaître le département et ses entreprises artisanales, résume Daniel Goupillat, président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat. Les Hauts-de-Seine connaissent un élan dans le domaine de l’artisanat. Ce résultat est le fruit d’une politique départementale qui encourage l’esprit d’entreprendre. » Les Hauts-de-Seine, troisième destination touristique régionale avec plus de quatre millions de visiteurs chaque année, veulent également séduire la clientèle touristique locale et internationale.

Nos reportages