06/04/2018
 | Loisirs

Clichy : une médiathèque en hommage à Jean d’Ormesson

Ce nouveau lieu, vaste de 1 600 m2, porte le nom de l’écrivain disparu en décembre dernier.

700 me diathe que Clichy
Agnès Evren, vice-présidente de la Région Île-de-France, Patrick Devedjian, président du conseil départemental, Françoise Béghin d'Ormesson, veuve de Jean d'Ormesson, Rémi Muzeau, maire de Clichy, Héloïse d'Ormesson, fille de Jean d'Ormesson et Pierre Soubelet, préfet des Hauts-de-Seine.CD92/OLIVIER RAVOIRE

Sa grande verrière et son jardin ombragé en font un lieu propice à la lecture. La ville de Clichy a inauguré vendredi 6 avril, sa toute nouvelle médiathèque. Soit 1 600 m2 de rayonnages pour tous les âges, presque cinquante mille ouvrages et une salle de lecture insonorisée. La commune disposait déjà d’une médiathèque en centre-ville ; ce nouveau bâtiment vient compléter l’offre. « Les Clichois ont trop longtemps dû se contenter d’une médiathèque trop petite et vétuste, bref inadaptée, explique Rémi Muzeau, maire de la ville. Cette médiathèque donne une nouvelle jeunesse à sa grande sœur à bout de souffle. Ces deux lieux s’inscrivent dans le renouveau culturel de la ville. »

Ouvert depuis le mois de février, ce lieu de lecture et de culture porte le nom de l’écrivain Jean d’Ormesson, disparu en décembre dernier. « La grande histoire de la vie de mon père, c’était les livres, poursuit sa fille Héloïse d’Ormesson. Le plus beau des hommages était donc de donner son nom à une médiathèque. »

CD92/OLIVIER RAVOIRE

Jean d’Ormesson était également une figure familière pour les Hauts-de-Seine puisqu’il était membre du jury du Prix Chateaubriand, décerné chaque année depuis trente ans par le Département. « Il a été un homme des Hauts-de-Seine et un formidable propagateur de la lecture, se souvient Patrick Devedjian, président du conseil départemental. Il était donc tout à fait approprié de donner son nom à cette médiathèque. » Près de 200 000 euros ont été alloués à l’installation de cette médiathèque pour la rénovation du lieu via des subventions de la Région, de la Drac et de mécènes.