13/01/2016
 | Institution

Vers une fusion des Hauts-de-Seine et des Yvelines

À l’occasion d’une cérémonie des vœux commune, Patrick Devedjian et Pierre Bédier ont annoncé le rapprochement des deux Départements.

20150113-voeux PCG

Patrick Devedjian, président du conseil départemental des Hauts-de-Seine et Pierre Bédier, président du conseil départemental des Yvelines, accompagnés de Valérie Pécresse, présidente du conseil régional d'Île-de-France (crédits : CD92/Olivier Ravoire)

L’année 2016 est déjà sortie de l’ordinaire avec l’annonce, mardi 12 janvier, d’un rapprochement entre les Départements des Hauts-de-Seine et des Yvelines. Ces « fiançailles » ont été annoncées par les deux présidents, Patrick Devedjian et Pierre Bédier, lors d’une cérémonie de vœux commune au Haras départemental de Jardy, à la « frontière » des deux territoires : « La frontière, c’est bien souvent ce qui sépare, a souligné Patrick Devedjian : c’est la douane, c’est la barrière. Et bien ce soir, avec Pierre Bédier, nous prenons l’exact contre-pied de ce symbole. Notre frontière devient un trait d’union. » Cette perspective de « fusion » à moyen terme, puisque le mot n’est pas tabou, est pour M. Devedjian une conséquence naturelle de la loi NOTRe et de la création de la Métropole du Grand Paris qu’il a comparée à un « cataplasme épais, indigeste et qui ne guérit pas ». « La Métropole est une structure sans adresse, qui naît déjà avec un déficit ! Tout cela n’est ni sérieux, ni cohérent, a-t-il insisté. Rien ne nous interdit de regrouper des Départements deux à deux pour renforcer notre puissance d’intervention et réaliser des économies. Nous prouvons que c’est par le terrain, par la décentralisation, par la liberté accordée aux territoires, que l’action publique est efficace. » Concrètement, les deux présidents ont annoncé la création, dès le mois prochain, d’un établissement public commun dont l’un des premiers projets concernera l’aide au handicap, la fusion de leurs SEM d’aménagement et le rapprochement opérationnelle de leurs services de voirie…

S’il ne s’agit pas encore tout à fait d’un mariage, Patrick Devedjian et Pierre Bédier n’avaient pas oublié de s’entourer de témoins prestigieux avec la présence à la tribune d’un autre « président », Laurent Blanc, aujourd’hui entraîneur du Paris Saint-Germain, ainsi que des rugbymen du Racing 92, dont le champion du monde néo-zélandais Dan Carter.


Photo CD92 /Olivier Ravoire

Photo CD92 / Jean-Luc Dolmaire

Le discours de Patrick Devedjian, président du conseil départemental des Hauts-de-Seine

Le discours de Pierre Bédier, président du conseil départemental des Yvelines