03/10/2017
 | Education

Les tortues de la paix, une œuvre pédagogique

La sculpture de l’artiste Rachid Khimoune a été inaugurée mardi 3 octobre au collège Georges-Pompidou. Une œuvre réalisée avec des élèves de 4e de l’établissement.

Inauguration Khimoune
CD92/STEPHANIE GUTIERREZ-ORTEGA

Ses imposantes dimensions (2m50 par 2 m) ne la font pas passer inaperçue. Installée depuis le mois de mars à l’entrée du collège Georges-Pompidou, la sculpture de bronze Les tortues de la paix a été inaugurée le 3 octobre en présence de l’artiste, Rachid Khimoune. Cette œuvre fait référence aux conflits qui ont émaillé l’Histoire, à partir de casques de soldats de différentes armées.

Ce projet a été mené avec cinquante-quatre élèves de quatrième du collège, soit deux classes et une troisième classe de Segpa du collège André-Doucet. « Le collège a construit une identité propre autour de l’art et de la culture. Beaucoup de projets ont été lancés dans différentes disciplines. Ils permettent à nos élèves de se construire », note Marianne Bérard, la principale du collège.

Un détail de la sculpture Les tortues de la paix. CD92/STEPHANIE GUTIERREZ ORTEGA

Pendant un an, ces élèves ont pu rencontrer l’artiste, visiter son atelier et participer à l’élaboration de cette sculpture. Un travail de mémoire et de reportage a été réalisé par les collégiens sous la forme d’un webmagazine. « C’était une rencontre inoubliable, confie Mélissa, l’une des élèves ayant participé au projet. Nous nous sommes rendus à son atelier à Aubervilliers et c’est la première fois que j’ai pu rencontrer un artiste aussi reconnu que lui. »

Ce travail s’inscrit notamment dans le cadre du dispositif « Éteignez vos portables » d’éducation artistique et culturelle qui offre l’opportunité aux élèves de rencontrer des artistes et de fréquenter les lieux culturels du département. « Cette démarche de Rachid Khimoune est adaptée à un établissement d’enseignement car il a expliqué aux élèves comment et pourquoi il a conçu son œuvre. Il y a une fonction d’enseignement et les élèves ont noué avec lui une relation personnelle », résume Patrick Devedjian, le président du conseil départemental.

Notre reportage

En savoir plus

Le webmagazine des élèves du collège Georges-Pompidou