30/10/2015
 | Economie

Le cacao haïtien dans le top 50 mondial

À l’occasion du Salon du Chocolat, la Coopérative haïtienne CAPUB, soutenue par le Département des Hauts-de-Seine depuis 2009, a été reconnue parmi les 50 meilleurs cacaos d’excellence du monde.

HAÃ?TI
CD92/WILLY LABRE

Cette coopérative fait partie de la Fédération des coopératives cacaoyères du Nord (FECCANO), qui bénéficie de l’aide du Département des Hauts-de-Seine depuis six ans dans le cadre du développement de la coopération internationale. Le conseil départemental soutient, à hauteur de 1,2 million d’euros, le développement de la filière cacao en Haïti. « Il s’agit de poursuivre le travail d'amélioration de la qualité, d’augmenter les volumes de production en incitant les producteurs à régénérer leurs parcelles (tailles des cacaoyers), de mettre en place une stratégie de développement commercial à l'export sur des marchés à haute valeur ajoutée et de renforcer l'interprofession cacao (groupe de discussion des acteurs de la filière au niveau national) », a rappelé Isabelle Caullery, vice-présidente du conseil départemental en charge des Relations et coopération internationales et des affaires européennes.

Depuis cinq ans, cette politique porte ses fruits puisque la FECCANO s’est élargie à sept coopératives, regroupe aujourd’hui 3 000 membres et dispose d’une capacité de transformation du cacao de 450 tonnes par année. La Fédération a aussi établi des contrats commerciaux avec deux acheteurs français importants : la Société Coopérative Ethiquable et Valhrona. Neuf cents producteurs ont été certifiés bio. Enfin, le volume de cacao fermenté exporté est passé de 72 à 125 tonnes en 2013.

Outre Haïti, trois autres pays bénéficient de l’aide du Département : l’Arménie, le Bénin (à l'étude) et le Cambodge. Les objectifs de cette politique départementale sont de réduire durablement l’insécurité alimentaire et l’extrême pauvreté des populations vulnérables et de sensibiliser les Alto-séquanais aux enjeux de la Solidarité Internationale. En 2015, l’Assemblée départementale a voté un budget de 1,7 million d’euros pour la Coopération Internationale.

Notre reportage

 

En Savoir plus

Coopération internationale, notre rubrique dédiée