06/12/2017
 | Economie

Immobilier d’entreprise : La Défense toujours plus attractive

L'étude Deloitte « Paris Office Crane Survey Winter 2017 » montre l’embellie du marché immobilier dans le quartier d’affaires.

SIMI CONFERENCE DE PRESSE VALERIE PECRESSE
CD92/WILLY LABRE

Avec près de 250 000 m2 de bureaux actuellement en chantier, la production d’immobilier d’entreprise décolle et se situe à 40 % du niveau moyen observé depuis quatorze ans à La Défense « Tous les indicateurs sont au vert, le niveau est historiquement élevé, résume Brice Chasles, associé et directeur Real Estate Advisory chez Deloitte. Aucun autre marché en Europe ne possède le dynamisme de l’Île-de-France. » Parmi les projets phare menés, le lancement de la tour Alto (51 000 m2) qui représente 20 % du volume mis en chantier dans l’Ouest parisien.

Dans le reste des Hauts-de-Seine, le secteur se développe aussi avec une croissance de 70 % en dix-huit mois avec notamment la construction des futurs sièges sociaux d’Orange et de Capgemini à Issy-les-Moulineaux (respectivement 54 000 et 33 000 m2) et la livraison récente de l’Ecowest à Levallois (59 000 m2).

Le quartier d’affaires se positionne comme la nouvelle place forte économique européenne à la suite du Brexit. « Son attractivité se confirme avec une offre immédiate de bureaux, une demande en hausse, des loyers compétitifs par rapport au cœur de Paris et à Londres et un taux de vacance tombé à 7 %, divisé par deux en quatre ans ! », explique Patrick Devedjian

Mais surtout, La Défense ne veut plus être uniquement le quartier de la finance. « Nous attirons aujourd’hui aussi bien des entreprises industrielles que d’autres spécialisées dans les technologies de pointe. La Défense est un centre de référence mondiale mais nous voulons également un développement multipolaire en Île-de-France », précise Valérie Pécresse, présidente du conseil régional.

La région parisienne mise ainsi sur ses atouts, « une diversité et une concentration d’industries et de services, une bonne connexion en termes de transports et un cadre de vie agréable dans un quartier où l’on peut à la fois travailler et sortir le soir. Nous avons une vraie carte à jouer », complète Marie-Célie Guillaume, directrice générale de Defacto, l’établissement public de gestion du quartier d'affaires qui sera intégré le 1er janvier prochain dans un nouvel établissement, Paris La Défense, géré par les collectivités locales.