18/12/2017
 | Aménagement du territoire

Des routes sous haute surveillance

L’Établissement public interdépartemental Yvelines – Hauts-de-Seine a, pour la première fois cet hiver, la responsabilité du dispositif de viabilité hivernale. Objectif : assurer des conditions de circulation optimales sur plus de 1 500 kilomètres de voirie.

700 plan hivernal2017
CD92/OLIVIER RAVOIRE

Au centre d’exploitation d’Orgeval, dans les Yvelines, deux camions avec saleuse et rabot de déneigement attendent. Juste à côté des deux cent vingt tonnes de sel stockées. « Le dispositif de viabilité hivernale repose sur des fournitures, du matériel, mais aussi des hommes. Ici, dans ce service territorial, huit agents se partagent les astreintes, deux par semaine », explique Pierre Nougarede, directeur du service interdépartemental voirie. En effet, depuis le 1er avril, l’entretien et l’exploitation du réseau routier ont été transférés à l’EPI. À l’échelle des deux départements, ce sont donc quarante-six agents qui assurent chaque jour une astreinte 24h/24, trente-deux camions disponibles et quatre mille tonnes de sel. Et ce jusqu’au 12 mars, date de fin du dispositif.

Patrick Devedjian et Pierre Bédier ont visité le centre d'exploitation d'Orgeval le 18 décembre. (CD92/O.Ravoire)

Le suivi des opérations de salage et de déneigement se fait à Nanterre dans les locaux du service interdépartemental, là où se trouve également le PC Siter, le poste de contrôle de la circulation des Hauts-de-Seine mis en service en 1998 et précédemment installé à Boulogne-Billancourt. Siter aujourd’hui, ce sont 275 carrefours raccordés, huit cents capteurs dans la chaussée, vingt-huit caméras et neuf panneaux d’information dynamique. « D’autres axes structurants vont être raccordés au système à plus au moins long terme, annonce la directrice adjointe du service interdépartemental, Morgane Sanchez. Comme le boulevard circulaire à La Défense, la RD 7 à Issy et Sèvres ou encore la RD 920. »

(CD92/O.Ravoire)

« Nous étudions également l’extension du dispositif aux Yvelines sur les secteurs où il pourrait être utile pour les usagers, comme Seine Aval, précise Patrick Devedjian. La mise en commun de nos équipes et de nos équipements se poursuit. Elle nous permet de réaliser des économies en coût de gestion tout en gagnant en efficacité. » « Au-delà des économies que nous réalisons, nous gagnons à partager nos compétences, confirme Pierre Bédier. Les Yvelines, habituées aux hivers plus difficiles, peuvent apporter leur savoir-faire en terme de viabilité hivernale. Les Hauts-de-Seine, elles, ont une véritable expertise avec Siter pour gérer les flux de circulation en zone dense.

Notre reportage


En savoir plus :

Le site de l’EPI 78-92