Romance à l’Alhambra : une rencontre entre la littérature et l’opéra

3 min 10 s de lecture

Culture Exposition - Conférence

-

3 min 10 s de lecture

Culture Exposition - Conférence
Daniel Vierge, l'Abencerage et Blanca dans les jardins de l'Alhambra, 1897
L'exposition proposée par la Maison de Chateaubriand à Châtenay-Malabry est prolongée jusqu'au 4 avril 2021. En attendant que les musées rouvrent leurs portes, comme d'autres expositions, celle-ci est proposée en mode virtuel, et vous entraîne dans une véritable immersion dans l’Espagne mauresque et médiévale, une rencontre entre Chateaubriand et Cherubini, entre la littérature et l’opéra.

Au XIXe siècle encore, l’art présente une vision fantasmée de l’Espagne mauresque et médiévale. Chateaubriand, notamment, écrit en 1810 Les Aventures du dernier Abencerage, l’histoire d’un amour contrarié entre un Maure et une princesse chrétienne. Les Abencerages, maures régnant sur Grenade au XVe et mis en déroute par la Reconquista, firent également l’objet d’un opéra, Les Abencerages ou L’étendard de Grenade, écrit en 1813 par Cherubini.  L’Alhambra devint pour eux le décor d’une vision chevaleresque et romantique. Autant de variations présentées au gré des peintures, sculptures, partitions, affiches, livrets d’opéra, costumes, accessoires, dessins et gravures.
Enrichie de prêts de la Bibliothèque nationale de France, de la Comédie française, du musée d’Orsay, du musée de la Musique, du musée Carnavalet et du musée de Saragosse (Espagne). L’exposition dévoile de nombreux inédits dont des archives récemment découvertes par les descendants de Cherubini dans la maison familiale, qui révèlent des aspects jusque-là ignorés du compositeur.

null..


Découvrez  le roman de Chateaubriand et ses sources, ainsi que des œuvres inspirées par les Abencerages dans notre exposition virtuelle. 

Consultez l'exposition virtuelle