Plan musiques actuelles : le Département apporte son soutien à la création

1 min 41 s de lecture

Culture

-

1 min 41 s de lecture

Culture
Session de travail du groupe Full Cast, dans le cadre du dispositif Papa (Parcours d’Accompagnement à la Professionnalisation d'Artistes), à La Seine Musicale à Boulogne, le 11 septembre 2018. CD92/OLIVIER RAVOIRE
L'Assemblée départementale a voté, le 21 septembre dernier à l'occasion de la commission permanente, un soutien exceptionnel de 70 000 € pour son plan de musiques actuelles. Objectif : soutenir les groupes accompagnés par le Département depuis 2015 dans le cadre du Parcours d'accompagnement à la professionnalisation d'artistes (PAPA), les structures de production et de diffusion du territoire dans le champ des musiques actuelles, et valoriser, par un prix collectif, les sélections 2020 du Concours National de Jazz à La Défense et le Prix Chorus.

La crise sanitaire de la COVID-19 impacte fortement l'économie des acteurs culturels professionnels, notamment dans le champ des musiques actuelles : annulation de concerts baisse voire disparition de chiffre d'affaires, difficulté de l'accompagnement de la création... Les artistes les plus émergents et les structures de production et de diffusion sont particulièrement touchés.

Le Département soutient activement le secteur des musiques actuelles de son territoire depuis de nombreuses années. Ainsi, 70 000 € ont été attribués dont :
- 26 000 € en direction de quatorze groupes PAPA issus des sélections 2015-2020 ;
- 24 000 € pour six structures de production et diffusion qui accompagnent l'émergence artistique sur le territoire alto-séquanais.

Par ailleurs, le Prix du Concours National de Jazz à La Défense et le Prix Chorus ont été adaptés cette année. L'ensemble des groupes des sélections (douze groupes au total), ont reçu chacun 3 000 € d'aides professionnelles afin de les aider dans cette période difficile.

Le Département, en maintenant La Défense Jazz Festival sur le parvis de Paris La Défense et une édition spéciale du Festival Chorus à La Seine Musicale à Boulogne-Billancourt (qui ont accueilli ensemble près de 10 500 spectateurs), et en votant ces subventions, souhaite soutenir l'ensemble de la filière des musiques actuelles : artistes, salles, festivals, producteurs, ainsi que les techniciens et prestataires techniques.

Créé en 2015, le Plan musiques actuelles est un dispositif départemental permettant de soutenir la diffusion d'artistes émergents, d'accompagner les artistes issus des Hauts-de-Seine via le PAPA et d'aider à la structuration des acteurs du territoire.

Le Prix Chorus et le Concours National de Jazz à La Défense révèlent chaque année douze artistes en émergence nationale.