Les Îlots d'Insula Orchestra

4mn30 de lecture

Culture Musique

-

4mn30 de lecture

Culture Musique
CD92/Olivier Ravoire
Le Département des Hauts-de-Seine a confié à Insula Orchestra une partie de la programmation de l'Auditorium. Fort de cette mission, l'orchestre résident invite des ensembles prestigieux venus des quatre coins du monde et propose aux spectateurs une programmation exigeante et audacieuse, imaginée autour d'îlots thématiques.

Îlot Symphonies Sacrées - Du 23 au 26 janvier

Entre grandes œuvres spirituelles et voyages initiatiques

Cet îlot réunit des pièces d’une rare densité. Cathédrales sonores de Heinrich Schütz, Symphonie « Réformation », pèlerinage lyrique de Franz Liszt… tout tend vers le sacré.

Beethoven, Messe en ut

Le 250e anniversaire de la naissance de Beethoven, c’est sacré ! Quatrième chef invité d’Insula orchestra, Duncan Ward ouvre le concert avec la célèbre Symphonie n° 39 de Mozart puis s’attaque à la Messe en ut majeur de Beethoven. Plus rarement jouée que la Missa solemnis, cette partition antérieure frappe déjà par sa ferveur et sa puissance vocale.

#GRAND FORMAT
Distribution :  Elsa Benoit, soprano- Julie Robard-Gendre, alto - Maximilian Schmitt, ténor - Andreas Wolf, basse
Accentus - Insula orchestra - Duncan Ward, direction
Programme : Wolfgang Amadeus Mozart, Symphonie n° 39 / Ludwig van Beethoven, Messe en ut majeur
Durée :  2h avec entracte

Jeudi 23 janvier 2020 à 20h30 (Auditorium)

Autour de ce programme...
#Starting-block, 19h30 (durée : 30 min)
Rencontre avec un/une musicologue, entrée libre dans la limite des places disponibles

Liszt, années de pélerinage

Vendredi 24 janvier 2020 à 19h et 20h30 (Auditorium)

Spécialiste de Franz Liszt, Roger Muraro a le feu sacré dès qu’il s’agit d’interpréter le répertoire de ce grand romantique. En deux concerts, il nous offre une soirée exceptionnelle dédiée aux Années de pèlerinage. Avec ce cycle de trois cahiers composés sur quarante ans, Liszt retrace en musique ses impressions nées de voyages en Italie et en Suisse. Un monument du répertoire pianistique où alternent lyrisme et dépouillement.

Distribution :  Roger Muraro, piano
Programme :  Franz Liszt, Années de pèlerinage (intégrale)
Durée : première année : « Suisse », concert à 19h / 50 minutes sans entracte
Deuxième et troisième années : « Italie »  / Concert à 20h30 / 2h30 avec entracte

David et Salomon

Samedi 25 janvier 2020 à 20h30 (Auditorium) 

Considéré comme le plus grand compositeur allemand avant Bach, Heinrich Schütz développe dans ses Psaumes de David des trésors d’inventivité́ et construit une véritable cathédrale sonore. En choisissant les plus spectaculaires d’entre eux, auxquels ils ont adjoint le Chant de Salomon et ses symphonies sacrées, Geoffroy Jourdain et les Cris de Paris déploient dans ce concert spatialisé toute la variété de couleurs du « Monteverdi allemand ».

 Distribution :  Les Cris de Paris, solistes, chœur et orchestre /  Geoffroy Jourdain, direction
♦  Programme : Heinrich Schütz, Psaumes de David, Symphonies sacrées (Cantique des Cantiques)
♦  Durée : 1h20 sans entracte

Autour de ce programme...
#Starting-block, 19h30 (durée : 30 min)
Rencontre avec un/une musicologue, entrée libre dans la limite des places disponibles

Beethoven, L’Empereur

Dimanche 26 janvier 2020 à 16h (Auditorium)

Sacré, le chiffre 5 ? Pour Beethoven, certainement. son Cinquième concerto pour piano, « L’Empereur », est devenu l’un des plus populaires de la musique classique. Marqué par son ampleur et sa vitalité hors normes, il a aussi porté bonheur à David Kadouch auquel le premier disque était consacré. La Cinquième symphonie de Mendelssohn, rend hommage à la confession d’Augsbourg, texte fondateur de luthéranisme, en citant notamment une mélodie de choral de Luther, la symphonie est dite « Réformation ».

#GRAND FORMAT
♦ Distribution :David Kadouch, piano / Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie / Pierre Bleuse, direction
♦ Programme : Ludwig van Beethoven, Concerto n° 5 « L’Empereur » / Felix Mendelssohn, Symphonie n° 5 « Réformation »
♦ Durée :2h avec entracte

Îlot Beethoven - Les 26 et 27 février

Pastoral for the Planet, la symphonie climatique

Il y a mille manières de célébrer un anniversaire. Pour le 250e de Beethoven, Laurence Equilbey choisit la rigueur de l’approche musicale et la modernité des images.

Au sein d’un grand projet, véritable spectacle multimédia, conçu en partenariat avec Carlus Padrissa, fondateur de la compagnie La Fura dels Baus, déjà metteur en scène en 2017 de La Création de Haydn. Il s’agit avec cette Pastoral for the Planet de servir au mieux la musique de Beethoven dans le monde d’aujourd’hui afin de la partager avec tous les publics, même les moins habitués aux salles de concert. Sans rien concéder à l’authenticité musicale des compositeurs réunis autour de lui, notamment par l’usage d’instruments d’époque, Pastoral for the Planet ose le fracas et la lumière, un regard incisif et spectaculaire sur le changement climatique et les menaces sur le vivant. La scénographie suggère une atmosphère intense, où le merveilleux est traversé d’électricité, où les projections, les décors, les animations bénéficient des moyens d’aujourd’hui - jusqu’à l’intelligence artificielle pour proposer des fins alternatives en fonction des réactions du public ! La nature mystérieuse et pleine de promesses de la pastorale romantique qu’est la Sixième Symphonie de Beethoven est menacée. Mais Pastoral for the Planet n’est pas un film catastrophe plombant : au contraire, personne ne peut réveiller les consciences aussi fort et aussi juste qu’un Beethoven trentenaire, libre, fraternel, révolté et universel.

null
www.insulaorchestra.fr

La Seine Musicale, Île Seguin
92100 Boulogne-Billancourt
www.laseinemusicale.com

null