Le Supersevens s’annonce à Paris La Défense Arena

2 min de lecture

Sport Rugby

-

2 min de lecture

Sport Rugby
Un joueur de chaque équipe était présent lors de la présentation et du tirage au sort des matchs du Supersevens, mardi 7 janvier à Paris La Défense Arena.CD92/OLIVIER RAVOIRE
Samedi 1er février, le premier championnat de clubs professionnel de rugby à 7 en France verra s’affronter seize équipes dont le Racing 92. Une journée entre sport et spectacles.

Qui sera le premier à inscrire son nom au palmarès encore vierge de l’In Extenso Supersevens ? Réponse le 1er février à Paris La Défense Arena. Seize équipes vont s’affronter pour devenir le premier champion de France pro de rugby à sept : les équipes du Top 14 et deux invités, Monaco et les Barbarians.

Sur le papier, la formule est alléchante. Tous les matchs se dérouleront sur une même journée, pendant deux mi-temps de sept minutes, soit au total vingt-huit rencontres. Les seize équipes s'affronteront dans des matchs à élimination directe et les perdants seront reversés dans un deuxième tournoi pour une autre série de confrontations, « ce qui fait que le spectateur est assuré de voir au moins deux matchs de son équipe préférée », résume Emmanuel Eschalier, directeur général de la Ligue nationale de rugby, organisatrice de l'événement. Le Racing 92 est tombé d’entrée sur un gros morceau puisqu’il rencontrera Lyon puis, en cas de victoire, sur le vainqueur du match entre Pau et Bordeaux.

Autre avantage : l’amplitude horaire des matchs, de 10 heures à 23 heures, ce qui permettra d’attirer un public large allant de la famille au passionné de ballon ovale. Objectif de fréquentation : le « premier cercle » de Paris La Défense Arena selon Paul Goze, président de la LNR, soit « 17 à 18 000 spectateurs ». Pour le « capter » aussi longtemps dans l’enceinte, le spectacle ne se jouera pas que sur le terrain. Tout au long de la journée, des stands s’installeront dans les coursives avec du e-sport, des déguisements, du fooding… Le DJ Aazar sera le fil rouge de ce Supersevens qui se clôturera avec un concert du groupe IAM.

Pour cette première, le Racing 92 jouera donc à domicile. Le club de rugby des Hauts-de-Seine s’est plié à la règle fixée par la LNR d'aligner au moins trois joueurs de l’équipe pro dans l’effectif. « On a la boule au ventre, confie Juan Imhoff, l’ailier argentin qui sera sur le terrain le jour J. C’est quelque chose de faire partie des premiers joueurs d’une compétition. Les conditions seront parfaites et le public très rapproché du terrain ce qui va rendre la journée magnifique. »

Il y a 128 ans, en 1892, le Racing – alors Racing Club de France - devenait le premier champion de France de rugby à quinze. « Nous allons essayer de proposer la meilleure équipe possible pour récidiver à sept », confie Jacky Lorenzetti, le président du club. Le premier champion remettra son titre en jeu dès cette année puisque le In Extenso Supersevens change de configuration avec trois étapes estivales en août et les huit meilleures équipes qui s’affronteront le 7 novembre, toujours à Paris La Défense Arena.

Samedi 1er février à Paris La Défense Arena
Renseignements et billetterie