Le rapport d’activités 2019 voté

2 min 15 de lecture

-

2 min 15 de lecture

Les élus départementaux se sont réunis vendredi 16 octobre à l'hôtel du Département à Nanterre pour le vote du rapport d'activités de l'année 2019.CD92/WILLY LABRE
Lors de la séance publique du vendredi 16 octobre, les élus se sont prononcés sur l’activité des services du Département l’an dernier.

L’année 2019 est la dernière de plein exercice de Patrick Devedjian. Son rapport d’activités est donc encore marqué du sceau de l’ancien président, disparu en mars dernier. « Sans son enthousiasme et sa volonté, certains projets n’auraient pu aboutir et sans les services départementaux, ils n’auraient pu être mis en place », souligne Christian Dupuy, vice-président chargé de la culture et rapporteur lors de la séance publique du vendredi 16 octobre à l’hôtel du Département à Nanterre.

L’année dernière a donc servi de rampe de lancement à plusieurs grands projets chers à l’ancien président, comme le musée du Grand Siècle à Saint-Cloud et la Cité des métiers d'art et du design à Sèvres. Ces investissements, « majeurs et structurants » pour Georges Siffredi, président du Département, sont accompagnés d’autres, dans les domaines du transport et de la voirie : prolongement du T1 jusqu’à Asnières et Colombes, inauguration de la RD 906 à Clamart... « Nous avons la capacité de réaliser tout ceci grâce à la bonne santé de nos finances et à une bonne gestion de nos deniers », constate Christian Dupuy.

La solidarité, cœur de l’action départementale, a montré son nouveau visage avec l'inauguration l’an passé du pôle social de Châtillon, troisième du nom. Cette solidarité s’exprime à travers le couple Département/ville avec la signature de six nouveaux contrats de développement et la création d’un Fonds de Solidarité interdépartementale par l'investissement (FS2i) doté de 150 M€ par les sept Départements d'Île-de-France. Enfin 2019 marque la mise en place de nouvelles actions communes avec les Yvelines : les plateformes JOB92-JOB78 ou encore le premier bus interdépartemental santé pour les femmes

Des subventions exceptionnelles

Pour réaliser des opérations de réhabilitation et d’amélioration de la performance énergétique, 10 M€ ont été attribués à Hauts-de-Seine Habitat et Hauts-de-Bièvre Habitat. Deux subventions exceptionnelles ont été votées pour faire face aux conséquences de la crise sanitaire. La première de 67 467 € pour le service PAM 78/92 de transport pour les personnes en situation de handicap et la seconde de 69 000 € en faveur du Fonds arménien de France pour la poursuite du programme agropastoral dans la région du Tavouch afin de relancer la production agricole et laitière.

Deux voeux votés à l'unanimité

De l’Arménie, il en était de nouveau question dans l’un des deux vœux votés à l’unanimité par l’assemblée. Les élus départementaux en appellent au président de la République et au Gouvernement pour que la diplomatie française réexamine sa stratégie sur la situation dans la région du Haut-Karabakh. Les élus demandent que la France exige l'arrêt immédiat des hostilités et le respect du cessez-le-feu.

Le deuxième vœu est plus local et concerne les élèves alto-séquanais arrivant en seconde ou redoublants de terminale qui se retrouvent sans affectation scolaire à la rentrée. Les élus départementaux demandent aux services de l'Éducation nationale de tout mettre en œuvre pour leur permettre d'avoir une affectation afin de préparer et d’obtenir le bac et pour éviter qu'une telle situation ne se reproduise pas à la prochaine rentrée scolaire.