Le Racing 92 fait sa fête

Sport

Sport
Patrick Devedjian, en compagnie de Véronique Sani, directrice des opérations et des systèmes d'information chez Natixis et Jacky Lorenzetti, président du Racing 92.CD92/OLIVIER RAVOIRE
Le club de rugby des Hauts-de-Seine a réuni joueurs et partenaires à Paris La Défense Arena pour sa fête annuelle.

Réunion de famille pour la « Racing Family ». Mercredi 9 octobre, près de huit cents personnes – joueurs, dirigeants, partenaires, supporters et bénévoles – se sont réunies sur le terrain de jeu du Racing 92, Paris La Défense Arena.

Avec environ 6 000 licenciés dans vingt-six clubs, les Hauts-de-Seine est le premier département d'Île-de-France pour le rugby. Le conseil départemental a décidé d’apporter son soutien au Racing. « Ce partenariat dure en fait depuis 1920 si on compte celui entre le Département et Yves-du-Manoir (l’ancien stade du Racing ndlr), ce qui est historique ! se souvient Patrick Devedjian. La fidélité est une valeur que nous partageons avec le Racing 92 avec la ténacité, qui est la clé du succès dans le sport. » Ce soutien pour la saison 2019-2020 se matérialise sous la forme d’une aide de 500 000 € destinée à un centre de formation plutôt florissant. « Parmi l’effectif professionnel, dix-sept joueurs en sortent et sept joueurs actuellement présents à la Coupe du Monde au Japon l’ont fréquenté », rappelle Jacky Lorenzetti.

Ces joueurs du centre de formation auront l’occasion de s’exprimer puisque la « Racing Family » s’agrandit avec l’arrivée de la « Racing 92 Natixis 7’s », une équipe de rugby à sept qui mêlera joueurs pros et en devenir. « L’idée est de former un pool de rugbymans disponibles et de travailler avec eux toute l’année, en créant une sorte d’académie », explique Christophe Mombet, directeur du centre de formation. Cette équipe participera à une nouvelle compétition mise en place par la Ligue nationale de rugby, le Supersevens. Ce premier championnat professionnel réunira seize équipes, soient tous les clubs du Top 14 plus deux équipes invitées : Monaco et les Barbarians français. Pour son année inaugurale, ce championnat se déroulera en fait sur une seule journée, le 1er février 2020 à Paris La Défense Arena.

Les jeunes à l’honneur l’après-midi

Des espoirs aux U6, près de 450 jeunes des quinze équipes jeunes du Racing ont pu également fouler la pelouse de Paris La Défense Arena lors de cette fête. L’après-midi, ils ont assisté à l’entraînement de l’équipe pro avant une séance de dédicaces avec les joueurs. « C’est toujours un plaisir de partager ces moments avec les jeunes, de discuter avec eux, d’autant plus que j’étais à leur place il y a quelques années », explique le capitaine Henry Chavancy. Les maillots ont été remis pour l’occasion aux capitaines des équipes espoirs et minimes des trois écoles du Racing (Le Plessis, Nanterre et Colombes).