"Face à Faces", l'exposition photographique grand format

Culture Exposition - Conférence

Culture Exposition - Conférence
La traditionnelle exposition photographique en plein air présente trente-sept « portraits sculptés » grand format immortalisés par les photographes du Département. À découvrir jusqu'au 15 décembre aux parcs départementaux de Sceaux, allée des Clochetons, et des Chanteraines, zone des Tilliers, à Villeneuve-la-Garenne.

null null
L'exposition au Domaine Départemental de Sceaux juin 2022 / CD 92 - Julia Brechler

Imaginée au cœur de la Vallée de la Culture, la vallée de la sculpture regroupe des œuvres d’époques différentes, du classique au plus contemporain dont l'exposition Face à faces est d’abord le témoignage mais aussi une rencontre plus large entre la sculpture, la photographie et l’histoire.  À travers ces figures sculptées captées par l’objectif des photographes du Département, c’est l’histoire qui nous fixe droit dans les yeux, parfois dans ce qu’elle a de plus tragique, parfois avec plus de légèreté. Ce que nous montre les photographies grand format de l'exposition Faces à faces, c’est la confirmation visuelle de la trace laissée par ceux qui ont vécu sur ce territoire devenu, somme toute récemment, les Hauts-de-Seine.

Regarder l’autre, face à face, est une affaire de vivant. Voir dans le portrait de son visage le portrait du nôtre, un privilège humain. Partir à la rencontre des figures des Hauts-de-Seine en traversant l’histoire et les siècles sans avoir beaucoup à bouger, un cadeau que seul l’art peut offrir. De ces figures des Hauts-de-Seine, beaucoup sont connues, certaines sont universelles : des écrivains, des sculpteurs, des scientifiques, des héros et des gens ordinaires. Il y a même un sportif. En bronze, en marbre, en pierre, en ciment, en terre, en porcelaine, ou encore en moulage en résine, cette exposition présente toute la diversité des sculptures. L’exposition Face à faces relève à la fois du domaine de la technique et des territoires de l’imaginaire, de l’art et de la magie. Dans ces captures photographiques de portraits sculptés passe à l’évidence quelque chose de plus qu’une composition de lignes et de formes : un peu de celui qui est représenté, beaucoup de ceux qui, le ciseau à la main, l’œil au viseur, ont saisi la présence plénière, le moment exact, la poésie....