"C'est du propre !", la nouvelle exposition au Musée d’histoire urbaine et sociale de Suresnes

1 min 20 s de lecture

Culture Exposition - Conférence

-

1 min 20 s de lecture

Culture Exposition - Conférence
C’est du propre ! retrace depuis le XIXe siècle l’histoire de l’hygiénisme urbain : une sérieuse affaire de santé publique qui a structuré notre environnement et fait écho à bien des préoccupations actuelles…

C’est du propre ! Une hygiène de ville

Le Musée d’histoire urbaine et sociale de Suresnes (MUS) a le don d’inventer des expositions captivantes sur des sujets peu courus. Ainsi C’est du propre ! – dont le sous-titre L’hygiène et la ville rassurera chacun – qui entend raconter depuis le XIXe siècle l’histoire de l’hygiénisme, lequel, on avait fini par l’oublier de nos jours, fut une sérieuse affaire de santé publique qui a structuré notre environnement.
Que cette exposition ait lieu à Suresnes, ville dont la modernité fut en quelque sorte inventée dans l’entre-deux-guerres par le maire Henri Sellier, n’étonnera pas. Ce qui étonnera, ou du moins aurait étonné avant que la Covid-19 ne nous le rappelle, c’est combien la lutte contre les « miasmes morbides » peut modifier en profondeur notre quotidien. On se rappellera que le tout-à-l’égout, invention de la haute Antiquité, n’allait plus de soi malgré les millénaires ; que Poubelle fut un nom propre – c’est le cas de le dire –, celui du préfet de la Seine qui réglemente en 1883 l’enlèvement des ordures ménagères, dont la « boîte Poubelle » n’a pas manqué d’être moquée par des esprits visionnaires… Que les épidémies de choléra ont aussi décimé nos villes et, plus sournoises encore, celles de tuberculose la jeunesse de nos aïeux. Qu’il n’y avait alors ni vaccin ni traitement, seulement un devoir de « gestes barrières ». Et que les logements se sont transformés sous la pression des scientifiques, des politiques et des architectes : fenêtres ouvertes au soleil, eau et gaz à tous les étages.

C’est du propre l’hygiène et la ville
Du 14 octobre au 6 juin 2021
Un large panel d’activités et de visites sera proposé pour en apprendre davantage.
En savoir plus sur le site du Musée d’histoire urbaine et sociale de Suresnes (MUS)

Aperçu en images

null
Ilot insalubre rue des Bourets à Suresnes, photographie anonyme, tirage sur papier, début du XXè siècle, coll. Société d’Histoire de Suresnes

null
Vivre, timbre antituberculeux, A. Delrieu (dessinateur), Comité national de défense contre la tuberculose (éditeur), impression sur papier, 1928, coll. MUS – Musée d’Histoire Urbaine et Sociale de Suresnes

null
La visiteuse d’hygiène, Auguste Leroux (dessinateur), Devambez (imprimeur), Commission américaine de préservation contre la tuberculose (éditeur), impression sur papier, vers 1917, coll. MUS – Musée d’Histoire Urbaine et Sociale de Suresnes
null
Visite médicale dans la cité-jardins de Suresnes, photographie anonyme, tirage sur papier, 2è quart du XXè siècle, coll. MUS – Musée d’Histoire Urbaine et Sociale de Suresnes
null

Ilot ouvert dans la cité-jardins de Suresnes, photographie anonyme, tirage sur papier, 2è quart du XXè siècle, coll. MUS – Musée d’Histoire Urbaine et Sociale de Suresnes

 

null
Appartement patrimonial de la cité-jardins de Suresnes, photographie anonyme, photographie numérique, 2017
 
null
La toilette, Pierre Dubreuil (peintre), Huile sur toile, XIXème siècle, Collection de Jean-Marie Hattemberg 
null
Pomander, fabrication anonyme, vermeil ajouré et ciselé, XVIè siècle, Coll. Château de Chamerolles – Département du Loiret