1 mois, 1 œuvre : l'art contemporain pour tous et en tout lieu

1 min 33 s de lecture

Culture

-

1 min 33 s de lecture

Culture
Mille et Nuits de Golnâz Pâyâni, salon de Montrouge, 2016DR
Rendre l’art contemporain accessible à tous en favorisant la rencontre des publics avec les œuvres et les artistes, et plus spécifiquement avec les publics éloignés de l’offre culturelle, telle est l’ambition de cette nouvelle initiative départementale.

Depuis 2015, le Département fait l’acquisition d’œuvres constituant le Fonds Départemental d’Art Contemporain. Celui-ci a vu le jour à la faveur d’achats effectués au Salon de Montrouge dont l’acquisition systématique du prix départemental. Aujourd’hui, il est composé de quinze œuvres comprenant une peinture, un dessin, trois photos et dix vidéos d’artistes reconnus et accueillis dans des lieux prestigieux comme par exemple actuellement Thomas Barbey en résidence à la casa de Velázquez à Madrid, Anne-Charlotte Finel et Ariane Loze qui ont exposé à New York en 2019. Chaque année, de nouvelles acquisitions viennent enrichir la collection, soutenir la jeune création et faciliter l’accès à tous les publics. Ce projet de Fonds Départemental d’Art Contemporain contribue à l’attractivité du territoire par l’implantation d’œuvres et la circulation des publics.

Le nouveau dispositif départemental "1 mois, 1 oeuvre" a  pour vocation de favoriser la rencontre de tous les publics avec les œuvres et les artistes, et plus particulièrement ceux éloignés de l’offre culturelle.
Ainsi, chaque mois de l’année scolaire, et pour une durée déterminée, une oeuvre du Fonds Départemental d’Art Contemporain sera installée dans des lieux culturels mais aussi et surtout, dans d’autres espaces qui ne sont pas destinés à les recevoir habituellement comme par exemple les structures sociales, médico-sociales les collèges, les Ehpad, les lieux d’insertion… 
L’exposition de l’œuvre sera toujours accompagnée d’une médiation adaptée au lieu d’accueil proposée soit par l’artiste, soit par des médiateurs professionnels, soit en formant le public ou le personnel de la structure d’accueil à la médiation, pour donner au projet une dimension participative. 

La première œuvre (vidéo) installée le 15 février, est celle de Golnâz Pâyâni Mille et une Nuits, à découvrir au service Social Territorial de Colombes/Bois-Colombes jusqu’au 30 avril.
En savoir plus



Abonnez-vous à la lettre d'information de La Vallée de la Culture pour être informé chaque semaine de l'actualité culturelle départementale CLIQUEZ ICI