Choisir un chapitre en particulier

Le parc Pierre Lagravère

Le parc Pierre Lagravère

Le parc Pierre-Lagravère, tourné vers la Seine, est dédié aux sports et aux loisirs ; il offre aux marcheurs, joggeurs et cyclistes des parcours variés, et aux enfants trois aires de jeux et un manège forain. 

En raison de l’évolution de la situation sanitaire, afin de ne pas faire courir de risque aux usagers, les parcs départementaux des Hauts-de-Seine sont temporairement fermés au public. Nous vous remercions de votre compréhension et espérons vous accueillir très prochainement.

Plus d'information sur le plan de continuité des services du Département en cliquant ici.

Un peu d'histoire...

Le parc Lagravère est une construction récente unifiant d'anciens îlots autrefois séparés, dont l'île Marante et l'île du Moulin-Joly, rendez-vous très prisé au XVIIIe siècle.
En 1750, M. Lecomte, procureur au Châtelet, achète le domaine du Moulin-Joly, ainsi nommé en raison de son remarquable moulin à blé. Il en confie l'aménagement à Claude-Henri Watelet, receveur général des finances, peintre, sculpteur et écrivain, dont l'Essai sur les jardins décrit les aménagements réalisés au Moulin-Joly.

Watelet, suivant la tendance de l'époque, opte pour un parc à l'anglaise.
A rebours de la tradition française, qui aménage de manière architecturale les jardins, la conception anglaise d'inspiration romantique laisse intacte la nature et respecte son caractère sauvage.

Le parc est agrémenté de cascades, de ruisseaux, de pelouses et de petits bois, d'un salon de café et d'une ménagerie. Les troncs des aulnes, des saules et des peupliers sont gravés de poèmes élégiaques.

Le Moulin-Joly acquiert alors une certaine renommée, attire les artistes et les personnalités de l'époque, accueillant jusqu'à Louis XVI et Marie-Antoinette.

A la Révolution, le domaine est déclaré bien national, puis vendu. Les propriétaires successifs réaménagent alors le parc à leur manière, abattent quelques arbres, détruisent le moulin.

Au XIXe siècle, le bras de Seine séparant l'île Marante et l'île du Moulin-Joly est comblé. Au XXe siècle, l'île Marante est rattachée aux berges de Colombes, afin de faciliter les transports fluviaux et routiers, et pour protéger les berges des inondations.

Le département des Hauts-de-Seine décide ensuite de créer sur l'ancienne île un grand parc qui ouvre en 1973. On le nomme douze ans plus tard parc Pierre-Lagravère en hommage au premier président du Conseil général.

Les points d’intérêts

Un parc au bord de l'eau 

Dédié aux sports, aux jeux et aux loisirs, le parc longe le fleuve entre les ponts de Bezons et de Colombes, long couloir vert ouvert aux piétons et aux circulations douces.

Deux passerelles enjambent l'autoroute A86 et conduisent les promeneurs vers une butte artificielle plantée d'espèces semi-forestières : tilleuls, érables, hêtres, pins sylvestres. Avec son boisement dense, elle constitue un rempart végétal contre les nuisances visuelles et sonores de l'autoroute.

De vastes pelouses entrecoupées de massifs boisés s'étendent en contrebas de la butte. Les arbres sont regroupés par essence - charmes, robiniers, platanes, marronniers - et alternent avec des arbuste à fleurs ou à feuillage coloré - cornouillers, seringats, oliviers de Bohème ou symphorines à fruits blancs.

Pour favoriser un développement plus naturel de la faune et de la flore, leurs lisières et les grandes plaines environnantes sont traitées comme des prairies. 

Le label Eve®, "espace végétal écologique", a été renouvelé en 2015 et garantit au public une gestion environnementale exemplaire dans les domaines tels que la qualité du paysage, la richesse de la biodiversité, les économies d’eau, l’entretien d’un sol vivant, le niveau du bruit, la gestion des déchets, les économies d’énergie. 

9 kilomètres de promenade le long de la Seine

Ce cheminement longeant la Seine est accessible aux piétons et aux cyclistes 24h/24, sans dépendre des horaires d’ouverture du parc Pierre-Lagravère. Des agrès sportifs installés le long du parcours sont également utilisables en permanence par les usagers.
Il est donc possible désormais de parcourir d’une seule traite les neuf kilomètres de la Promenade bleue, qui relie Rueil-Malmaison et Colombes. Cette promenade propose des sentiers mixtes piétons / vélo le long des berges de la Seine. Ce parcours dans les Hauts-de-Seine est un tronçon de l’itinéraire cyclable entre Paris et Londres via " l’Avenue verte" . Cet aménagement permet la poursuite de la Promenade bleue le long des 39 km que parcourt la Seine dans le département.   

Les espaces sportifs

Les circuits pour marcheurs, joggeurs et cyclistes

Cinq kilomètres d'allées, de boucles et de contre-allées peuvent être empruntés par les sportifs, à pied mais aussi à vélo (uniquement sur les berges de Seine) sur certains tronçons.

Le complexe sportif

Le centre sportif municipal, situé dans le périmètre du parc, propose une piscine olympique, une patinoire et des courts de tennis (voir coordonnées sur le plan).

Equipements de loisirs 

  • Table de jeux d'échec au mail du pont de Bezons 


Les enfants ne sont évidemment pas oubliés : un manège forain et trois aires de jeux leur sont réservées :
- l'une d'elles est adossée à la partie boisée, offrant un écrin de verdure rafraîchissant l'été,
- l'autre se situe au pied du point information, avec un manège aux beaux jours ouvert l'après-midi,
- au sud, une très grande aire de jeux offre de nombreuses possibilités.
- 3 tables de ping pong et 3 galets ont été installées au niveau du mail de platane au pont de Bezons.

  • Une aire de brumisation sur la partie nord à proximité du nouveau solarium et du manège. 

Période de fonctionnement : 

  • Mai et septembre : mercredis, samedis, dimanches et jours fériés
  • Juin : du mercredi au dimanche inclus 
  • Juillet-août : tous les jours 

Infos pratiques

Parc Pierre-Lagravère

Rue Paul-Bert 92700 Colombes
Informations : 06 64 40 57 45
Urgence : 01 41 87 28 60
 

Accès libre
 

Superficie

26 ha
 

Horaires

Nov.-janv. : 8 h-17 h
Fév. : 8 h-18 h
Mars : 7 h 30-19 h (les horaire du mois suivant sont applicables dès le changement d'heure) 
Avril-août : 7 h-20 h 30
Mai-juin-juil. : 7 h-21 h
Sept. : 7 h 30-20 h
Oct. : 8 h-19 h (les horaire du mois suivant sont applicables dès le changement d'heure) 

Moyen d'accès

Voiture : autoroute A86, sortie Colombes-centre
Train : ligne Saint-Lazare/Argenteuil - station Colombes
Bus : 164, 166, 304
Tramway : T2, stations Parc Lagravère ou Pont de Bezons
 

Restauration 

Parmi les deux points de vente alimentaire présents sur le site, l'un renoue avec le passé prestigieux du site et rappelle l'architecture librement inspirée des folies du XVIIIe siècle : un arbre a poussé au travers d'une maison, la soulevant, la désarticulant, en déformant le toit qui, en glissant, a réalisé une sorte d'auvent.
Un autre point est en cours de construction sur le mail de platanes à l'entrée côté pont de Bezons. 

 

Qualité de l'air

Information générale sur la qualité de l’air en Ile-de-France : https://www.maqualitedelair-idf.fr/

Qualité de l’air au quotidien : http://www.airparif.asso.fr/

Contact

parcsjardins@remove-this.hauts-de-seine.fr