Choisir un chapitre en particulier

La ferme des Chanteraines

La ferme des Chanteraines

Avec plusieurs centaines de visiteurs par jour, la ferme de Chanteraines confirme sa mission de diffusion de la culture rurale plutôt visuelle tout en demeurant un lieu ludique et de détente. 

La ferme départementale des Chanteraines ouverte à tous, confirme sa mission de sensibilisation sur la ruralité où chacun peut s’épanouir au contact de la nature et des animaux de ferme.
Ce coin de campagne à la ville qui accueille de nombreux visiteurs fera le bonheur des petits et des grands !
L'architecture des bâtiments s'inspire des fermes normandes du Vexin du XIXème siècle. Une grange, un poulailler, une bouverie, une chèvrerie, un pigeonnier, un clapier, des prés pour les animaux, des boxes, des ruches et un logis constituent cet ensemble pittoresque.

Rendez-vous au jardin

Le Département propose une visite guidée du potager/verger chaque premier mercredi du mois, de juillet à octobre, entre 13h30 et 15h30.

Et en fonction de la maturité des légumes, une vente de produits de la ferme pourra être organisée les mercredis de 13h30 à 15h30 :

  • Le petit panier maraîcher : 2/3 variété de légumes et/ou fruits : 4 euros
  • Le panier maraîcher familiale : 4/5 variété de légumes et/ou fruits : 8 euros

 

Les consignes de visite

Nous vous rappelons  :
•    Qu’il est interdit de nourrir les animaux. Cela a un impact néfaste et potentiellement grave sur leur santé et leur environnement pouvant entrainer leur mort. Le pain et toutes autres nourritures même l’herbe, les feuilles et les branchages ne sont pas adaptés aux animaux de la ferme.
•    que vos animaux de compagnie sont interdits dans l’enceinte de la ferme, même tenus en laisse.
•    Que les visiteurs ont le devoir de respecter la tranquillité des animaux et leur santé ; pour cela la circulation en vélo et autre trottinette est interdite.  

Les animaux de la ferme

Le cheptel est composé d’environ 150 animaux, issus pour la plupart de races françaises et certaines, de conversation. Dans les différents prés dédiés aux animaux, on découvre une vache Jersiaise, un cheval de trait d’auvergne, des moutons et des chèvres de race, des cochons nains, des lapins et cochons d’inde, des oiseaux de basse-cour comme les oies, les poules, les canards et dans le pigeonnier des races de pigeons originales. 
Certains animaux sont proposés à la vente. Pour plus d’informations, vous pouvez vous rendre sur place. 

Recommandations essentielles pour préserver les animaux de la ferme : 

  • Ne pas nourrir les animaux

Les animaux ont un suivi vétérinaire régulier et tout est mis en œuvre au sein de la ferme pour assurer leur bien-être. La nourriture non adaptée à leur régime alimentaire entraine systématiquement des problèmes sur leur santé. Cela occasionne des soins vétérinaires, et deux fois sur trois, entraîne la mort des animaux concernés.
Ne pas abandonner d’animaux 
La ferme n’est pas un refuge et ses règles sanitaires sont très strictes.

L’introduction d’un nouvel animal sans mise en quarantaine et contrôle vétérinaire peut rapidement entrainer des problèmes sanitaires comme l’apparition d’épidémie. 
Si vous devez vous séparer de votre animal, il est possible de prendre rendez-vous avec la SPA de Gennevilliers ou de contacter la fourrière SACPA.
 
Merci de votre bienveillance. 

De nouveaux résidents à la ferme

Début septembre, la ferme des Chanteraines a accueilli deux nouveaux animaux : 

  • Isidore de Cazals, un âne de Provence – pur race de 3 ans 
  • Suze, une vache Bretonne pie noir – pur race de 5 mois

Ils ont été choisis afin de répondre aux différents objectifs du site.

Il ne reste actuellement, en France, que 1400 ânes de Provence et moins de 3500 vaches Bretonne pie noir ! La ferme favorise, à travers le choix de ces races, l’élevage d’espèces en voie de disparition et s’inscrit dans des programmes associatifs de sauvegarde.

Les fermiers sont attentifs à leur bonne intégration ainsi qu’au bien-être de ces animaux en leur permettant d’exprimer librement leur comportement naturel. C’est pourquoi Isidore et Suzie viendront tenir compagnie à Fisso, le cheval auvergnat, et Janouchka, la vache jersiaise, qui sont des animaux grégaires, autrement dit qui ont besoin de vivre avec d’autres congénères.

Vous pourrez les voir dans les prés de la ferme mais aussi dans le parc, en éco pâturage. L’âne est un allié idéal pour entretenir les endroits difficiles d’accès grâce à sa petite taille et son agilité. La pie noire est légère et endurante. Suzie pourra donc sillonner le parc de 87 hectares !

Les fermiers seront ravis de vous les présenter en animation ou lors d’une visite à la ferme !

Le potager

Le potager géré en mode biologique, est équipé d'une serre et de parcelles de cultures. Il propose de voir sur les quatre saisons des variétés maraîchères actuelles et anciennes ainsi que des plantes aromatiques : de la tomate à l’aubergine, en passant par les choux, carottes, et bien d’autres encore... 
Pendant ce temps les fruitiers poussent dans le verger : pommier, poirier, prunier, vignes et  d’autres… .Ces plantes sont cultivées selon des pratiques innovantes et respectueuses de l’environnement. Les récoltes du potager sont disponibles à la vente lors de journées évènementielles.

Infos pratiques

Comment s'y rendre ?

Accès
Parc des Chanteraines
89, Entrée des hautes bornes

RER : ligne C - Gennevilliers (puis traverser le parc)
Bus : ligne 137

Côté Gennevilliers, le parc est également desservi par le tramway T1. 

Horaires d'ouverture de la Ferme des Chanteraines

La ferme est ouverte les après-midi en semaine (13h00-16h30 d’octobre à mars et 13h-18h d’avril à septembre), les week-ends et jours fériés (10h-16h30 d’octobre à mars et 10h-18h d’avril à septembre), permettant au public de visiter la ferme librement.

A cause des problèmes sanitaires liés au COVID-19, les accompagnements de groupes scolaires et centres de loisirs dans le cadre d’animations pédagogiques sont suspendues jusqu’à nouvel ordre.