Environnement

 Ayant une compétence légale pour les espaces naturels sensibles, le Département s'est aussi donné pour mission de réintroduire la nature dans la ville et de préserver ces espaces naturels par des parcours buissonniers et des mesures de protection et de gestion durable.

Préserver l'environnement

Le Département gère un patrimoine composé de parcs et jardins départementaux, de promenades linéaires. Il entretient les espaces verts et les 4 000 arbres des 93 collèges. Les espaces végétalisés des 24 établissements sociaux, des bâtiments administratifs et de 3 établissements hors département sont également de sa responsabilité. L’ensemble représente une superficie de 27 hectares. Il est en charge également de la gestion de 30 000 arbres d’alignement sur les routes départementales.
 

 

Zoom sur les espaces naturels sensibles

Depuis la loi de décentralisation du 18 juillet 1985, les Conseils départementaux ont pour mission de mettre en place une politique des espaces naturels sensibles Naturels afin de préserver les milieux naturels.

Cette politique générale doit répondre aux deux objectifs définis par la loi :

  • préserver la qualité des sites, des paysages, des milieux naturels et des champs naturels d’expansion des crues et assurer la sauvegarde des habitats naturels ; 
  • aménager ces espaces pour être ouverts au public, sauf exception justifiée par la fragilité du milieu naturel..

Le Département des Hauts-de-Seine compte 16,4 % de son territoire comme nature à caractère sensible soit près de 2900 hectares. 

En savoir plus

Une gestion environnementale différenciée

Engagé dans une démarche environnementale depuis 2008, le Département privilégie pour ses parcs et jardins, la mise en place d’une gestion en harmonie avec la nature C’est une évolution des habitudes de gestion, favorisant de nouvelles méthodes de travail et diminuant l’impact sur le paysage, l’air, l’eau et le sol à court, moyen et long terme.

 

Un acteur de la protection de l'environnement

Le Département contribue pleinement à la protection de l’environnement sur son territoire. Ses politiques sectorielles (eau, assainissement, mobilité, espaces verts) prennent en compte la qualité de l’air,  la ressource en eau, la préservation du sol et des milieux naturels. Elles améliorent le cadre de vie et évitent, préviennent ou réduisent les effets nuisibles de l'exposition au bruit dans l'environnement.

Zoom sur les espèces invasives

La protection végétale est une action importante qui contribue à la préservation des végétaux et à la protection des usagers des parcs, des collèges et des routes. Cette lutte est principalement biologique. Tigre du platane, chenille processionnaire du pin, chancre coloré...Le Département est très attentif au risque de prolifération d’espèces en tout genre sur ses espaces de nature et pratique une surveillance renforcée.

En savoir plus 

 

Réintroduire la nature dans la ville

Les actions du Département en matière de promenades vertes visent à relier les espaces naturels et à réintroduire la nature au cœur des emprises urbanisées. Elles s’inscrivent dans le schéma départemental des parcours buissonniers, approuvé par l’assemblée départementale en avril 2008. Ce réseau doit permettre à chaque habitant de se trouver à moins de 15 minutes à pied d’un espace de nature ou d’un circuit de circulation douce.

Rendez-vous dans nos parcs et jardins

Chaque année, 14 millions de visiteurs profitent des parcs et jardins départementaux. Pour vous guider dans vos prochaines balades, trouver des idées de promenades et connaître toute l'actualité du patrimoine vert des Hauts-de-Seine, consultez notre rubrique dédiée. 

ACCES A LA RUBRIQUE SORTIR ET DECOUVRIR / PATRIMOINE VERT