Environnement

Le Département est fortement engagé à la préservation de l’environnement sur son territoire : le développement des transports en commun (les tramways notamment), des pistes cyclables, la régulation du trafic sur les routes départementales, la construction et la réhabilitation de bâtiments plus vertueux en terme d’économie d’énergie et de qualité des matériaux, la collecte des eaux pluviales et d’assainissement, la restauration des berges de Seine ré-ouvertes aux habitants, la création et la gestion des parcs, jardins, promenades… Toutes ces réalisations contribuent à l’amélioration du cadre de vie et du bien-être des alto-séquanais

Préserver les espaces de nature

Le Département est compétent sur les espaces naturels sensibles et sur les itinéraires de promenades et randonnées. Dans le cadre de cette politique de protection des espaces de nature et de leur ouverture au public, le Département est gestionnaire de 27 sites, représentant 620 hectares répartis du nord au sud. Il gère également 30 000 arbres d’alignement sur les routes départementales et plus de 12 ha d’espaces verts (dont 4 000 arbres) sur 93 collèges et 24 établissements sociaux et administratifs.

 

Zoom sur les espaces naturels sensibles

La biodiversité appartient au patrimoine commun de la nation. Chaque collectivité publique en est la gestionnaire et la garante dans le cadre de ses compétences. Pour les départements, il s’agit de mettre en œuvre une politique de protection des espaces naturels sensibles (ENS), conformément à l’article L.113-8 du code de l’urbanisme
Pour les Hauts-de-Seine, cette politique a été lancée en 1995 par l’instauration de la taxe départementale des ENS (une part de la taxe d’aménagement aujourd’hui), puis confortée par l’adoption d’un schéma départemental des ENS en 2001. Ce schéma est aujourd’hui intégré dans la stratégie départementale des espaces de nature.

En savoir plus

La stratégie départementale des espaces de nature

Le 2 avril 2021, l’assemblée départementale a approuvé la Stratégie départementale des espace de nature. La raison d’être de cette nouvelle stratégie est de consolider et d’actualiser les grands objectifs portés par ses 20 ans de politique active, toujours aussi pertinente, aussi indispensable et déjà riche en réalisations. Le but est de mettre chaque habitant à moins de 15 min à pied d’un espace de nature et de le connecter à l’ensemble de la trame écopaysagère des Hauts-de-Seine, soit plus de 3 300 hectares de parcs, jardins, promenades et forêts mis en réseau.

En savoir plus 

Le plan départemental des itinéraires de randonnée et de promenade

Les départements ont en charge d'élaborer les plans départementaux d'itinéraires de promenade et de randonnée après avis des communes concernées. 
Par délibération du 15 avril 2019, l’Assemblée départementale des Hauts-de-Seine a voté favorablement la mise à jour du plan départemental des itinéraires de promenade et de randonnée (PDIPR), conformément à la procédure prévue par la loi. Dans ce document, plus de 410 kilomètres de randonnée pédestre, équestre ou cycliste sont mis à disposition des Alto-Séquanais pour découvrir leur département.

En savoir plus : Consultez pour chaque ville des Hauts-de-Seine les itinéraires de randonnées et de promenades

Une gestion environnementale différenciée

Engagé dans une démarche environnementale depuis 2008, le Département privilégie pour ses parcs et jardins, la mise en place d’une gestion en harmonie avec la nature C’est une évolution des habitudes de gestion, favorisant de nouvelles méthodes de travail et diminuant l’impact sur le paysage, l’air, l’eau et le sol à court, moyen et long terme.

 

Zoom sur les espèces invasives

La protection végétale est une action importante qui contribue à la préservation des végétaux et à la protection des usagers des parcs, des collèges et des routes. Cette lutte est principalement biologique. Tigre du platane, chenille processionnaire du pin, chancre coloré...Le Département est très attentif au risque de prolifération d’espèces en tout genre sur ses espaces de nature et pratique une surveillance renforcée.

En savoir plus 

 

Un acteur de la transition écologique

Au-delà de la protection des espaces de nature, les politiques sectorielles du Département (eau, assainissement, mobilité, construction des collèges…) s’inscrivent dans une logique de préservation de l’environnement. 
Le Département des Hauts-de-Seine répond ainsi aux 6 enjeux majeurs : adaptation au changement climatique ; atténuation du réchauffement climatique ; protection des milieux naturels ; lutte contre les pollutions ; développement d’une économie circulaire ; préservation de la ressource en eau.

Zoom sur le Plan de prévention du bruit dans l'environnement

Le Plan de Prévention du Bruit dans l'Environnement (PPBE) a pour objectif de prévenir les effets du bruit, de réduire, si nécessaire, les niveaux de bruit, ainsi que de protéger les zones calmes. Après consultation des habitants, du 8 février au 8 avril 2021, le PPBE définitif de 3e échéance a été voté par l’assemblée départementale le 15 octobre 2021.

En savoir plus 

 

Rendez-vous dans nos parcs et jardins

Chaque année, 14 millions de visiteurs profitent des parcs et jardins départementaux. Pour vous guider dans vos prochaines balades, trouver des idées de promenades et connaître toute l'actualité du patrimoine vert des Hauts-de-Seine, consultez notre rubrique dédiée. 

ACCES A LA RUBRIQUE SORTIR ET DECOUVRIR / PATRIMOINE VERT