Choisir un chapitre en particulier

Les contrats de performance énergétique des collèges

Les contrats de performance énergétique des collèges

En 2012, le Département des Hauts-de-Seine innovait en passant un des premiers Marchés Publics de Performance Energétique pour six collèges publics.
Fort de cette réussite, le Département a décidé de généraliser cette expérience à l’ensemble des collèges publics des Hauts-de-Seine dans le cadre d’une stratégie globale d’amélioration de leur performance énergétique.
En 2019, la collectivité poursuit son action volontariste en la matière avec une stratégie de performance énergétique ambitieuse pour l’ensemble des collèges publics alto-séquanais.
Tous les collèges du département feront ainsi l’objet d’actions d’améliorations adaptées à chaque situation.

Cette première expérience a permis d’économiser plus de 30% d’énergie sur ces collèges.

Le Département a signé 2 Contrats de Performance Energétique (CPE), pour 62 collèges, qui bénéficient d’un investissement initial de 40 M€ pour l’amélioration énergétique du patrimoine et un meilleur confort pour les occupants des bâtiments. 
Les premières actions d’améliorations, qui se dérouleront entre 2019 et 2021, permettront une réduction globale des consommations d’énergie de 28 à 30% pour ces 62 établissements.
Ce contrat conduira à des travaux d’amélioration des installations, et intègre également leur pilotage et leur entretien-maintenance sur une période longue, avec un engagement de résultat des groupements d’entreprises retenus.
 

Pour 2019-2020, le Département lance une nouvelle campagne de Contrats de Performance Energétique pour 21 autres collèges, dans lesquels des travaux bâtimentaires plus lourds sont nécessaires. En complément des améliorations énergétiques, ces établissements feront l’objet - dans la même démarche - de travaux de mises aux normes, notamment de mise en accessibilité, pour une amélioration globale du confort des occupants et de la pérennité du patrimoine départemental. 

Avec un investissement global évalué à plus de 100 M€ pour les 21 collèges concernés, ces interventions importantes permettront une réduction sensible des consommations énergétiques, avec un objectif de réduction de plus de 35% de la facture énergétique actuelle qui sera fixé aux futurs candidats. 
Les groupements lauréats de ces futurs CPE seront désignés en 2020 pour des interventions jusqu’en 2024, et un engagement de performance jusqu’en 2031.

Les collèges du Département hors CPE font l’objet de projets de réhabilitation lourde ou de reconstruction qui conduiront à offrir aux élèves des collèges modernes répondant aux meilleurs standards énergétiques.

L’ensemble de ses actions permettra ainsi au Département des Hauts-de-Seine d’anticiper de plusieurs années ses obligations en matière d’économie d’énergie fixées par la loi de transition énergétique dans le domaine des bâtiments, tout en assurant le meilleur confort dans ces établissement scolaires. 

FOCUS sur le collège Albert-Camus à Bois-Colombes

Le collège a rouvert ses portes à la rentrée 2014, après un vaste projet de réhabilitation et d’extension de deux ans, mené par le Département. 
Il a été conçu pour limiter le plus possible son impact sur l’environnement : 

  • La toiture a été végétalisée avec du sébum. Cette plante grasse ne demande aucun arrosage et est accrochée à un tapis de fibres sur une couche de 8 à 10 cm d’épaisseur, servant de réserve d’eau et de nourriture. Cette toiture améliore l’isolation thermique des bâtiments. 
  •  Toutes les vitres des salles du collège, orientées plein sud pour profiter des apports solaires, ont été remplacées par du double vitrage, limitant les pertes de chaleur, et équipées de parements en voile tissés dans une matière innovante qui laisse passer la lumière naturelle mais protège de la chaleur. L’isolation des parois extérieures a elle aussi été renforcée. 
  • Un système de ventilation à double flux a été installé dans l’ensemble du collège, permettant de renouveler l’air et de limiter les déperditions de chaleur. Une partie de l’énergie contenue dans l’air sortant est récupérée pour chauffer l’air propre entrant. 
  •  17 puits de d’infiltration pour les eaux de pluie ont été installés autour des bâtiments. Les eaux de pluie ne sont pas rejetées dans les égouts mais alimentent la nappe phréatique. 
  • Des systèmes d’éclairage à basse consommation ont été installés, ainsi que des détecteurs de présence pour optimiser le temps d’allumage.

Le Département déploie le Contrat de performance énergétique dans 62 collèges

Cet été, dans le cadre du Contrat de performance énergétique (CPE), le Département des Hauts-de-Seine a engagé une importante vague de travaux dans 62 collèges du département. Ces travaux concernent aussi bien la ventilation et le chauffage que l'éclairage ou les menuiseries. L'objectif est de réduire drastiquement la consommation d'énergie. Le CPE sera déployé sur les 12 prochaines années.