Les contrats de performance énergétique des collèges

Veiller à l’amélioration des performances énergétiques des collèges et offrir un meilleur confort aux élèves et au personnel des établissements fait partie des engagements du Département des Hauts-de-Seine. Avec les contrats de performance énergétique, dont il s’est doté dès 2012, il s’inscrit dans une démarche volontariste.

Depuis près de dix ans, le département des Hauts-de-Seine accorde une importance particulière aux performances énergétiques des établissements scolaires dont il a la charge. En 2012, en passant un des tout premiers marchés publics de performance énergétique pour six de ses collèges, il faisait figure de pionnier. Cette première expérimentation a permis d’économiser, à ce jour, plus de 30% d’énergie. Fort de ces résultats, en 2019, les Hauts-de-Seine décident de généraliser les contrats de performance énergétique à l’ensemble des établissements scolaires avec une première vague de travaux pour 62 collèges : 31 au nord du territoire et 31 au sud. Ils devraient permettre une réduction de consommation de 28 % à 30 %

En 2021, un nouveau contrat de performance énergétique est engagé pour 21 autres collèges. Objectif : atteindre 35% d’économie d’énergie :

  • Collège Gay-Lussac à Colombes
  • Collège André-Doucet à Nanterre
  • Collège Les chenevreux à Nanterre
  • Collège Jean-Jaurès à Clichy                                                
  • Collège Edouard-Vaillant à Gennevilliers                          
  • Collège Louis-Pasteur à Gennevilliers
  • Collège Bel-Air à Meudon
  • Collège Les martinets à Rueil-Malmaison
  • Collège André-Maurois à Neuilly-sur-Seine
  • Collège Emile-Verhaeren à Saint-Cloud
  • Collège Gounod à Saint-Cloud
  • Collège Les vallées à La Garenne-Colombes
  • Collège Danton à Levallois-Perret
  • Collège Yves-du-Manoir à Vaucresson

Enfin, les 10 collèges les plus récents seront inclus dans un marché global.

D’ici à 2024, les 93 collèges gérés par le Département seront concernésLe retour sur investissement se traduira par un gain considérable en facture d’eau, d’électricité, de gaz et de chauffage. 

 


L’ensemble de ses actions permettra ainsi au Département des Hauts-de-Seine d’anticiper de plusieurs années ses obligations en matière d’économie d’énergie fixées par la loi de transition énergétique dans le domaine des bâtiments, tout en assurant le meilleur confort dans ces établissement scolaires.