Photo : Olivier Ravoire (CD92)

Un nouveau site internet pour les Archives départementales des Hauts-de-Seine

Culture

Culture
Le Département des Hauts-de-Seine dévoile le nouveau site internet des Archives départementales, doté d’une nouvelle interface permettant d’accéder à plus de 1,3 million de fichiers en ligne. Ce nouvel outil digital a pour but de rendre plus accessible le fond documentaire auprès des usagers et de valoriser les collections du Département.

Le Département a repensé le site internet des Archives pour faciliter l’accès à distance aux collections. Le site internet des Archives constitue la vitrine des activités et des ressources disponibles pour les utilisateurs. Afin de les accompagner au mieux dans leurs recherches, le site propose des formulaires spécifiques pour faciliter et guider les recherches les plus courantes (actes d'état-civil, déclaration de succession, actes de notaires, transcriptions hypothécaires, jugements de divorce). 
 
Ce nouvel outil propose également un état général des fonds, qui regroupe plus de 120 inventaires : fonds du Département ou de la Préfecture, établissements hospitaliers, théâtres et archives privées.
 
Autre nouveauté : le site permet aux utilisateurs de créer un compte personnel pour conserver les résultats de recherches antérieures et les formulaires de demandes de recherches à distance.
La nouvelle interface met également à l’honneur des expositions virtuelles pour valoriser le patrimoine des Archives auprès du grand public. Deux expositions sont actuellement disponibles en ligne : 
-          « En haut de l’affiche : l’art d’informer, convaincre, séduire » : une exposition dédiée à une collection d’affiches variées, témoins de l’histoire du Département, 
-          « Jean de Mailly, architecte de La Défense » : l’un des pères fondateurs de La Défense, chargé, au début des années 1950, d’établir le plan d’urbanisme
 
Enfin, le nouveau site facilite la mise en ligne des 300 000 numérisations effectuées chaque année. 

Les Archives en quelques chiffres : 
-          1,3 million de fichiers disponibles en ligne
-          100 000 titres de bibliothèques
-          42 km linéaires d’archives
-          300 000 numérisations / an