Séance publique du Département des Hauts-de-Seine

Mon département

Mon département
Les élus départementaux, sous la présidence de Georges Siffredi, se sont réunis ce vendredi 16 octobre en séance publique. Ils ont notamment approuvé le rapport relatif à l’activité des services du Département en 2019.

Une année 2019 riche en temps forts

L’année 2019 a notamment été marquée par :
> la signature de 6 nouveaux contrats de développement avec les Communes du territoire (Chaville, Sceaux, Issy-les-Moulineaux, Boulogne-Billancourt, Clamart et Meudon), 
> l’inauguration du pôle social départemental de Châtillon
> l’inauguration du collège Marcel-Pagnol à Rueil-Malmaison
> l’inauguration de la RD 906 à Clamart,
> l’inauguration de la première phase du prolongement du tramway T1 Asnières-Colombes, 
> la pose de la première pierre de la Cité des métiers d’art et du design à Sèvres,
>le premier Printemps de la sculpture
> l’annonce du projet du musée du Grand Siècle qui sera installé dans l’ancienne caserne Sully à Saint-Cloud. 
> la réouverture du jardin du musée départemental Albert-Khan à Boulogne-Billancourt.

Le rapprochement avec les Yvelines s’est poursuivi. De nouvelles actions ont été initiées à destination des Alto-séquanais et des Yvelinois. Ainsi, le château de Versailles a accueilli les femmes de l’Ecole française des Femmes en mars, et 5 000 collégiens des deux territoires en mai. La politique interdépartementale pour l’insertion a été présentée et les plateformes JOB92-JOB78, ainsi que le site internet Aides et services 78/92 ont été lancés. Le premier bus interdépartemental santé pour les femmes a été inauguré, il circule désormais dans les deux départements. 

C’est également en 2019 qu’a été créé le Fonds de Solidarité interdépartementale par l’investissement, doté de 150 M€ par les 7 Départements d’Ile-de-France.

Deux subventions exceptionnelles pour faire face aux conséquences de la crise sanitaire

Les élus départementaux ont voté un soutien exceptionnel au service PAM 78/92, dispositif de transport spécialisé pour les personnes en situation de handicap, pour l’aider à pallier les pertes engendrées par l’état d’urgence sanitaire, correspondant à la période allant du 17 mars au 10 juillet. Pour les Hauts-de-Seine, les pertes sur cette période s’élèvent à 202 400 €, le Département, Ile-de-France Mobilités et la Région participeront chacun à hauteur de 67 467 €. 

Une subvention de fonctionnement complémentaire de 69 000 €, versée au Fonds Arménien de France dans le cadre du soutien financier du Département à la douzième phase du programme agropastoral dans la région du Tavouch en Arménie, a également été votée. Ainsi, et pour faire face aux impacts de la crise sanitaire, cela permettra notamment de renforcer l’équipement de la fromagerie, pallier l’augmentation du coût de l’alimentation du bétail, des frais d’entretien de la ferme du Lussadzor et du fonctionnement des micro-fermes. Depuis 2009, le Département des Hauts-de-Seine a consacré 5,7 M€ à la relance de production agricole et laitière de la région du Tavouch en Arménie, dans le cadre de sa politique de coopération internationale.


L’attribution de 10 M€ à Hauts-de-Seine Habitat et Hauts-de-Bièvre Habitat pour la réalisation de leurs opérations

Hauts-de-Seine Habitat et Hauts-de-Bièvre Habitat continuent de donner la priorité à des travaux en lien avec l’amélioration de la performance énergétique de leur parc et la réhabilitation. Ces actions permettent de maîtriser le coût des charges locatives, notamment de chauffage, tout en renforçant l’attractivité et la pérennité du patrimoine. 

Les élus départementaux ont attribué les deux subventions suivantes :
> 8 524 000 € pour Hauts-de-Seine Habitat,
> 1 476 000 € pour Hauts-de-Bièvre Habitat.


Un partenariat avec le Centre pénitentiaire des Hauts-de-Seine pour créer un documentaire sur la Première Guerre mondiale

Après des actions réussies en 2017, 2018 et 2019, le musée départemental Albert-Kahn et la coordonnée culturelle du Service pénitentiaire d’insertion et probation du Centre pénitentiaire des Hauts-de-Seine ont souhaité reconduire, en 2020, un projet d’éducation artistique et culturelle. N’ayant pas pu avoir lieu à cause de la crise sanitaire, il sera reporté en 2021.

Fabrique ton docu’ sur la Première Guerre mondiale consiste en une série de cinq ateliers réalisés au sein du Centre pénitentiaire des Hauts-de-Seine, et d’une visite des personnes détenues au Musée départemental Albert-Kahn à Boulogne-Billancourt. A partir des documents de l’époque issus des Archives de la planète (films et photographies), les participants réalisent ensemble un documentaire, ensuite projeté lors d’une séance de restitution. 


Deux vœux ont été votés à l’unanimité par l’Assemblée départementale 

>Les élus départementaux demandent à la DSDEN 92, au Rectorat et au Ministère de l’éducation nationale de tout mettre en œuvre pour permettre à tous les élèves d’avoir une affectation, qu’ils soient élèves arrivant en seconde ou qu’ils soient redoublants de terminales pour préparer et obtenir le Bac afin de poursuivre leurs études dans le supérieur dans les meilleures conditions. Ils demandent aux services de l’Education Nationale de mieux anticiper pour qu’une telle situation ne se reproduise pas à la prochaine rentrée 2021-2022.


> Les élus départementaux expriment le vœu, adressé au Président de la République française et au Gouvernement, que la diplomatie française réexamine sa stratégie et exprime la position ci-après : La France exige l’arrêt immédiat des hostilités et le respect du cessez-le-feu dans le Haut-Karabakh. Toute nouvelle agression par l’Azerbaïdjan pourra conduire la France, après examen des circonstances, à apporter un soutien diplomatique aux autorités du Haut-Karabakh.