Photo : Olivier Ravoire (CD92)

Rentrée scolaire 2020 dans les collèges des Hauts-de-Seine : une rentrée adaptée à la crise sanitaire

Éducation et jeunesse Dossier de presse

Éducation et jeunesse Dossier de presse
Suite aux annonces gouvernementales, le collège Jean Perrin à Nanterre a ouvert ses portes pour les élèves de 6ème le jeudi 4 juin 2020 et le vendredi 5 juin pour les élèves de 5ème. Cette ouverture s’accompagne du protocole sanitaire en vigueur.CD92/OLIVIER RAVOIRE
Le Département des Hauts-de-Seine, dans son rôle d’institution localement implantée, accompagne les jeunes dans leur développement, et plus particulièrement les collégiens, en portant une attention spécifique au bien-être et climat scolaire, à la persévérance scolaire et à la citoyenneté. Il engage chaque année près de 160 millions d’euros pour garantir aux collégiens des conditions optimales d’apprentissage, mettre le numérique à leur service et leur proposer un quotidien scolaire épanouissant.

Afin d’assurer une reprise en toute sécurité pour les collégiens des établissements publics et privés, le Département des Hauts-de-Seine leur remettra dès leur premier jour de rentrée scolaire, deux masques lavables et réutilisables. Des distributeurs de gel hydroalcoolique ont également été installés à l’entrée de chaque collège.

En conséquence de la crise sanitaire qui a impacté la scolarité et changé les usages de    76 300 collégiens altoséquanais, la rentrée 2020-2021, le Département des Hauts-de-Seine s’engage dans la reprise pédagogique, avec la volonté de lutter plus encore contre le décrochage scolaire. Les budgets éducatifs non utilisés en raison du confinement pourront être remobilisés par les établissements. De nombreux projets citoyens seront centrés sur les valeurs qui se sont révélées essentielles pour les élèves pendant le confinement : le lien, l’amitié, l’humour.

Ce projet éducatif est développé avec un parti pris de coopération et de maillage territorial fort avec les communes, les services de l’Etat (Education nationale, Préfecture) et les acteurs associatifs. En synergie avec le projet académique 2020 de l’Académie de Versailles, le Département des Hauts-de-Seine développe des interventions complémentaires à celles de l’Education nationale et qui répondent aux besoins des collégiens. Le dialogue construit avec l’Education nationale simplifie la gestion des actions éducatives financées par le Département, renforce l’autonomie des établissements et favorise l’évaluation des actions conduites.

La rentrée 2020-2021 s’apprête à marquer un tournant dans le système éducatif. La période de confinement a en effet prouvé que les équipes pédagogiques et les collectivités locales étaient en mesure d’adapter les conditions d’enseignement à une crise sanitaire en un temps record. Le déploiement des usages liés au numérique s’accélère, le lien avec les parents pour favoriser la co-éducation se renforce. C’est dans le but d’accompagner les changements de cette nouvelle ère que je souhaite la mise en place d’un Plan jeunesse ambitieux pour les Hauts-de-Seine, qui aura vocation à offrir un cadre d’évolution vers l’âge adulte exemplaire et qui verra se construire les citoyens de demain : conscients, solidaires et écoresponsables.

Georges Siffredi, Président du Département des Hauts-de-Seine