Photo : Olivier Ravoire (CD92)

Pose de la première pierre du Stade départemental Yves-du-Manoir, futur stade olympique, cent ans après les jeux de 1924

Urbanisme et logement
Georges Siffredi, Président du Département des Hauts-de-Seine et Daniel Courtès, Conseiller départemental délégué aux Sports, ont posé la première pierre du Stade départemental Yves-du-Manoir, à Colombes ce mercredi 11 mai, en présence de Tony Estanguet, Président du Comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, Michel Cadot, Délégué interministériel aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, Laurent Hottiaux, Préfet des Hauts-de-Seine et Isabelle Jouin, Présidente de la Fédération Française de Hockey sur gazon accompagnée d’athlètes médaillés de l’équipe de France masculine U21 et de l’équipe de France féminine U19, Nicolas Ferrand, Directeur Général exécutif de la SOLIDEO, Yasmine Camara, conseillère régionale d’Île-de-France, déléguée spéciale aux Jeux olympiques et paralympiques et Lionel Christolomme, Président du directoire de Léon Grosse.

Le Département des Hauts-de-Seine accompagne la dynamique olympique, en engageant un projet de modernisation et d’aménagement du Stade départemental Yves-du-Manoir. Cent ans après les Jeux de 1924, la rénovation, initiée en 2021, comprend deux grandes phases d’aménagements.

> La phase « Héritage », sous maîtrise d’ouvrage du Département des Hauts-de-Seine

Cette première étape désigne toutes les structures pérennes construites pour accueillir les épreuves de hockey sur gazon pendant les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, et qui seront conservées à la fin de ceux-ci. Ces aménagements mettront à disposition des usagers une offre sportive complète une fois les Jeux passés pour la pratique du football et du rugby, notamment pour les associations, les scolaires et universitaires mais également pour des associations et des clubs sportifs, tels que le Racing Club de France Football 92 et le Racing Club de France Rugby.

Pour se faire, le Département des Hauts-de-Seine s’est associé à des professionnels du bâtiment :

> La construction de nouveaux bâtiments et la rénovation de l’ensemble des terrains sportifs, ont été attribuées au groupement lauréat mené par l’entreprise générale Léon Grosse, accompagnée notamment des cabinets d’architectes Celnikier & Grabli Architectes et Olgga, des bureaux d’études Verdi et Éléments et de l’entreprise de maintenance CRAM. 

> La réhabilitation et la mise aux normes de la tribune historique, avec une équipe de maitrise d’œuvre pilotée par l’Atelier Dutrevis, accompagné du bureau d’études OTE. L’opération vise à réhabiliter et remettre aux normes ce bâtiment tout en respectant l’esprit historique de cette tribune édifiée pour les Jeux de 1924 par l’architecte Faure-Dujarric. Pour cela, l’architecte en chef du Patrimoine Pierre-Antoine Gatier a été mandaté pour effectuer une étude historique du site visant notamment à redonner les couleurs d’origine à la structure de l’auvent de cette tribune. 


Ainsi, le Stade départemental Yves-du-Manoir reprendra sa place d’équipement sportif de référence et profitera aux Alto-séquanais au-delà de 2024.

Le coût global du projet est estimé à 94,2 M€, dont 80 M€ financés par le Département des Hauts-de-Seine et 13,6 M€ par la Société de Livraison des Ouvrages Olympiques – SOLIDEO (dont plus de 5 M€ apportés par la Région Ile-de-France).

> Les aménagements temporaires pour Paris 2024

Cette seconde étape portera quant à elle sur les aménagements temporaires liés aux Jeux Olympiques et Paralympiques, sous maitrise d’ouvrage de Paris 2024.

« Ce nouvel équipement place le Département des Hauts-de-Seine sur l’échiquier mondial en accueillant, cent après les Jeux Olympiques de Paris 1924, l’épreuve de hockey sur gazon. Les travaux permettront d’offrir un lieu d’excellence pour la pratique sportive répondant aux nouvelles exigences environnementales. Le stade départemental Yves-du-Manoir matérialise toute l’ambition du Département pour favoriser l’accès au sport et développer la notoriété du hockey sur gazon ». 
Georges Siffredi, Président du Département des Hauts-de-Seine

« Le stade départemental Yves-du-Manoir est une magnifique illustration de ce que nous voulons faire des Jeux : un projet responsable, utile aux populations et qui contribue au développement de la pratique sportive. Après avoir été le stade Olympique des Jeux de 1924, cet équipement plus que centenaire, dans lequel se sont écrites quelques-unes de plus belles pages du sport français, fait aujourd’hui peau neuve et vivra, en 2024, ses deuxièmes Jeux Olympiques en accueillant les épreuves de hockey-sur-gazon. Au-delà des Jeux, le site, rénové et modernisé, abritera la Fédération Française de Hockey et profitera également aux habitants, aux scolaires et universitaires, aux clubs et au monde associatif qui bénéficieront, grâce à ces aménagements, d’une offre sportive complète. »
Tony Estanguet, Président de Paris 2024

« Construit en 1907, site emblématique des Jeux Olympiques de 1924, le stade départemental Yves-du-Manoir a connu des heures magnifiques tout au long du siècle dernier, tant pour les spectateurs que pour les habitants de la commune de Colombes. Après avoir accueilli les épreuves de Hockey sur gazon en 2024, il deviendra le centre névralgique de ce sport en France et continuera à servir de lieu d’entrainement multisports pour les colombiens. Pour nous, le stade départemental Yves-du-Manoir est l’illustration parfaite de ce que la SOLIDEO souhaite accomplir : des ouvrages qui durent dans le temps et qui se réinventent au service des populations. »
Nicolas Ferrand, Directeur général exécutif de la SOLIDEO.

À propos de SOLIDEO : 

La SOLIDEO veille à la livraison et à la réalisation de plus de 60 ouvrages et opérations d’aménagement nécessaires à l’organisation des Jeux de Paris 2024, dans le respect d’un budget défini et d’un héritage ambitieux, durable et exemplaire. Ces ouvrages sont imaginés et conçus pour être reconvertis en 2025 en équipements, logements et bureaux.
https://www.ouvrages-olympiques.fr/fr