Photo : Olivier Ravoire (CD92)

Nominations - Jean-Michel Rapinat rejoint le Département des Hauts-de-Seine comme Directeur Général Adjoint du pôle Solidarités, et Laurence Hauck comme Directrice adjointe au DGA

Mon département

Mon département
Jean-Michel Rapinat a été nommé Directeur Général Adjoint du pôle Solidarités du Département des Hauts-de-Seine le 1er septembre dernier. Il a pour Directrice adjointe Laurence Hauck, anciennement directrice générale de la Caisse d’allocations familiales de Maine-et-Loire.

Jean-Michel Rapinat, Directeur Général Adjoint du pôle Solidarités

Agé de 60 ans, Jean-Michel Rapinat est « depuis 36 ans au service de l’humain ». Il a fait ses premières armes dans une structure d’accueil mères-enfants rattachée à un CCAS, avant de rejoindre une grande association d’accueil en tant que directeur éducatif.
 
Jean-Michel Rapinat a une grande expérience dans le domaine de l’action sociale départementale. Il a été successivement responsable territorial puis chef du service social départemental et de la prévention du Département de la Marne entre 1993 et 1999, directeur adjoint de l’action sociale de Meurthe-et-Moselle jusqu’en 2000, et directeur de la solidarité de la Meuse entre 2000 et 2002. 
 
Une riche expérience nationale complète cette action locale : 7 années pour le compte de l’Assemblée des Départements de France en tant que chef du service développement social, 3 années dans deux cabinets ministériels (Secrétariat d’État à la Famille et à la Solidarité et auprès du Ministre chargé des collectivités territoriales), puis successivement directeur-adjoint de l’Agence française d’adoption de 2012 à 2015, et directeur délégué aux Solidarités, à la Santé et au Travail, dernier poste à nouveau occupé à l’ADF pendant plus d’un mandat.
 
Pour Jean-Michel Rapinat, « rejoindre le Département des Hauts-de-Seine en qualité de DGA en charge des Solidarités représente pour moi un honneur et un défi. Le temps est venu de participer à un projet social d’envergure, au service d’une collectivité innovante, dont l’orientation humaniste force le respect. En alliant exigence et bienveillance. Deux ambitions m’animent : faciliter la vie des Alto-séquanais les plus vulnérables, et soutenir le travail médicosocial et socioéducatif, facteur irremplaçable de cohésion sociale, dont il faut saluer le grand mérite ».

Laurence Hauck, Directrice adjointe au DGA du pôle Solidarités

Après un parcours littéraire (maîtrise de Lettres Classiques) et l’obtention du diplôme de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris, Laurence Hauck choisit de se spécialiser dans le domaine des ressources humaines. Après une première expérience professionnelle en tant que responsable Ressources Humaines, elle passe le concours de l’Ecole nationale supérieure de Sécurité Sociale dont elle sort diplômée en juillet 2001.
 
Sa carrière à la Sécurité Sociale débute dans la branche Recouvrement en tant que responsable Ressources Humaines à l’Urssaf de Paris où elle pilote le projet de déconcentration de l’Urssaf sur l’ensemble des départements de l’Ile-de-France. Deux ans plus tard, elle est nommée Directrice des Ressources Humaines du réseau des Urssaf à l’Agence Centrale des Organismes de Sécurité Sociale (ACOSS). 
 
En 2007, elle rejoint la branche Famille de la Sécurité Sociale au sein de la Caf de Seine-et-Marne en tant que Directrice des projets stratégiques. En 2011, elle intègre la Caf de Paris pour créer une Direction du développement, chargée du pilotage des projets transverses, de l’animation de la stratégie de la Caf et du développement de l’innovation. En 2013, elle est nommée Directrice Adjointe chargée des ressources. A ce titre, elle y est responsable des secteurs RH/relations sociales, gestion immobilière et logistique, achats/budget/marchés, informatique, fraude/contentieux, et relations avec le Conseil d’Administration.
 
Le 1er septembre 2018 elle prend ses fonctions à la direction générale de la Caf de Maine-et-Loire. Au cours de ces 4 années, elle élabore et met en œuvre, en lien avec le Conseil d’Administration et les partenaires du département, la politique location d’action sociale et le Contrat Pluri-Annuel d’Objectifs et de Gestion (2018-2022) de la Caf en déclinaison des orientations nationales de la Convention d’Objectifs et de Gestion conclue entre l’Etat et la Cnaf. 
 
Pour Laurence Hauck, « c’est un grand plaisir de rejoindre le Conseil Départemental des Hauts de Seine. Cette nouvelle expérience constitue pour moi à la fois un challenge professionnel et l’occasion d’appréhender les politiques sociales et l’action en matière de solidarités avec un autre regard que dans un organisme de sécurité sociale, et sur un périmètre beaucoup plus large. Ma devise favorite ? celle de Jacques Cœur, « A cœur vaillant, rien d’impossible ». Avec l’appui des équipes, me voilà donc prête à relever les nombreux enjeux et défis qui se présentent au Pôle Solidarités ! ».