Photo : Olivier Ravoire (CD92)

Initiatives Jeunes Solidaires : Le Département des Hauts-de-Seine lance l'appel à projets - Inscriptions jusqu'au 22 février 2021

Solidarité

Solidarité
Le Département des Hauts-de-Seine lance la 13e édition de son appel à projets Initiatives Jeunes Solidaires en direction des jeunes de 18 à 30 ans qui habitent, travaillent ou étudient sur le territoire, pour les accompagner dans leur projet de solidarité internationale. La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 22 février 2021.

Le projet proposé devra contribuer à la lutte contre la malnutrition et l'extrême pauvreté, avoir une durée comprise entre 1 et 12 mois consacrés au projet sur le lieu de réalisation, être porté par une association dont le siège social est en France et un partenaire locale, prévoir des actions de restitution du projet sur le territoire des Hauts-de-Seine. 
null 
Une priorité est accordée aux projets se déroulant dans l'un des quatre pays visés par la politique de Coopération internationale départementale (sous réserve des conditions de sécurité des participants) : l'Arménie, le Bénin, le Cambodge et Haïti.
 
A la clé : dans le cadre d'Initiatives Jeunes Solidaires, le Département propose une aide financière qui peut représenter jusqu'à 50% du montant total du projet (ce taux peut faire l'objet d'une dérogation au cas par cas pour un projet spécifique ou exemplaire) et un accompagnement pour favoriser la mise en œuvre de projets de solidarité internationale durables. 
 
COVID-19 : selon l'évolution de la situation sanitaire, le Département des Hauts-de-Seine se réserve le droit de suspendre l'édition en cours et de ne pas financer les projets. En cas d'annulation de la campagne 2021, les dossiers présentés seront réexaminés en priorité à l'édition suivante. 
 
Pour participer à l'appel à projets : Les personnes intéressées doivent télécharger le dossier de candidature surhauts-de-seine.fr
 
Depuis la mise en place du dispositif, plus de 1 600 jeunes et près de 400 projets ont été soutenus. Le Département des Hauts-de-Seine a investi plus d'1 million d'euros pour soutenir ses projets de lutte contre la malnutrition est l'extrême pauvreté.