Photo : Olivier Ravoire (CD92)

Indice de positivité : Le Département des Hauts-de-Seine obtient le score de 77,7 %, l'améliorant de près de 4 points par rapport à 2019

Mon département

Mon département
Le Département des Hauts-de-Seine a une nouvelle fois mesuré son indice de positivité et a obtenu un score de 77,7 % (contre 72,2 % en 2018 et 74 % en 2019). Cet indice a été révélé à l'occasion de la semaine de l'économie positive, organisée par le Global Positive Forum. Une force en cette période de crise sanitaire, permettant au Département de prouver toute son utilité en soutien aux plus fragiles, et démontrant ses capacités de réaction face à une situation inédite.

Pour la troisième année consécutive, le Département des Hauts-de-Seine s'inscrit dans une logique d'amélioration continue des politiques publiques mises en œuvre, et renouvelle son engagement à soutenir l'altruisme entre les territoires. 
 
Le score global de 77 % obtenu par le Département des Hauts-de-Seine confirme les fondamentaux de l'attractivité du territoire alto-séquanais (cadre de vie, économie productive, haut niveau de services...) et valorise à nouveau les nombreuses initiatives du Département dans les domaines analysés (haut niveau d'investissements, politiques environnementales, gouvernance...). L'ensemble des indicateurs est à la hausse.
 
Deux thèmes ressortent plus particulièrement du calcul de l'indice de positivité : les dimensions « environnement positif » (96,8 %) et « dynamique positive » (86,7 %). Ces excellents scores témoignent de l'ampleur des interventions menées depuis 30 ans par les collectivités territoriales, au premier titre le Département, pour réhabiliter en profondeur l'environnement et renforcer le dynamisme économique local.
 
Les résultats de l'indice de positivité tendent à confirmer le rôle essentiel du Département, et plus largement de l'ensemble des Départements, en faveur de l'action sociale, de l'inclusion et des solidarités territoriales. 
 
« L'excellent score des Hauts-de-Seine sur l'indice de positivité témoigne à la fois de l'attractivité continue de notre territoire et des investissements majeurs réalisés par les collectivités territoriales depuis la modernisation du plus grand quartier d'affaires d'Europe, Paris La Défense, à la restauration écologique des berges de Seine. 
En réponse à la crise de la Covid-19, nous investissons plus que jamais dans un avenir meilleur pour les habitants, employés et visiteurs des Hauts-de-Seine. Le Département a investi plus de 88 M€ de nouvelles dépenses pour aider les populations les plus fragiles, les petites et moyennes entreprises et les communes. Pour nos jeunes, particulièrement vulnérables en cette période incertaine, nous élargissons nos programmes dans les collèges, pour les sports et loisirs, et dans l'accompagnement vers l'emploi. 
Avec ces réponses immédiates et d'investissements à long terme, les Hauts-de-Seine sortiront plus forts de cette crise sanitaire
».
Georges Siffredi, Président du Département des Hauts-de-Seine
 
 
L'indice de positivité
 
Développé par l'Institut de l'Economie Positive, l'indice de positivité est un outil de mesure globale de la performance des nations, des territoires et des entreprises sous l'angle d'une croissance « positive, durable et inclusive ». Il se décline en 25 indicateurs relatifs à l'environnement, à l'inclusion, au cadre de vie, à la gouvernance et à la démocratie locale notamment. L'indice de positivité des Hauts-de-Seine a été calculé par l'Institut de l'Economie Positive, prenant en compte l'ensemble des données publiques (site web du Département, compte administratif, bases de l'INSEE, sites gouvernementaux, site de la Préfecture...) et non publiques en 2019 (Rapport développement durable 2019 non encore diffusé au moment de la remontée des données, avis du C2DI...). 

Les scores du Département des Hauts-de-Seine

> Score global : 77,7 %
> Environnement positif : 96,8 % (2019 : 86,7 %)
> Dynamique positive : 86,7 % (2019 : 82,2 %)
> Inclusion positive : 64,4 % (2019 : 61,2 %)
> Cadre de vie positif : 75,3 % (2019 : 74,8 %)
> Gouvernance positive : 65,3 % (2019 : 64,8 %)