José James, en concert lors de la 42ème édition de La Défense Jazz Festival sur l'esplanade de La Défense, le dimanche 30 juin 2019.

Les invités de marque d'Insula

Culture Classique Musique
Thomas Dunford & Lea DesandreJulien Benhamou
24 sept.
13 oct.
Les invités de marque d'Insula

Insula orchestra avait anticipé la nouvelle saison à La Seine Musicale dès avant l’été, en offrant à son public un grand Gala Mozart Open Air, interprété dans l’Auditorium encore « confiné » mais diffusé en direct sur le grand écran du parvis. Retour – on l’espère dans les meilleures conditions possibles – à l’acoustique de velours et de bois avec le concert inaugural du 24 septembre pour lequel Laurence Equilbey a choisi de faire voyager Mozart, Beethoven et Mendelssohn en Italie, ou au moins dans les influences italiennes de certaines de leurs compositions. Mais cette fois, ce ne sera pas pour l’orchestre maison que l’on allumera dans notre guide les feux de la rampe, mais pour ses invités aux rendez-vous d’automne. Italie encore pour commencer, avec Vivaldi le 11 octobre, concertos et airs d’opéra interprétés par la mezzo-soprano Lea Desandre – à prononcer avec l’accent aigu sur les e – et l’ensemble Jupiter dirigé depuis le luth par son compagnon Thomas Dunford. Ce qui se fait de plus inventif et de plus sensuel dans le jeune baroque d’aujourd’hui : pas étonnant, les deux se sont rencontrés au festival Dans les jardins de William Christie. Inventifs tout autant sont les musiciens du très fameux Concentus Musicus Wien, fondé par Nikolaus Harnoncourt avec qui Laurence Equilbey a travaillé pendant ses études à Vienne. La Symphonie n° 5 de Schubert et la 99e de Haydn sont au programme des pionniers de l’interprétation sur instruments d’époque, désormais dirigés par Stefan Gottfried.